+ d'actus - Industries

Hausse de 10,9% des emplois dans l’industrie papetière entre 2012 et 2022

 

Entre 2012 et 2022, le nombre de personnes travaillant dans l’industrie de la fabrication de papier et de produits en papier dans l’Union Européenne a progressé de 10,9 %. En chiffres absolus, cela signifie que le secteur a accueilli 62 500 personnes de plus sur la période. Précisément, en 2012, 574 800 collaborateurs travaillaient dans cette industrie et en 2022, 637 300 (Source : Eurostat). Selon la Banque Mondiale la population active en Europe serait passée de 212 millions en 2012 à 219 millions en 2022 soit une augmentation de 3,8 %. Il semblerait donc que la filière papier-carton est bien attractive puisque ses effectifs ont cru trois fois plus vite sur la même période.


Publié le 19/04/2024

Acquisition

Roxcel reprend Kämmerer Paper

Le groupe autrichien Roxcel prévoit de renforcer ses activités de fabrication de papier et d'exploiter les synergies dans le segment des papiers spéciaux grâce à l'acquisition de Kämmerer Spezialpapiere en Allemagne. L'usine d'Osnabrück qui est vendue emploie, à date, 340 collaborateurs. Quant à la filiale de Roxcel, B&B Paper Solutions, elle exploite déjà deux usines de papier, Brigl & Bergmeister en Autriche et Papirnica Vevče en Slovénie.


Publié le 19/04/2024

Le rachat de DS Smith par International Paper devrait être conclu d'ici au quatrième trimestre 2024

 

Concentration en vue dans le papier et les emballages ! L'américain IP et le britannique DS Smith ont annoncé qu'ils étaient parvenus à un accord sur les termes de leur rapprochement. Cette offre, qui valorise DS Smith à 7,2 milliards de dollars, supplante celle du groupe Mondi, évaluée à 6,3 milliards de dollars. Si le rachat de DS Smith par International Paper se fait, il devrait être conclu d’ici au quatrième trimestre 2024. Cela donnera naissance à un groupe générant près de 28 milliards de dollars de chiffres d'affaires et 4,1 milliards de dollars d'EBITDA. IP s'attend à ce qu'environ 33 % des synergies soient réalisées au cours de la première année, puis 66 % au cours de la deuxième année et 95 % au cours de la troisième année suivant la clôture de la transaction. Andrew K. Silvernail sera Pdg de la société combinée et Miles Roberts sera retenu en tant que consultant pour aider à l'intégration. La société issue de la fusion aura son siège à Memphis, dans le Tennessee, et prévoit d'établir un siège pour l'EMEA au siège actuel de DS Smith, à Londres.


Publié le 18/04/2024

Statistiques

Dopée par la demande chinoise, nette progression des exportations françaises de pâtes pour démarrer l’année

Les dernières statistiques des douanes françaises compilées par Pap’Argus mettent en évidence que les volumes d’importations de pâtes ont très légèrement reculé (-2,6 %) en janvier 2024, par rapport à janvier 2023. Plus précisément, sur les plus gros volumes, si la France a réduit ses importations en provenance de la Suède (-43,5 %), celles du Brésil, son principal pays fournisseur, ont augmenté de 12,4 %, et celles de Finlande, de 11,4 %. Côté exportations, la tendance est toute autre, la France ayant exporté 50 562 tonnes sur le premier mois de 2024, contre 35 102 sur la même période de 2023, soit une importante progression de 44 %. Le très net accroissement des exportations vers la Chine, de 208,2 % a fait bondir les résultats globaux des exportations de pâtes françaises, malgré des reculs de 6,2 % vers l’Italie et l’Allemagne. Retrouvez l’ensemble des statistiques douanières françaises de janvier 2024 sur notre site internet, dans la rubrique indicateurs.


Publié le 18/04/2024

Emballages fruits et légumes : le Conseil d’Etat rejette la requête de Plastalliance

 

C’est un nouveau rejet du Conseil d’Etat qu’enregistre Plastalliance. Ce syndicat de la plasturgie avait en effet déposé le 3 avril 2024 une requête en référé (à nouveau) avec 3 producteurs majeurs de pêches-abricots et l’un des plus gros producteurs d’haricots français pour faire suspendre le décret français n° 2023-478 du 20 juin 2023 interdisant l’utilisation d’emballages plastiques pour certains fruits et légumes. C'est plutôt une satisfaction pour les fabricants d'emballages en papier et carton car même si les arguments des fabricants d'emballages en plastique contiennent des éléments forts, concernant l'humidité, la transparence, la résistance, les progrès des emballages en base papier et/ou carton sont exponentiels comme notre rubrique "Substitutions" dans chaque numéro de Pap'Argus et les derniers Pap'Awards le montrent. Reste encore le handicap du prix puisque d'après une entreprise de production de haricots, partie prenante, l'alternative papier coûterait 12,5 centimes soit beaucoup plus que le sachet plastique. Les études prouvent cependant que les consommateurs sont de plus en plus prêts à accepter une partie, au moins, du coût supplémentaire.


Publié le 17/04/2024

Palette en carton

DS Smith a inauguré à La Chevrolière une ligne de production de palettes en carton

La palette en a carton a toujours eu la cote dans l'industrie papetière mais cette fois, l’environnement économique et surtout écologique ayant changé, elle a surement plus de chance de faire un carton. C'est en tout cas le souhait du britannique qui, en présence de Thibault Laumonier, President & Managing director de DS Smith Packaging France, a inauguré la nouvelle ligne de production de palettes carton (commercialisée avec la gamme Kaypal) à La Chevrolière, installée au Sud de Nantes. La ligne de production de palettes en carton de DS Smith à La Chevrolière a une capacité proche de 250 000 palettes et pourra être étendue à 1,5 million d’unités à terme. A titre indicatif, il faut savoir que dans l'hexagone, il se fabrique actuellement 3 millions de palettes en carton dont 2 millions chez DS Smith. A comparer avec les quelques 60 millions de palettes en bois produites chaque année ! DS Smith a réalisé un chiffre d’affaires de 8,2 milliards de livres sterling en 2022-2023 (9,5 milliards d’euros). Pour en savoir plus, ne manquez pas le prochain numéro de Pap'Argus !


Publié le 17/04/2024

Hygiène

Georgia-Pacific investit plus de 150 M$ dans la modernisation d'une machine à papier dans l'Oregon

C'est sur son site de Wauna, dans l'Oregon qu'a décidé d'investir Georgia Pacific. L'usine de Wauna emploie actuellement plus de 700 personnes. L'usine produit au détail du papier hygiénique, des essuie-tout et des serviettes de table utilisés par les consommateurs de tout le pays. Montant de l'enveloppe : plus de 150 millions de dollars. Cet investissement permettra de moderniser la machine vieillissante, construite en 1965. Le but : pouvoir produire sur place du papier hygiénique de haute qualité. La machine rénovée devrait être opérationnelle d'ici 2026.


Publié le 17/04/2024

Heinzel va fermer son usine de carton de Raubling

 

Lors de la publication des résultats financiers pour 2024, l'entreprise a annoncé qu'elle entamerait des négociations avec les représentants des salariés de l'usine de Raubling sur la fermeture de l'usine et qu'elle élaborerait des solutions pour les 165 salariés. À l'usine de Raubling, Heinzel produit 200 000 tpa de top liner kraft, de testliner et de cannelures. En 2023, Heinzel a réalisé en 2023 un chiffre d'affaires net de 2 214,9 millions d'euros, avec un EBITDA de 116,5 millions d'euros. Les succès notables de 2023 incluent le démarrage de la production de pâte non blanchie à Heinzel Pöls ainsi que la préparation de l'intégration des opérations de Steyrermühl acquises auprès d'UPM en Autriche.


Publié le 16/04/2024

Bilan 2023

Model affiche des investissements records pour un chiffre d'affaires en baisse

Le groupe Model, actif dans le domaine des emballages en carton compact et ondulé, a réalisé au cours de l'exercice écoulé un chiffre d'affaires consolidé de CHF 921 millions, ce qui correspond à un recul de 24% par rapport à l'année précédente. Ce recul est dû à une baisse de 7% du volume des ventes d'emballages en carton ondulé, à une baisse des prix et à des changements dans le portefeuille de produits. Les investissements de l'entreprise ont, eux, atteint le niveau record de CHF 246 millions (vs CHF 152 millions l'année précédente). Les investissements se sont concentrés sur deux nouvelles onduleuses, sur de nouveaux bâtiments à Nymburk (CZ) et Bilgoraj (PL), sur de nouvelles machines d'impression flexo offset et numérique, ainsi que sur le chantier majeur de transformation et de conversion de la papeterie d'Eilenburg (Saxe). Sur ses 15 sites de production en Suisse, en Allemagne, en Pologne, en République tchèque et en Croatie, le groupe Model a produit près de 1.3 milliard de m² d'emballages en carton ondulé ou de plaques de carton ondulé et 474,000 tonnes de papier d'emballage pour la production de carton ondulé, ce qui correspond à une augmentation de 2% ou 8,000 tonnes par rapport à l'année précédente. A noter qu'en avril 2024, la papeterie d'Eilenburg, en Saxe, commencera à produire du papier d'emballage léger.


