Prochaine manifestation LUXE PACK MONACO Du 27 septembre au 29 septembre 2021 Monaco - Grimaldi Forum http://www.luxepack.com/fr/
A LA UNE
magazine carton papier
Vivendi va lancer une OPA sur Lagardère

 

Grosse acquisition en vue dans le secteur de l'édition ! Vivendi, contrôlé par la famille Bolloré veut racheter le groupe dirigé par Arnaud Lagardère. Un rachat d'importance donc même si c'est surtout l'acquisition de la branche édition Hachette, qui réalise 54 % du chiffre d'affaires de Lagardère, qui intéresse Vivendi. Vivendi est en effet un poids lourd de l'édition avec Editis, qui détient notamment les maisons Nathan, Robert Laffont ou Plon. Dans les faits, le Directoire de Vivendi a accepté de proposer 24,10 euros par action pour les 25.305.448 actions d’Amber Capital, représentant 17,93 % du capital et 14,34 % des droits de vote théoriques de Lagardère. Et la proposition de Vivendi a été acceptée par le fonds Amber Capital. L’opération sera réalisée d’ici au 15 décembre 2022. En cas de succès, Vivendi détiendra 45,1 % du capital et 36,1 % des droits de vote de Lagardère, franchissant ainsi en hausse les seuils de 30 % du capital et des droits de vote de Lagardère. Par voie de conséquence, un projet d’offre publique au même prix visant toutes les actions Lagardère non encore détenues par Vivendi sera déposé à titre obligatoire auprès de l’Autorité des marchés financiers conformément à la réglementation applicable. L'opération est soumise à l'autorisation de plusieurs autorités en raison des risques de concentration dans les secteurs de l'édition et des médias. Si Vivendi arrive à ses fins, il deviendrait le propriétaire d'un groupe réalisant 4,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires, et renforcerait aussi son pôle médias puisqu'il mettrait la main sur des hebdos grand public comme Paris-Match, le JDD...

magazine carton recyclage

magazine carton recyclage

Hommes & Entreprises

magazine carton recyclé

Disparition de Malcom Sinclair

Nous avons appris le décès de Malcolm Sinclair, terrassé par une crise cardiaque fin août. Figure du carton plat et fervent supporter de l'Ecosse, Malcom Sinclair a été pendant plusieurs décennies le directeur du marketing et des ventes export du fabricant de carton aujourd'hui disparu, Tullis Russel Papermakers. Arnaud Jouvance qui a longtemps travaillé avec lui, nous disait récemment à son sujet: " Je ne connais personne dans la profession qui ne l'appréciait pas, et j'en avais rapidement pris conscience lorsque j'ai commencé à voyager avec lui dans de nombreux pays et sur plusieurs continents. Il était extrêmement respecté pour sa connaissance du marché, sa connaissance de la production et des usines papetières, son respect des clients et des engagements pris".  Pap'Argus adresse ses profondes condoléances à sa famille.

Création

Lancement d'une nouvelle agence, Paper & Carton Agency

Du nouveau pour la filière avec la naissance de Paper & Carton agency qui se présente comme "votre nouveau partenaire conseil expert, qui recherche pour vous" les meilleurs matériaux éco-responsables à vous livrer en France, en Europe, et à l'Export. Aux commandes, Bernard Davroux, qui a travaillé 30 ans pour plusieurs groupes papetiers mondiaux (Antalis, Arjowiggins Graphic, Tullis Russell, Inapa et dernièrement Fedrigoni). "Sur le papier", Paper & Carton Agency se veut donc une agence commerciale spécialisée dans le papier-carton, mais dans les faits, elle est plus que ça : elle fourmille aussi d'informations sur les innovations dédiées au packaging, à l'édition et à la PLV. 

Une chaudière biomasse en projet pour Kimberly-Clark

magazine carton recyclé

 

Nouveau projet pour le site de fabrication d’essuie-mains de l’américain Kimberly Clark à Villey-Saint-Etienne (Meurthe-et-Moselle) : l'installation d'une chaudière biomasse, qui sera financée en partie par l’État à travers le plan France Relance. Ce projet répond aux enjeux énergétiques : il permettrait en effet de baisser les émissions de carbone de 6000 tonnes par an. On rappelle qu'en juin, la capacité de transformation de l'usine avait été augmentée de 23 000 tonnes. Né en 1991, le site de production Kimberly-Clark de Villey-Saint-Etienne, près de Toul, fait ainsi partie des dizaines d’entreprises massivement engagées dans la transition énergétique sur le territoire. Les papetiers montrent l'exemple !

Innovation

magazine carton recyclé

Papira, c'est le nom donné par Stora Enso à sa mousse de cellulose à base de fibres de papier

Les propriétés légères et absorbant les chocs font de Papira une alternative particulièrement attrayante pour les applications d'emballage de protection. C'est aussi un matériau de pointe créé pour une bioéconomie circulaire. Cette mousse est en effet spécialement conçue pour être recyclée dans n'importe quel flux de papier. Papira est une alternative durable à l'utilisation de matériaux de mousse traditionnels à base de fossiles, tels que la mousse de polyéthylène (PE) et le polystyrène expansé (EPS), communément appelés polystyrène. Pour la petite histoire, ce qui est aujourd'hui connu sous le nom de « Papira by Stora Enso », a démarré en 2013 comme une start-up appelée « Cellutech » , développant un matériau en mousse biosourcé. L'ambition de Cellutech était de fournir des innovations durables à base de bois contribuant à une économie circulaire et ayant un impact mondial. En octobre 2018, Cellutech a été rachetée par Stora Enso et fait désormais partie du Stora Enso Innovation Center pour les biomatériaux.

370 M€ de fonds publics supplémentaires pour la transition écologique

magazine carton recyclé

370 millions d'euros qui s'ajoutent aux 200 millions d'euros de France Relance : voici la bonne nouvelle annoncée lundi 13 septembre par Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et Agnès Pannier-Runacher ministre déléguée chargée de l’Industrie. Ce programme est mis en œuvre dans le cadre du 4ème Programme d’investissements d’avenir (PIA4) et du plan France Relance. La ministre de la Transition écologique a notamment précisé les objectifs retenus pour chacune des cinq matières concernées : les plastiques, les matériaux composites, les textiles, les métaux stratégiques et les papiers-cartons. Concernant les papiers et cartons, l'objectif est de réduire d'un quart en 2025, et de moitié en 2030, l'excèdent non recyclé. Pour mémoire, chaque année la France consomme 800 millions de tonnes de matières, et près de 350 millions de tonnes de déchets sont produits, dont près de 120 millions de tonnes ne sont pas recyclés. Chaque année, ce sont également des dizaines de millions de tonnes de déchets recyclables qui sont exportés et recyclés ailleurs qu’en France, faute de disposer des capacités industrielles capables de transformer l’ensemble des déchets que nous produisons en matières premières de recyclage, et faute aussi de disposer de débouchés pérennes. D'où la nécessité d’accélérer les efforts pour tendre vers une économie 100 % circulaire.

Recevez notre newsletter
Valider