Prochaine manifestation EMPACK Birmingham Du 27 février au 28 février 2020 NEC National Exhibition Center - Centre-ville de Birmingham https://www.foiresinfo.fr/Empack-M4898/Birmingham.html
A LA UNE
L'ancienne papeterie d'Arjowiggins Le Bourray va fabriquer du tissue recyclé

La diversification est de mise pour l'ex-usine d'Arjowiggins Le Bourray, revendue en avril 2019 à la famille Bourdin, propriétaire du fabricant de tissue CGMP. Elle démarrera en juillet prochain la fabrication de tissue recyclé. Il est aussi prévu qu'elle fabrique ensuite du papier de soie à partir de pâte chimique et de papiers récupérés. Capacité estimée : jusqu'à 30 000 t/an de papier de soie. Pour arriver à cette diversification, la MAP 4 sera convertie d'ici fin juin. A date, environ 10 % de la production de Papeterie Le Bourray est utilisée par CMPG pour la production de produits en tissue. Les 90 % restants sont vendus sur le marché. Pour mémoire, CMPG est un fabricant de nappes et de serviettes de table. L'entreprise, qui emploie 140 personnes, produit jusqu'à 10 millions de serviettes et 2000 km de nappes par jour.





Equipement

Le papetier espagnol Saica va construire une usine en Ecosse

50 millions de livres sterling (soit 60 millions d'euros) : c'est le montant que Saica, leader du papier pour ondulé avec une production annuelle de 3,2 millions de tonnes, va investir dans son nouveau site de production. Celui-ci verra le jour fin 2021 et sera basé à Livingston en Ecosse. Il récupérera les capacités de deux autres unités installées dans le pays, précisément à Edimbourg et Milngavie, qui, elles, vont fermer. La nouvelle usine permettra d’augmenter la capacité de production du papetier. Elle sera dotée des dernières technologies, ce qui permettra de renforcer l’engagement de Saica envers la création de solutions d’emballage durables en Écosse. A noter que l'autre site de Saica basé en Ecosse (à Grangemouth) ne sera pas impacté. L'an dernier, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 3,8 milliards d’euros avec plus de 10 000 salariés en Europe et en Turquie.

Emballage

L'allemand Palm investit dans ses sites de production

Le chantier d'extension et de modernisation de la centrale électrique de la plus grosse usine à papier pour ondulé au monde a démarré : les premiers travaux ont été engagés mardi 11 février 2020 à l'usine Papierfabrik Palm de Wörth en Allemagne. Montant de l'investissement : 100 millions d'euros. L'installation de la turbine à gaz de toute dernière génération développée par Siemens constituera une nouvelle référence en matière d‘écologie. Les émissions de CO2 vont être significativement réduites alors que la production électrique sera augmentée de 30 %. La nouvelle centrale aura la particularité d'être en mesure de s’adapter aux variations de charge en permettant de réduire ou d’augmenter très rapidement sa production. Cet investissement dans cette usine n'est qu'un parmi d'autres réalisés actuellement par Papierfabrik Palm, qui croit en la poursuite de la croissance du marché de l’emballage. Notamment, l'entreprise consacre 500 millions d’euros dans un investissement sur son site historique d’Aalen. Elle prévoit d'y installer en 2021 une nouvelle machine à papier qui en remplacera trois plus anciennes. D'une largeur de 11 700 mm, cette future machine produira des produits de cannelure et de tests recyclés. L'an passé, le groupe Palm a réalisé 1,6 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Industrie

L'espagnol Iberpapel modernise la ligne de pâte à papier de l'usine de Zicuñaga

Sur l'unité de production de Papelera Guipuzcoana de Zicuñaga à Hernani, les opérations de mise en pâte vont être interrompues pendant plusieurs semaines au deuxième trimestre. Un arrêt pour la bonne cause puisqu'il s'agit d'engager des travaux sur la ligne de production de pâte du site. Ce chantier est prévu de longue date puisqu'il fait partie du « projet Hernani » de 180 millions d'euros, présenté par Iberpapel en mai 2017. A l'issue du programme de rénovation, la capacité de production du site augmentera de 10 à 15 % pour atteindre environ 230 000 t/an.

Innovations

L'allemand Zanders améliore la qualité de son papier d'emballage Zanbarrier NGR

100 % composé de fibres vierges pures, 100 % biodégradable et faisant complètement barrière à la graisse : voici les nouvelles qualités de la dernière version du papier d'emballage barrière Zanbarrier NGR, fabriquée par la MAP 3 du papetier Zanders, qui est la machine à papier la plus grande et la plus efficace d'Europe pour les papiers barrière. Autre atout de cette nouvelle génération de Zanbarrier NGR : avec une densité plus élevée, le papier d'emballage offre de nouvelles applications d'emballages alimentaires comme les cartons à pizza, les emballages de frites, les sacs à pain…).

Nomination

L'américain International Paper nomme son premier directeur du développement durable

Création de poste chez l'un des principaux producteurs du monde d'emballages, de pâtes et papiers à base de fibres renouvelables : celui de directeur du développement durable. C'est Sophie Beckham qui se voit attribuer le poste chez le papetier américain. Sa mission : mener à terme le plan développement durable baptisé « Vision 2030 » de l'entreprise. Sophie Beckham a rejoint International Paper en 2013. A l'époque son rôle consistait à s'occuper de la gestion forestière et de l'environnement.

Recevez notre newsletter
Valider