Publié le 16/04/2024

L'irlandais Zeus rachète The Weedon Group

 

Concentration toujours dans l'emballage avec l'opération réalisée par le groupe irlandais Zeus sur The Weedon Group, l’un des plus grands fabricants intégrés indépendants de carton ondulé du Royaume-Uni. Le groupe Weedon réalise un chiffre d'affaires annuel supérieur à 30 millions de livres sterling (35 millions d'euros) et emploie plus de 250 personnes réparties sur deux sites au Royaume-Uni. L’acquisition de The Weedon Group porte le chiffre d’affaires annualisé attendu de Zeus à 560 millions d’euros. Le groupe Weedon compte trois unités commerciales : Weedon Corrugated Products à Audenshaw près de Manchester, qui exploite une onduleuse et produit des plaques de carton ondulé qu'il transforme ou revend ainsi que des emballages industriels et de transport ; Weedon PSC à Hednesford, Staffordshire, qui produit des présentoirs POS et des emballages imprimés pour le marché de détail ; Et l'unité Creative Solutions d'i2i Europe qui développe des solutions d'emballage pour le marché des marques propres. Rappelons que Zeus se développe depuis un certain temps déjà par le biais d'acquisitions. En 2023, la société avait ainsi acquis la société italienne de vente en gros et de services Cima Paper, le groupe nord-irlandais James Hamilton et le polonais Polpack. A date, l'entreprise compte près de 1 100 salariés et exploite environ 60 sites répartis dans 36 pays.


Publié le 14/04/2024

Sciences

Transformation du carbone biogénique capturé dans les émissions de gaz de l'usine Holmen à Workington

L'usine Holmen's à Workington, aux confins Nord-Ouest de l'Angleterre, est une usine intégrée de pâte et de carton, qui abrite le carton pour boîtes pliantes haut de gamme Incada. Elle exploite une centrale thermique et électrique alimentée à la biomasse pour produire de l'électricité et de la vapeur pour la production de carton, un excédent d'énergie étant exporté vers le réseau national. Plus tôt cette année, l'usine a reçu livraison de l'équipement de captage du carbone, développé par l'Université de Sheffield et CCU International. L'idée : étudier la faisabilité du recyclage des émissions de CO2 biogénique et de leur utilisation dans la fabrication de produits ménagers. 17 organisations, dont des géants mondiaux de l'industrie manufacturière, des universités et des experts en innovation, travaillent ensemble dans le cadre de la collaboration sans précédent Flue2chem pour examiner le potentiel d'utilisation des émissions de carbone biogénique comme source alternative de carbone dans la fabrication de produits ménagers. Le projet pourrait, en cas de succès, réduire le besoin d'extraction de pétrole et de gaz à l'avenir pour fabriquer des détergents et d'autres produits manufacturés.


Publié le 14/04/2024

Rebranding

CPC Packaging devient Atlantique Packaging

Comme annoncé il y a quelques mois, CPC Packaging change de nom et devient Atlantique Packaging. Un nouveau logo accompagne cette mutation : un visuel qui symbolise la circularité et l'impression en flexo, avec une imbrication de sphères pour montrer la collaboration et une couleur qui fait référence à l'océan. Le dévoilement de la nouvelle identité a d'abord été fait en interne, auprès des équipes venues d'Espagne, Allemagne et de France ! Le changement sera complètement effectif à partir de janvier 2025.


Publié le 12/04/2024

2023, une "challenging year" pour Billerud

 

Ivar Vatne, President et Ceo de Billerud, a le sens de la formule en évoquant une "challenging year" pour qualifier son bilan financier sur l'année qui vient de s'écouler ! Le papetier suédois enregistre ainsi une contraction de ses volumes de ventes à environ 3,5 millions de tonnes en raison de la faiblesse du marché. Précisément, son chiffre d’affaires recule légèrement, passant à 41,2 milliards (3,6 milliards d’euros) en 2023 vs 42,6 milliards de couronnes suédoises (3,7 milliards d’euros) en 2022. Plus de 60 % de ses ventes sont réalisées auprès des fabricants d'emballages installés en Europe.


Publié le 11/04/2024

Equipement

Saica Pack Lamirande s’équipe d’une nouvelle machine pour la production d’emballages

Le site Saica Pack Lamirande d’Exideuil-sur-Vienne, a récemment fait installer une nouvelle machine plieuse colleuse Bobst Masterfold, unique en France, pour la réalisation d’emballages pour les besoins des acteurs de l’e-commerce tels que des enveloppes, étuis et une large gamme de boîtes à fond automatique ou avec 4 ou 6 coins collés dans une seule ligne de production. Cette machine est destinée à répondre aux plus hautes exigences de productivité. Sa rapidité de réglage permet une réactivité optimale pour les courts tirages, tandis que des fonctionnalités telles que la technologie de prévention des bourrages et la vidéosurveillance optimisent l'utilisation de sa vitesse exceptionnelle sur les plus longues séries tout en garantissant la plus haute qualité de fabrication, un indispensable chez Saica Pack. Avec ce nouvel équipement, l’usine Saica Pack Lamirande peut ainsi proposer des emballages e-commerce complets sur lesquels peuvent être déposées deux bandes adhésives avec protection débordante et une bande d’arrachage permettant ainsi une mise en œuvre rapide pour nos clients et faciliter le retour par le consommateur final quand cela est nécessaire. Les déposes de bandes peuvent être effectuées selon la longueur souhaitée et dans les deux sens, perpendiculaire et parallèle à la cannelure, grâce à un dispositif de rotation des boîtes de 0 à 90° en ligne. Pour 2023, le chiffre d’affaires de Saica Pack s'est élevé à 3 620 millions d’euros. 


Publié le 11/04/2024

Statistiques

Plus faibles reculs de la production et des nouvelles commandes en zone Euro depuis début 2023

Selon le Dr. Cyrus de la Rubia, économiste à la Hamburg Commercial Bank : « Il est décourageant de constater que, bien que l’indice PMI HCOB de la production manufacturière dans la zone euro (46,1) se soit redressé au cours des huit derniers mois, il demeure toujours en territoire négatif en fin de premier trimestre 2024. S’il s’est progressivement rapproché de la barre du 50,0 qui sépare la contraction de la croissance, sa progression a cependant été entravée par les faibles performances de l’Allemagne (41,9) et de la France (46,2). Au vu de la conjoncture actuelle, il n’est pas surprenant que notre modèle de prévision immédiate, incorporant les dernières données PMI, suggère une nouvelle récession du secteur manufacturier de la zone euro. Les performances de l’industrie manufacturière reposent à 75 % sur les quatre principales économies de la région : l’Allemagne, la France, l’Italie et l’Espagne. Or, situation inhabituelle, l’Allemagne et la France sont actuellement incapables de stimuler la croissance industrielle de la zone euro. En outre, si les industries italienne et espagnole ont renoué avec l’expansion (depuis respectivement mars et février), cette tendance n’est pas suffisante pour enclencher une reprise industrielle globale dans la zone de la monnaie unique. Une reprise économique durable ne sera possible que lorsque les quatre principaux moteurs de la région fonctionneront de nouveau à plein régime. » Bien que le secteur manufacturier français ait en effet affiché une nouvelle contraction en mars, les dernières données PMI HCOB mettent en évidence des signes d’amélioration de la conjoncture, la production ayant enregistré son plus faible repli depuis le début de la période de


Publié le 11/04/2024

DS Smith x Jonsac, un partenariat pour promouvoir l'usage des enveloppes en papier dans le e-commerce

 

DS Smith s'associe avec Jonsac, une entreprise suédoise spécialisée dans la production d'enveloppes papier certifiées FSC pour le e-commerce. Le but : promouvoir l'usage des enveloppes en papier au lieu du plastique dans le secteur. En pratique, DS Smith et Jonsac fourniront conjointement une gamme de produits recyclables pour répondre aux exigences des clients dans l'immédiat, tout en anticipant les types de solutions d'emballage qui seront utiles au secteur du e-commerce à l'avenir, conformément aux exigences clés du marché et à l'évolution rapide des tendances de consommation. Les clients de DS Smith auront la possibilité de commander des lots en grande quantité auprès d'un seul fournisseur, tout en simplifiant et en rationalisant les activités de leurs chaînes d'approvisionnement respectives. Ce partenariat permettra à DS Smith de proposer ces solutions recyclables à ses clients à travers l'Europe, y compris dans les pays nordiques, le Royaume-Uni, et plusieurs pays de l'UE. L'objectif est de répondre aux besoins immédiats des clients tout en préparant le terrain pour les futures demandes du marché e-commerce, en offrant la possibilité de commander en grandes quantités auprès d'un fournisseur unique, facilitant ainsi la gestion des chaînes d'approvisionnement. Précisons que ce nouvel accord entre les deux sociétés vient compléter un accord existant destiné aux clients de DS Smith dans la région nordique. Rappelons enfin que DS Smith fait actuellement l'objet de deux propositions de rachat, une d'International Paper et une autre de Mondi.


Publié le 10/04/2024

Emballage

Sonoco adhère à l’association française Ligépack

Créée en 2011, cette association, dirigée par Sylvie Moison, collabore avec les entreprises du secteur de l’emballage afin de les aider à développer leur expertise et à renforcer la qualité et la sécurité de leurs solutions tout en réduisant leur impact environnemental. Elle compte actuellement plus de 80 membres et 30 partenaires. De son côté, Sonoco est l’un des plus grands fabricants de solutions d’emballage durables et sera, en tant que membre de Ligépack, à même d’offrir son expertise dans le domaine de la transformation et de la conception d’emballages recyclables et garants de la fraîcheur des produits. Objectif de ce rapprochement entre Ligépack et Sonoco : rendre les emballages alimentaires plus durables et augmenter les taux de recyclage dans toute l’Europe. Pour mémoire, au cours des dernières années, Sonoco a poursuivi ses efforts en matière de développement durable. En août 2022, l’entreprise est devenue membre de l’Organisation européenne pour l’emballage et l’environnement (EUROPEN) ; elle a également rejoint en mai 2021 le Conseil industriel pour l’emballage et l’environnement (INCPEN).


Publié le 10/04/2024

La Commission européenne approuve la fusion entre l'Irlandais Smurfit Kappa et l'américain Westrock

 

Pas de problème de concentration, c'est ce qu'a conclu la Commission Européenne, concernant l'opération de fusion entre Smurfit Kappa et WestRock. La CE a ainsi conclu que l'opération notifiée ne soulevait pas de problèmes de concurrence, compte tenu de la position combinée limitée des deux sociétés sur le marché, résultant de l'opération proposée. Très présent en Amérique du Nord et au Brésil, WestRock produit à la fois des emballages en carton ondulé et des emballages pour produits de consommation. Le groupe Smurfit Kappa, basé à Dublin, et la société d'emballage américaine Westrock créent ainsi Smurfit Westrock, un géant mondial de l'emballage. L’addition du chiffre d’affaires des deux groupes (sur la période de juin 2022 à juin 2023), qui emploient chacun environ 50.000 personnes, atteint environ 34 milliards de dollars, avec une présence dans 42 pays.


Publié le 09/04/2024

Chine

En 2024, Ilim fournira jusqu'à 550 000 tonnes de carton premium à la Chine

Ilim Group a résumé ses opérations d'exportation sur le marché chinois en 2023. Le volume des contrats signés sur le marché clé de la société a atteint un niveau record de 2,05 millions de tonnes de produits, dont 1,646 millions de tonnes de pâte et 405 000 tonnes de carton. Il s'agit d'une augmentation de 19,3 % par rapport à 2022. La société a vendu des produits pour une valeur de plus de 1,2 milliard de dollars. Aleksei Lomko (cf photo), Ceo d'Ilim, a annoncé que le marché chinois recevrait cette année environ 300 000 tonnes de carton de l'usine existante de Bratsk et 500 à 550 000 tonnes de carton vierge de l'usine KLB, la plus récente installation mise en service en 2023. Le groupe Ilim est présent sur le marché chinois depuis plus de 27 ans et coopère, à date, avec plus de 500 usines réparties dans 20 régions chinoises.


Publié le 09/04/2024

Rachat de DS Smith : IP persiste et signe

 

La bataille pour l'entreprise britannique de papier et d'emballage DS Smith est entrée dans la prochaine étape. La date limite de l’offre de Mondi est désormais fixée à la fin la fin du mois, le 23 avril, soit le même jour que la date limite pour l'offre d'International Paper sur DS Smith. Le groupe américain a déclaré qu'il continuait d'envisager de faire une offre sur DS Smith et estimait qu'une acquisition de DS Smith était conforme à sa stratégie visant à renforcer son activité d'emballage en carton ondulé en Europe. International Paper s'attend à ce que le rapprochement génère des synergies significatives. Le groupe combiné International Paper et DS Smith pourrait générer au moins 514 millions de dollars de synergies de trésorerie avant impôts sur une base annuelle d'ici la fin de la quatrième année suivant la finalisation de l'acquisition. IP prévoit que le coût total pour réaliser les synergies décrites ci-dessus s'élèverait à environ 370 millions de dollars. A noter que bien qu'il soit prévu que le siège du groupe fusionné soit situé à Memphis, dans le Tennessee, le siège européen serait conservé à Londres. Pour rappel aussi, l'annonce d'International Paper intervient peu après celle concernant la nomination d'Andrew Silvernail, au poste de Pdg, à compter du 1er mai.


Publié le 08/04/2024

Acquisition

Grigeo AB acquiert une usine de tissue en Pologne

Grigeo AB, l'un des plus grands groupes industriels du papier et du bois dans les États Baltes, a finalisé avec succès l'acquisition de l'une des usines de Głuchołaskie Zakłady Papiernicze (GZP), un producteur polonais de papier de soie et de carton. Celle-ci exploite une entreprise de tissue à Niedomice, en Pologne, à 90 km à l'est de Cracovie. Il s'agit du premier achat du groupe d'entreprises Grigeo AB sur le marché polonais. Selon des données non auditées, l'unité GZP acquise a réalisé en 2023 un chiffre d'affaires annuel d'environ 40 millions d'euros. Pour sa part, le groupe d'entreprises Grigeo AB emploie environ 860 personnes et a réalisé en 2023 un chiffre d'affaires de 195,4 millions d'euros.


Publié le 08/04/2024

Prix

Suzano annonce une hausse des prix de la pâte d'eucalyptus

Le géant brésilien de la pâte à papier, Suzano a annoncé une série d'augmentations de prix pour les commandes de pâte d'eucalyptus en avril. En Asie, les commandes augmenteront de 30 dollars la tonne. En Europe, les prix augmenteront de 80 $ US la tonne, ce qui fera que le prix valable pour avril sera de 1 380,00 $ la tonne. En Amérique du Nord, les prix augmenteront de 100 $ US la tonne, soit un prix total de 1 590,00 $ la tonne en avril.


Publié le 08/04/2024

Production

Stora Enso redémarre la production de deux usines finlandaises

Le papetier nordique Stora Enso redémarre cette semaine la production dans ses usines finlandaises de Varkaus et d'Oulu. L'usine de Varkaus a une capacité de production de 420 000 t/p de papier kraft blanc et brun et de 360 ​​000 t/p de pâte. La capacité de l'usine d'Oulu s'élève à 450 000 t/p de papier kraft et à 530 000 t/p de pâte. L'an dernier, Stora Enso a réalisé un chiffre d’affaires de 9,4 milliards d'euros.


Publié le 05/04/2024

Acquisition

Allan Morris, recycleur de papier basé à Deeside, est racheté par Ekman & Co

Le groupe suédois Ekman & Co, dont les racines remontent à 1802, a accru sa présence en Grande-Bretagne en procédant à l'acquisition d'Allan Morris Recycling, qui exploite l'une des installations de récupération de papier les plus avancées du Royaume-Uni. La société, en tant que filiale en propriété exclusive d'Ekman & Co AB, exercera ses activités sous le nom d'Allan Morris Recycling. Créée en 2008, Allan Morris Recycling est à l'avant-garde du secteur du recyclage, avec une installation capable de traiter jusqu'à 75 000 tonnes de papier et de matières recyclables par an. L'intégration d'Allan Morris Recycling dans le groupe Ekman promet de créer de nouvelles opportunités d'innovation et d'efficacité dans les processus de recyclage. British Ekman Recycling, membre du groupe Ekman depuis 2016, est un exportateur agréé et accrédité par l'Agence de l'environnement de grande catégorie, négociant des matériaux récupérés au Royaume-Uni, en Europe et dans le reste du monde.

 


Publié le 05/04/2024

Bilan Copacel

Pénalisée par la faiblesse de la demande, la production papetière a reculé de 13,5 %

Ambiance particulière lors de la conférence de presse de la Copacel ce jour à Paris : si les chiffres 2023 traduisent, sans surprise, un recul de la consommation en France des papiers et cartons (-15 %), une baisse de la production (-13,5 %, soit 6,1 Mt) et une contraction du chiffre d'affaires des entreprises (-25 %, à 5,6 Milliards d'euros), le discours reste optimiste pour 2024. Première bonne nouvelle : les prix de marché du gaz et de l'électricité se sont assagis, "même si cela reste trop élevé", comme le souligne Christian Ribeyrolle (Ryam) Président de Copacel. Egalement, le reflux de l'inflation et la baisse des taux d'intérêts devraient cette année dynamiser la consommation des ménages et les investissements des entreprises. De même, la résorption des stocks devrait favoriser la hausse des commandes auprès des entreprises papetières. Le ton de cette conférence de presse était aussi combatif. "Le projet de règlement sur les emballages et celui sur la déforestation sont deux textes mal conçus", assène-t-il. Plus largement, il craint que ces textes issus du Green Deal n'agissent comme un accélérateur de désindustrialisation. D'où l'Appel d'Anvers de l'industrie européenne, que Copacel a signé récemment. "C'est un document en 10 points, appelant l’UE à prendre des mesures pour assurer la compétitivité de l’industrie européenne, tout en respectant des objectifs environnementaux", décrit Paul-Antoine Lacour, Délégué général de Copacel. Ne manquez pas le numéro d'Avril de Pap'Argus le Mag dans lequel vous retrouverez le détail du bilan Copacel avec les graphiques et les commentaires de François Bru (dg de Blue Paper), Pierre Bonnet (Dg des Papeteries de Vizille), Christophe Dorin (dg de Wepa) et François Vessière, directeur stratège et innovation chez Fibre Excellence.


Publié le 04/04/2024

Statistiques

PPPC : +10,2 % de hausse des livraisons de pâtes à février 2024

Selon les dernières statistiques du PPPC, les livraisons totales de pâtes ont légèrement augmenté de 10,2 % sur les 2 premiers mois de 2024, avec 8,84 millions de tonnes, contre 8,02 sur la même période de 2023. Le taux d’activité s’est établi à 86 % contre 84 % l’année passée. A 4,5 millions de tonnes, les livraisons totales de pâtes ont augmenté de 3,9 % en février 2024 par rapport à janvier, et de 12,8 % par rapport à février 2023. Les stocks des usines sont restés stables, à 41 jours, en janvier et février 2024, mais ont baissé de 11 jours par rapport à février 2023. Les livraisons de résineux ont augmenté de 5,3 % d'une année sur l'autre, et les ventes de feuillus ont affiché une hausse plus nette de 15,9 %. Avec 3,17 millions de tonnes, contre 2,56 millions l’année précédente, les volumes de pâtes livrées vers la Chine sur les 2 premiers de 2024 ont augmenté de 23,5 %.


Publié le 04/04/2024

Metsä Board restructure ses investissements dans ses usines

Pap'Argus l'avait annoncé : Metsä Board a décidé de ne pas investir dans l'usine de carton pour boîtes pliantes de Kaskinen. (Le coût total de l'investissement planifié s'est révélé nettement supérieur à l'estimation initiale, ce qui aurait empêché d'atteindre les objectifs en matière de délai d'amortissement et de retour sur les capitaux employés.) Mais cela ne veut pas dire que le groupe gèle ses autres programmes. Metsä Board a ainsi décidé de lancer des initiatives dans de nouvelles options de produits ainsi que des investissements dans la croissance et le développement de ses usines existantes. Dans l'usine intégrée de Husum en Suède, Metsä Board démarrera un programme visant à lancer de nouveaux produits sur la ligne de production actuelle de liners blancs à base de fibres fraîches (BM2). Metsä Board lance aussi un programme d'investissement majeur afin de moderniser son usine de carton de Simpele, qui sera mis en œuvre progressivement. Il comprend des renouvellements dans la production mécanique de pâte, le pré-séchage et le couchage de la machine de fabrication de carton ainsi que dans la zone de finition. Le programme prévoit également une nouvelle centrale électrique. Quant à l'usine de carton de Kyro, elle bénéficiera d'un programme d'investissement destiné à améliorer les performances du carton barrière actuel et à élargir ses utilisations finales possibles. Le coût total des investissements à venir dans les usines de carton de Simpele et Kyro est estimé à 250 millions d'euros sur les 10 prochaines années.
 


Publié le 02/04/2024

Hygiène

Essity finalise la cession de la totalité de sa participation de 51,59 % dans la société asiatique d'hygiène Vinda

Le 15 décembre 2023, le groupe Essity avait communiqué sur le fait qu'Isola Castle, société détenue indirectement à 100 % par Asia Pacific Resources International Limited (APRIL), avait l'intention de lancer une offre publique préconditionnelle aux actionnaires de Vinda pour acquérir 100 % des actions émises par la société. Essity a signé un engagement irrévocable d'accepter l'offre pour la totalité de sa participation de 51,59 %. Le prix de l'offre publique correspondra à une valeur nette pour toutes les actions d'environ 28,3 milliards de HKD (37 milliards de SEK). « Essity est désormais en meilleure forme que jamais. Suite à la cession de Vinda, les catégories ayant les marges les plus élevées et la plus faible intensité capitalistique représentent une plus grande partie de l'entreprise. La consommation de pâte de l’entreprise a diminué de moitié et nous disposons d’un portefeuille plus attractif avec une rentabilité plus élevée et une volatilité plus faible. La transaction a réduit la part des ventes nettes de Consumer Tissue en 2023 de 41 % à 33 %. Nous sommes impatients de continuer à développer un portefeuille de catégories plus génératrices de valeur », a déclaré Magnus Groth, président et CEO d'Essity. A noter qu'Essity conservera une présence en Asie et à Vinda grâce au maintien des licences des marques Essity.


Publié le 02/04/2024

Rachat

DS Smith finalise l'acquisition de la société d'emballage serbe Bosis Doo

L'acquisition est complémentaire à l'activité régionale d'emballage existante de l'entreprise en Europe de l'Est et soutiendra sa dynamique de croissance dans la région. En se concentrant sur les clients de biens de grande consommation (FMCG), Bosis Doo est particulièrement bien placé pour compléter la stratégie du groupe britannique dans la région, qui cible des opportunités de croissance et de marge plus élevées grâce à sa proposition client d'emballages de performance durable. L'acquisition sera structurée sous la forme d'une transaction d'actions et devrait être finalisée au cours du second semestre de l'exercice financier de DS Smith, sous réserve des conditions de clôture habituelles. Après la finalisation de l'acquisition de Bosis doo, l'ensemble des opérations d'emballage de DS Smith en Europe de l'Est comprendra 29 usines de fabrication de cartons et des installations supplémentaires, employant plus de 7 000 personnes dans la région. Située à environ 100 km au sud de Belgrade, en Serbie, l'entreprise familiale a été fondée en 1982 et emploie 140 salariés travaillant sur un seul site à Valjevo. Rappelons que DS Smith est sous le feu croisé de deux "intentions" d'achat d'IP et de Mondi.


Publié le 02/04/2024

Carton ondulé

L'industrie espagnole du carton ondulé connaît une baisse des ventes et de la production

L'industrie espagnole du carton ondulé a produit l'année dernière un total de 5,629 milliards de mètres carrés de carton ondulé, soit 314 millions de mètres carrés de moins qu'en 2022. Le chiffre d'affaires du secteur a également diminué en 2023. Selon l'association industrielle AFCO (Asociación Española de Fabricantes de Envases y Embalajes de Cartón Ondulado), l'industrie du carton ondulé en Espagne a généré un chiffre d'affaires de 6,960 milliards d'euros l'année dernière, contre 7,618 milliards d'euros pour l'année dernière. année précédente. Toujours selon l'AFCO, l'Espagne se classe au troisième rang des plus grands pays européens en carton ondulé, derrière l'Allemagne et l'Italie.


Publié le 02/04/2024

Fonds d'investissement

Imprimerie du Marais ouvre son capital à Vespa Capital

Les dirigeants de l'Imprimerie du Marais, M et Mme Jacky Przedborski, Mme Karine Sasson et Mme Shirley Przedborski, ambitionnent d’accélérer le développement de la société en étendant son activité commerciale en Grande Bretagne, aux Etats Unis et en Suisse. Dans cette optique, ils ouvrent pour la première fois le capital de la société familiale et accueille Vespa Capital. C'est Transactions & Cie qui a conseillé les actionnaires et dirigeants de l’Imprimerie du Marais dans le cadre de cette ouverture du capital. L’Imprimerie du Marais, localisée dans le 11ème arrondissement de Paris, est spécialisée dans l’artisanat d’excellence et produit des objets dédiés à la communication imprimée comme des invitations pour des défilés de mode, des menus pour des restaurants étoilés, des cartes de voeux ainsi que des coffrets. La société propose des créations à forte valeur ajoutée aux grandes maisons de luxe en France et à l’international. L’activité de l'entreprise est en croissance continue depuis sa création, pour atteindre 10,6 millions d'euros de chiffre d’affaires en 2022.


Publié le 02/04/2024

Manuel

La Fefco aide les fabricants de carton ondulé à améliorer leur performance énergétique

La Fefco (Fédération Européenne des Fabricants de Carton Ondulé), dirigée par Eleni Despotou, lance son Manuel des meilleures pratiques pour une meilleure efficacité énergétique. Ce travail est le résultat d'une collaboration entre le groupe de travail sur la fabrication durable de la Fefco et RISE Bioeconomy et Santé. Ce manuel fournit des conseils pratiques, présentant un ensemble de stratégies et de techniques éprouvées pour améliorer l'efficacité énergétique des processus de production et de transformation du carton ondulé en accord avec la feuille de route 2050 de la Fefco sur la neutralité climatique. Il englobe divers aspects de la production, de la conversion et de la gestion de l'énergie, en mettant l'accent sur des solutions réalisables à court terme, généralement sur 1 à 3 ans.


Publié le 02/04/2024

Le cartonnier britannique DS Smith fait l'objet d'une guerre des enchères

 

Consolidation en vue dans l'emballage toujours ! DS Smith suscite bien des convoitises ! Outre Mondi, International Paper s'intéresse ainsi au rachat du groupe britannique de recyclage, de papier et d'emballage en carton ondulé DS Smith. Il vient de faire une offre qui valorise DS Smith à 5,72 milliards de livres sterling, contre 5,1 milliards pour celle de Mondi. Conformément à la réglementation du code britannique des OPA (Offres Publiques d'Achat), la société a jusqu'au 23 avril 2024 pour soumettre une offre ferme pour DS Smith ou annoncer publiquement son retrait du processus d'enchères. International Paper affirme que sa fusion avec le groupe britannique DS Smith renforcerait ses activités européennes et offrirait à ses clients une gamme plus large de produits. L'optimisation des chaînes d'approvisionnement, l'intégration des réseaux de production et l'équilibre de la production de papier sont d'autres avantages mis en avant par International Paper. Rappelons qu'International Paper avait aussi essayé d'acquérir Smurfit Kappa en 2018, mais que son offre n'avait pas abouti.


Publié le 29/03/2024

Prix

Sappi Europe annonce une nouvelle augmentation de prix pour les papiers fins couchés et non couchés

Encore et toujours des hausses de prix ! Sappi Europe vient de relancer les négociations sur les prix des papiers fins. Les prix des papiers fins couchés et non couchés ont augmenté en janvier et février, mais pas aux niveaux nécessaires pour maintenir une activité viable selon l'entreprise. Les niveaux de coûts, en particulier pour la pâte à papier et le transport, ont continué à augmenter fortement et devraient encore augmenter dans les mois à venir. En conséquence, Sappi reprendra les négociations sur les prix pour atteindre le niveau min. 10 % initialement annoncés, avec une mise en œuvre au plus tard le 1er mai 2024.


Publié le 29/03/2024

Incident

Explosion de gaz à l'usine Kemi de Metsä

Metsä Group a interrompu la production de pâte et de carton dans le complexe industriel de Kemi en Finlande après une explosion de gaz dans l'usine. Metsä Group s'attend à ce que la production de pâte et de papier kraft à l'usine de Kemi soit suspendue pendant 10 à 12 semaines. C'est le temps qu'il faudra pour achever les travaux de réparation de l'usine de pâte à papier, a expliqué le groupe. L'usine de papier kraft de Metsä Board à Kemi n'a pas été endommagée par l'explosion, mais elle aurait été contrainte de fermer ses portes car la pâte non blanchie nécessaire à l'usine de carton ne peut être produite sans la récupération chimique de l'usine de bioproduits de Kemi. Metsä Board étudiait la possibilité de redémarrer la production de panneaux à Kemi à un niveau de production nettement inférieur pendant les travaux de réparation, ou la possibilité de proposer des produits alternatifs aux clients. L'usine de Kemi a une capacité de production de 465 000 tpa de papier kraft blanc. La capacité de l'usine de bioproduits s'élève à 1 million de t/p de pâte de résineux, 300 000 t/p de pâte de feuillus et 180 000 t/p de pâte non blanchie.


Publié le 29/03/2024

Reconstruction

Le suisse Model prévoit de démarrer en avril une machine à papier reconstruite à Eilenbur

Cette opération n'aura donc que quelques jours de retard, puisque la date initiale était mars 2024. Pour rappel, Model avait racheté l'usine de papier de Stora Enso. Model a convertit le site fin 2023 de la production de papier journal au papier ondulé. La machine à papier a une capacité d'environ 600 000 tonnes par an. Le site opèrera sous le nom de Model Sachsen Papier et approvisionnera à la fois ses propres usines de carton ondulé et le marché libre. Le groupe Model, actif dans le domaine des emballages en carton compact et ondulé, a réalisé au cours de l'exercice écoulé un chiffre d'affaires consolidé de CHF 921 millions (soit 939 M€), ce qui correspond à un recul de 24% par rapport à l'année précédente. Ce recul est dû à une baisse de 7% du volume des ventes d'emballages en carton ondulé, à une baisse des prix et à des changements dans le portefeuille de produits.


Publié le 28/03/2024

Statistiques

+9 % de hausse de la production française de papier et carton à février 2024

Selon les dernières statistiques de la Copacel, la production de papier et de carton en France a augmenté de 9 % sur les 2 premiers mois de 2024, avec 1,08 million de tonnes produites contre 995 900 sur la même période de 2023. Si le segment des sortes graphiques a enregistré une baisse de 7,9 %, avec 130 100 tonnes produites contre 141 300 l’année précédente, le segment de l’emballage s’est amélioré de 13,8 %, avec 761 000 tonnes produites contre 668 400. Le segment des papiers d’hygiène est resté quasiment stable, à 138 200 tonnes, contre 138 700 sur les 2 premiers mois de 2023. Dans ce contexte, la production de pâte a augmenté de 13,8 %, et la consommation de papiers et cartons à recycler, de 8,6 %. Retrouvez l’ensemble des statistiques de la production française de papier et carton de février 2024 sur notre site internet, dans la rubrique indicateurs.


Publié le 28/03/2024

Production

Les grèves des travailleurs finlandais provoquent l'arrêt temporaire de l'usine Koktamills

En raison de la poursuite des grèves dans les ports finlandais, l'usine Koktamills du groupe autrichien producteur d'emballages et de carton Mayr-Melnhof cesse temporairement sa production et ce depuis le 26 mars. Le temps d’arrêt affectera à la fois la production de carton (400 kt) et de papier kraft (185 kt). Le déficit d'approvisionnement sera comblé grâce aux livraisons des usines de MM à Kwidzyn, en Pologne et à Kolicevo, en Slovénie. Il faut savoir que ces grèves affectent tous les ports commerciaux finlandais, le trafic ferroviaire de marchandises ainsi que les grandes installations de production de l'industrie lourde. Elles ont pour effet d'interrompre l'ensemble du commerce extérieur de la Finlande, puisque 96 % de ce commerce passe par ses ports. Ces grèves dans les ports impactent donc fortement les industries, comme celle de la filière papioer-carton et par conséquent ont de lourdes conséquences sur l'économie du pays. A titre indicatif, dans le secteur des pâtes et papiers, la Finlande se classait en 2023 dans le top 10 des pays exportateurs avec 7% des exportations.


Publié le 27/03/2024

Rachat

Canada : Mondi a récemment finalisé l'acquisition de Hinton Pulp

Le papetier Mondi se renforce en Amérique du Nord et prévoit d'investir dans l'usine de Hinton Pulp (d'une capacité de 250 000 tonnes par an) récemment acquise en Alberta au Canada. Il prévoit notamment d'agrandir l'installation avec une nouvelle machine à papier kraft d'une capacité de 200 000 tonnes par an. Précisément, l'acquisition de l'usine de pâte Hinton soutient la croissance de l'activité sacs en papier de Mondi pour les Amériques. En mettant l'accent sur la durabilité, Mondi s'engage à créer des solutions circulaires et à agir pour le climat, avec des objectifs ambitieux jusqu'en 2030. La société, qui emploie 22 000 personnes dans plus de 30 pays, a réalisé un chiffre d'affaires de 7,3 milliards d'euros en 2023.


Publié le 26/03/2024

Production

Stora Enso réduit la production dans ses usines d'Imatra et d'Oulu en raison des grèves

Les grèves qui frappent les ports et les transports en Finlande provoquent des baisses de capacités de production, notamment dans les usines d'Imatra et d'Oulu de Stora Enso. L'entreprise s'attend même à ce que ses usines soient complètement fermées d'ici le début de Pâques. Rappelons que Stora Enso a déjà annoncé l'arrêt de son usine de Varkaus. Stora Enso a également arrêté la production de papier à son usine d'Anjalankoski, mais continue la production de carton sur le site. Stora Enso emploie environ 20 000 personnes et ses ventes en 2023 s’élevaient à 9,4 milliards d’euros. Précisons enfin que Metsä Board a aussi déjà annoncé la fermeture de ses usines finlandaises de carton.


Publié le 26/03/2024

lignine

Metsä Group construit une usine pour le raffinage de la lignine en lien avec son usine de bioproduits d'Äänekoski

L'équipement sera fourni par le constructeur allemand Andritz. La construction débutera à l’été 2024 et l’usine de démonstration sera achevée fin 2025. La capacité quotidienne de l’usine sera de deux tonnes de lignine. Le projet d'usine de démonstration implique également le chimiste Dow, qui développera des plastifiants biodispersants haute performance pour les applications dans le béton et le gypse, basés sur la lignine produite dans l'usine. Pour rappel, la lignine est une substance présente dans le bois qui lie les fibres du bois entre elles. Dans la production de pâte à papier, la lignine est séparée des fibres en liqueur noire dans le cycle chimique et utilisée comme bioénergie. La lignine pourrait également être utilisée dans des applications chimiques et matérielles. Dans le cadre d'un projet pilote européen coordonné par le centre de recherche technique VTT de Finlande, Metsä Group, Andritz et Dow ont déjà démontré l'utilité de la lignine modifiée pour remplacer les produits chimiques d'origine fossile dans la production de béton.

 


Publié le 26/03/2024

Politique zéro PFAS chez CEE Schisler Packaging Solutions

 

Le texte de la future réglementation européenne PPWR prévoit l’interdiction des PFAS dans les emballages alimentaires. Anticipant cette législation afin d’assurer la meilleure protection des consommateurs, le spécialiste des emballages à base de papier et carton pour la restauration rapide et la vente à emporter, rappelle dans un communiqué qu'il a lancé depuis plusieurs années une démarche de suppression de tous les composés fluorés dans ses approvisionnements ainsi que dans le process de fabrication. "Dès 2018, nous avons décidé de proposer des emballages alimentaires sans PFAS. Nos papiers ingraissables étaient déjà garantis sans PFOA, mais nous avons souhaité aller plus loin en supprimant totalement le fluor dans notre chaîne d’approvisionnement", commente David Schisler, Président de la société éponyme. Suite au déploiement d'un plan d’actions, en 2024 l’intégralité de la gamme est proposée sans fluor, et sans PFAS selon les exigences de la législation Danoise : sacs papier, wraps alimentaires et papiers techniques, gobelets, couvercles et pots en carton. Tous les produits sont certifiés issus de la gestion durable des forêts, et recyclables dans la filière papier-carton.


Publié le 25/03/2024

Rachat

ProAmpac acquiert UP Paper, l'un des principaux producteurs de papier kraft recyclé

C'est le mariage entre le spécialiste de l'emballage flexible et de la science des matériaux avec l'un des principaux producteurs de papier kraft recyclé. UP Paper, situé à Manistique, dans le Michigan, créé en 2016, est en effet l'un des principaux producteurs nord-américains de papier kraft recyclé 100 % non blanchi qui sert les clients sur les marchés des services alimentaires, du commerce électronique et de la vente au détail de consommation. UP Paper et ProAmpac exploiteront ensemble leur expertise scientifique combinée en matière de fibres et de films pour créer des produits d'emballage flexibles respectueux de l'environnement. ProAmpac, basé à Cincinnati, est détenue par Pritzker Private Capital, ainsi que par des gestionnaires et des co-investisseurs.


Publié le 25/03/2024

Etiquettes

Le marché de l'étiquette remonte !

C'est le constat fait par l'association mondiale des fabricants d'étiquettes autoadhésives et des produits et services connexes (Finat). Précisément, au quatrième trimestre 2023, la demande de complexes adhésifs a progressé de 2,1 % en Europe par rapport au même trimestre de l'année précédente. Précisons que c'est la première progression après quatre trimestres de baisses !


Publié le 25/03/2024

Navigator Paper UK veut racheter le britannique Accrol

 

Navigator Paper UK a lancé une offre publique pour acquérir la totalité du capital du fabricant britannique de tissue Accrol Group. Ce dernier est l'un des principaux transformateurs de papiers hygiéniques, d'essuie-tout, de mouchoirs en papier et de lingettes humides en marque blanche pour la grande distribution britannique. Le conseil d'administration de la société prévoit un chiffre d'affaires annuel de 205 millions de livres sterling (soit 238, 4 millions d'euros) pour l'exercice en cours. Le groupe Navigator considère Accrol comme un pilier clé de la stratégie d'expansion de son activité tissue sur le marché de l'Europe occidentale. Navigator prévoit que l'acquisition se traduira par une augmentation de son chiffre d'affaires consolidé tissue à environ 500 millions de livres sterling (soit 581 millions d'euros), le marché britannique devant contribuer pour la moitié du CA Tissue de Navigator. Navigator Paper UK est une filiale de The Navigator Company, société portugaise intégrée de pâte à papier, de papier, de tissue, d'emballage et d'énergie à base de biomasse avec un chiffre d'affaires consolidé de près de 2 milliards d'euros.


Publié le 22/03/2024

usine

Metsä Board annule ses projets de construction d'une nouvelle usine à Kaskinen

Metsä Board a achevé l'étude préliminaire pour la nouvelle usine de carton à Kaskinen et a décidé de ne pas poursuivre l'investissement dans celle-ci. L'entreprise investira plutôt dans les usines existantes. La raison est simple : le coût total de l'investissement est nettement plus élevé que prévu initialement. Pour mémoire, c'est en septembre 2022 que Metsä Board avait annoncé son intention de construire une nouvelle usine de 800 000 t/an à Kaskinen. En revanche, Metsä Board investira dans les usines de Simpele, en Finlande, et de Kyro, en Finlande, et poursuivra ses projets à Husum, en Suède. L'accent sera mis ici sur le développement de nouveaux produits, notamment dans le domaine des solutions d'emballage réduisant l'utilisation de plastiques. Dans l'usine intégrée de Husum en Suède, Metsä Board lancera ainsi un programme visant à introduire de nouveaux produits sur la ligne de production actuelle de papier kraft à pointe blanche (BM 2). L’objectif est de trouver de nouvelles solutions innovantes pour le segment en pleine croissance de l’emballage alimentaire et de la restauration. Metsä Board lance également un vaste programme d'investissement pour moderniser l'usine de carton de Simpele, qui sera mis en œuvre en plusieurs phases. Enfin, un programme d'investissements sera aussi lancé à l'usine de panneaux de Kyro. Le coût d'investissement total estimé pour les usines de Simpele et Kyro se monte à 250 millions d'euros sur les 10 prochaines années.


Publié le 22/03/2024

Production

Metsä Board suspend la production dans les usines de Simpele, Kyro, Tako et Äänekoski

Précisément, la production sur ces sites sera arrêtée le lundi 25 mars. La cause : la grève dans les ports finlandais. Et l'entreprise de préciser que les usines pourront redémarrer dès que la matière première sera disponible et que le transport des produits commencera. Rappelons que la production de l'usine de pâte et de papier kraft du groupe Metsä à Kemi, des usines de pâte et de BCTMP à Joutseno et de l'usine BCTMP à Kaskinen avait déjà été arrêtée. Les scieries de Rauma, Vilppula, Renko et Lappeenranta ont également été touchées.


Publié le 22/03/2024

Statistiques

Titre : 4,9 % d’augmentation des exportations françaises de papiers récupérés en 2023

Les dernières statistiques des douanes françaises compilées par Pap’Argus mettent en évidence que les volumes d’importations de PCR ont baissé de 5,4 % par rapport à 2022, les volumes d’exportations augmentant pour leur part, de 4,9 %. Sur les plus gros volumes, la France a très légèrement augmenté ses importations de papiers récupérés en provenance d’Allemagne (1,8 %) et de Suisse (18,9 %) mais réduit celles en provenance de Belgique (-4,3 %) et du Royaume-Uni (-40,2 %). Toujours portée par une forte demande de l’Asie (Vietnam, Indonésie, Malaisie, Inde…) et de l’Espagne (+4,9 %) la France a donc enregistré une augmentation globale de ses exportations de papiers récupérés, malgré un recul de 12,1 % vers l’Allemagne (Données Douanes – Pap’Argus) Retrouvez l’ensemble des statistiques douanières françaises de décembre 2023 sur notre site internet, dans la rubrique indicateurs.


Publié le 20/03/2024

Présentation du rapport mondial sur l’industrie de la pâte à papier 2024

 

Selon ResearchAndMarkets.com, la demande du marché mondial de la pâte à papier devrait atteindre 73,84 millions de tonnes d'ici 2028. Quant à la production du marché de la pâte à papier, elle devrait s'élever à 75,04 millions de tonnes d'ici 2028. La région Asie-Pacifique a consolidé sa position en tant que force formidable dans la demande du marché mondial de la pâte, propulsée par une confluence de facteurs tels qu'une industrialisation rapide, une croissance économique robuste et la population en plein essor qui caractérise la région. Les économies dynamiques et diversifiées de la région Asie-Pacifique ont contribué de manière significative à l’augmentation de la demande de pâte et de ses dérivés. L’industrialisation rapide de plusieurs pays de la région a alimenté un besoin accru de divers papiers et matériaux d’emballage, stimulant ainsi la demande de pâte à papier.


Publié le 20/03/2024

usine

Andritz a équipé la plus grande usine de pâte à papier au monde, UPM Paso de Los Toros

La société autrichienne Andritz a fourni l'usine complète, avec des équipements fabriqués dans ses installations en Finlande, en Suède, en Autriche et en Chine. La commande comprenait une usine de transformation du bois, une ligne de fibre, un système de séchage de pâte, une centrale biomasse, ... UPM a également conclu un contrat de maintenance avec Andritz pour l'ensemble des zones de traitement de l'usine. Avec une capacité de production de 2,1 millions de tonnes de pâte d’eucalyptus par an, l’usine est la plus grande d’Uruguay et la plus grande usine à ligne unique en activité au monde. UPM utilisera la pâte de l'usine de Paso de los Toros pour répondre à la demande croissante des clients existants, notamment en Chine, mais également pour cibler de nouveaux marchés. Après s'être imposé comme producteur de pâte  dans la région Asie-Pacifique et en Europe au cours de la dernière décennie, UPM veut désormais se développer le marché nord-américain avec cette nouvelle capacité. Précisons enfin qu'UPM exploite aujourd'hui deux usines de pâte d'eucalyptus en Uruguay, l'usine de Fray Bentos, qui a démarré ses activités en 2007, (également équipée par Andritz) et donc l'usine Pasos de Los Toros.

 


Publié le 20/03/2024

Les prix des papiers thermiques thermoscript vont être augmentés

 

Mitsubishi HiTec Paper augmente les prix des papiers thermiques thermoscript de 6 % à compter du 1er avril 2024. C'est la réponse du fabricant de papiers spéciaux de Bielefeld à l'augmentation des coûts dans les domaines des matières premières et de la logistique. Mitsubishi HiTec Paper Europe est une filiale allemande de Mitsubishi Paper, l'un des leaders mondiaux fabricants de papiers spéciaux et produit des papiers thermiques directs, jet d'encre, autocopiants et barrières de haute qualité pour les emballages flexibles.


Publié le 19/03/2024

Emballages

Feu vert pour la réglementation européenne sur les emballages et les déchets d’emballages

Les ambassadeurs des États membres auprès de l'UE ont approuvé le compromis interinstitutionnel sur le nouveau règlement sur les emballages et les déchets d'emballages (PPWR) lors d'une réunion des représentants permanents (Coreper) vendredi 15 mars. À 13 heures, la présidence belge du Conseil a annoncé qu'une avancée décisive avait été réalisée, mettant fin aux spéculations selon lesquelles la législation pourrait ne pas obtenir la majorité nécessaire des États membres. Rappelons que les négociateurs du Conseil et du Parlement européen étaient parvenus à un accord en trilogue sur la proposition Emballages le 4 mars mais sans le soutien de la Commission, qui avait estimé qu'une partie de l'accord provisoire trouvé par les colégislateurs dépassait le mandat des négociateurs de la Commission. De fait, les préoccupations de la Commission, ainsi que les objections persistantes de l'Italie aux dispositions du PPWR et un accord de contrepartie entre le gouvernement italien et le Parti libéral-démocrate (FDP) allemand couvrant à la fois le PPWR et la directive sur le devoir de diligence en matière de développement durable des entreprises, avaient fait apparaître l'adoption du règlement comme de plus en plus incertaine.


Publié le 19/03/2024

Grèves

Les ports finlandais sont en grève

Le Syndicat finlandais des travailleurs de l'automobile et des transports (AKT) a lancé de nouvelles grèves pour la période du 11 au 25 mars à 6 heures du matin. Les grèves affecteront principalement les activités de manutention et autres activités portuaires. "La grève va paralyser le trafic de marchandises dans les ports, tandis que le trafic de passagers continuera sans entrave", a déclaré le syndicat dans un communiqué. Les associations industrielles des industries forestières finlandaises, des industries technologiques de Finlande et des industries chimiques de Finlande critiquent vivement les nouvelles grèves, les qualifiant d'irresponsables.

 


Publié le 19/03/2024

RDM va fermer l'usine de carton de Blendecques

 

Reno de Médicis (RDM) va abandonner la production de carton en France dès le mois d'août. 176 personnes sont concernées par la fermeture de l’unique usine française du groupe, confrontée à des difficultés depuis quelques temps, notamment depuis un incendie majeur survenu en mars 2022, qui avait entraîné un arrêt de dix mois. (A l'époque, RDM avait investit 40 millions d'euros sur le site). Egalement, l'usine de Blendecques, spécialisée dans le carton plat couché, utilisé pour les emballages alimentaires ou de produits d'hygiène notamment, avait subi une inondation à la fin de l'année dernière, qui l'avait encore contrainte à stopper sa production pendant un certain temps. RDM a aussi annoncé qu'une période de recherche de repreneur s'ouvrait à compter du 26 mars. Cette annonce intervient peu de temps après la décision de l'entreprise de redémarrer l'usine de Villa Santa Lucia en Italie. L'usine de Blendecques produisait du carton recyclé couché et non couché d'une capacité de 140 000 t/an.


Publié le 15/03/2024

Arrêt de la production à l'usine Kemi de Metsä

 

La production de l'usine de bioproduits et de carton du Groupe Metsä à Kemi en Finlande sera temporairement interrompue en raison des grèves en cours des travailleurs des transports en Finlande. Selon Metsä Fibre, les opérations d'arrêt de l'usine de pâte à papier débuteront le 17 mars et la production sera interrompue à partir du 18 mars 2024. Au cours de la première semaine de grève, du 11 au 17 mars, la production à l'usine de bioproduits de Kemi sera seulement. Une fois le transport ferroviaire de la matière première bois interrompu, la production sera en revanche complètement arrêtée. Pour mémoire, le producteur de carton premium et haut de gamme Metsä Group a déjà annoncé des mesures de fermeture similaires pour les usines de pâte à papier du groupe à Kaskinen et Joutseno. On rappelle que l’usine de carton Kemi est la plus grande unité de production mondiale de papier kraft couché blanc.


Publié le 15/03/2024

Leipa ferme une machine à papier à la papeterie de Schwedt

Dans le cadre d'une mesure stratégique visant à renforcer sa position concurrentielle, Leipa prévoit de réduire sa capacité de production de papiers graphiques recyclés. Le fabricant de papiers graphiques à base de fibres récupérées a ainsi déclaré que l'exploitation de l'ancienne MAP 1 sur le site de Schwedt serait interrompue d'ici la mi-2024. La production se concentrera sur la MAP 4, plus sophistiquée. La fermeture de la MAP 1 va concerner une centaine de salariés. La fermeture de la MAP 1 fait partie de la stratégie de Leipa visant à rationaliser les opérations. Une autre mesure concerne le site de Schrobenhausen, où les volumes d'investissement seront adaptés à l'environnement de marché difficile.


Publié le 14/03/2024

Vente

Nordic Paper étudie la vente potentielle de l'entreprise suite aux projets de cession de Shanying

Le producteur suédois de papier kraft et sulfurisé Nordic Paper a annoncé qu'il lancerait un processus visant à "explorer l'intérêt potentiel de tiers pour toutes les actions de la société" après que l'actionnaire principal Shanying International ait annoncé son intention de vendre tout ou partie de sa participation dans Nordic Paper. Le processus pourrait finalement aboutir à une offre publique d'achat sur toutes les actions en circulation de Nordic Paper dans laquelle les actionnaires auraient le choix d'accepter ou non l'offre. A date, Shanying, via sa filiale SUTRIV Holding, détient actuellement 48,16 % des actions en circulation de Nordic Paper. On rappelle que le producteur de papier chinois Shanying International est devenu l'actionnaire principal de Nordic Paper au second semestre 2017. Trois ans plus tard, ses actions ont été cotées à la bourse Nasdaq de Stockholm. Malgré un environnement de marché difficile, la société a enregistré un résultat net de 416 millions SEK en 2023 (un peu plus de 37 millions d'euros).


Publié le 14/03/2024

Statistiques

Une conjoncture toujours défavorable en zone euro en février

Selon le Dr. Cyrus de la Rubia, économiste à la Hamburg Commercial Bank : « La conjoncture est demeurée défavorable, en février, dans le secteur manufacturier de la zone euro (46,5), en récession depuis un an déjà. La production a de nouveau reculé, et ce au même rythme qu’en janvier, la baisse globale de l’activité dans l’ensemble de la région ayant principalement résulté de fortes contractions en Allemagne (42,5) et en France (47,1). Parmi les quatre principales économies de la région, seule l’Espagne (51,5) a renoué avec la croissance en milieu de premier trimestre. Sur une note légèrement plus positive, le recul des nouvelles commandes s’est quelque peu atténué dans la zone euro, apportant une lueur d’espoir quant à une reprise prochaine de la demande. (…) Dans l’ensemble, si les fabricants de la zone euro sont loin d’exhiber un optimisme démesuré, ils n’anticipent pas non plus une dégradation très marquée de la conjoncture. Le climat actuel les pousse tout au plus à l’attentisme, les entreprises se tenant prêtes à rebondir dès les premiers signes d’amélioration sur les marchés. » A noter que si la contraction s’est poursuivie dans le secteur manufacturier français, des signes d’amélioration ont toutefois été relevés. (…)


Publié le 14/03/2024

Suède : Stora Enso envisage de fermer l'usine de Vikingstad

 

L'usine de Stora Enso emploie 56 personnes et fournit principalement à ses clients suédois des emballages en carton ondulé destinés à la vente au détail, aux transports, au commerce électronique, aux biens de consommation et aux applications industrielles. La demande d'emballages en carton ondulé étant faible, Stora Enso prévoit de consolider ses opérations dans ses deux autres usines suédoises de carton ondulé, à Jönköping et Skene. Un rappel sur le bilan 2023 du géant finno-suédois Stora Enso : le papetier nordique a enregistré un chiffre d’affaires en chute de 9,4 milliards en 2023. Quant à son résultat net, il a affiché une perte de 431 millions d’euros (vs un profit de 1,5 milliard d’euros en 2022).


Publié le 13/03/2024

Développement

Pologne : Thimm poursuit le développement de son site à Tychy

Le Groupe familial Thimm, dont le siège social se trouve à Northeim en Basse-Saxe en Allemagne, poursuit sa stratégie de croissance en Pologne et développe son site à Tychy. Pour ce faire, il investit 10 millions d’euros. Cette somme sert à financer l’installation d’une machine de transformation innovante ainsi que la construction de deux entrepôts (un de 1 300 m2 pour le stockage du carton ondulé et un de 1 800 m2 pour abriter un centre d’encollage). La nouvelle ligne produit environ 10 000 feuilles par heure. La capacité de l’usine de Tychy passe ainsi de 130 à 165 millions de mètres carrés de carton ondulé produits par an. Précisons enfin que l’installation est spécialement adaptée au traitement de feuilles de carton ondulé- préimprimées. 


Publié le 13/03/2024

Hamburger Containerboard augmente aussi ses prix

 

Hamburger Containerboard a annoncé son intention d'augmenter les prix de toutes les qualités de carton-caisse blanc de 60 €/t à compter du 2 avril 2024. La société, qui fait partie du groupe autrichien Prinzhorn, opère sur 10 sites dans 5 pays et produit plus de 3 millions de tonnes de testliner blanc enduit et non couché, de testliner brun et de cannelures ainsi que de plaques de plâtre.


Publié le 11/03/2024

Maintenance

Fibre Excellence Provence lance son arrêt de maintenance

Près de 900 personnes, salariés de Fibre Excellence et partenaires externes, contribuent à cette opération d’envergure. Montant investi : 12 millions d’euros. Cet arrêt de maintenance est prévu sur d’une durée d’un mois environ. L'usine de Fibre Excellence Provence fonctionne en continu 24 heures sur 24 et produit 250 000 tonnes de pâte à papier par an. Cette année, l’arrêt pour maintenance permettra notamment d’effectuer des travaux de modernisation du presse-pâte afin d’améliorer la fiabilité de l’installation, pour délivrer une pâte à papier bien sèche à la qualité constante. D’importants chantiers de maintenance seront également menés, avec près de 500 interventions en divers points, notamment au niveau des chaudières liqueur noire et biomasse, qui bénéficieront d’un important entretien, ainsi que les fours à chaux dont la fiabilité et la performance énergétique seront améliorées. Enfin, le lessiveur, cœur de la transformation par cuisson des fibres de bois en pâte à papier, bénéficiera d’importants travaux de réfection.


Publié le 11/03/2024

Usine

Inauguration de la nouvelle usine d'emballage néerlandaise de De Jong Packaging à De Lier

Flambant neuf ! C'est l'état du nouveau site de production de De Jong packaging à De Lier. Le fabricant de carton ondulé a inauguré un nouveau bâtiment à plusieurs étages d'une surface d'exploitation de 100 000 m², équipé de machines modernes et d'un haut degré d'automatisation. Cette ouverture marque une étape importante dans l'histoire du groupe De Jong Packaging. Pour rappel, l'entreprise familiale basée à De Lier avait été rachetée début 2023 par le groupe scandinave Stora Enso.


Publié le 11/03/2024

Mondi formalise une offre pour reprendre DS Smith

 

Concentration encore et toujours : après Smurfit Kappa, qui confirmé son projet de fusion avec l'américain WestRock, c'est au tour du groupe Mondi, basé en Autriche et au Royaume-Uni de formuler une offre de rachat sur son rival britannique DS Smith, qui valorise celui-ci à 6 milliards d'euros. La répartition est donnée à 54 % pour les actionnaires de Mondi et 46 % pour ceux de DS Smith. Si la transaction se concrétise, elle aboutirait à la constitution d'un géant du secteur des solutions d'emballage à base de papier avec un chiffre d'affaires supérieur à 17 milliards d'euros. Le groupe nouvellement constitué continuerait d'être dirigé par sa direction actuelle avec Andrew King en tant que Pdg, Mike Powell en tant que directeur financier et Philip Yea en tant que président. Trois directeurs non exécutifs de DS Smith devraient rejoindre le conseil d'administration. (On rappelle que Miles Robert, Pdg de DS Smith, a acté le principe de son départ à la retraite en 2025). Cet accord ne constitue toutefois pas une offre publique d'achat ferme.


Publié le 11/03/2024

Restructuration

Nouvelles mesures de chômage technique à venir pour UPM

UPM Kymmene entamera des négociations sur 90 jours de chômage technique dans son usine finlandaise de pâte à papier, de papier et de scieries en réaction aux éventuelles incertitudes opérationnelles au cours du second semestre. Les licenciements temporaires affecteraient les divisions commerciales UPM Pulp, UPM Timber et UPM Communication Papers du groupe. Cela concerne plus de 2 500 personnes en Finlande. Les licenciements temporaires pourraient avoir lieu par étapes pendant une durée maximale de 90 jours entre le 1er juillet et le 31 décembre 2024 sur les sites d'UPM Pulp et d'UPM Timber, et entre le 1er septembre 2024 et le 28 février 2025 dans les usines d'UPM Communication Papers.


Publié le 11/03/2024

usine

Huhtamaki va fermer ses sites de production de Tianjin et de Shanghai

La production sera transférée vers le site de fabrication de Guangzhou. La décision concerne 154 salariés. L'objectif de cette démarche est d'optimiser l'empreinte manufacturière, d'améliorer la compétitivité et de renforcer les bases de la croissance future dans la région. Le changement annoncé fait partie du programme de Huhtamaki visant à accélérer la mise en œuvre de la stratégie annoncée en novembre 2023, qui devrait soutenir sensiblement sa rentabilité avec des améliorations d'efficacité conduisant à des économies d'environ 100 millions d'euros au cours des trois prochaines années. Les sites de production de Tianjin et Shanghai dont la fermeture est prévue d'ici la fin du deuxième trimestre 2024 ne représentent pas une part significative des ventes ou des bénéfices de Huhtamaki. Au premier trimestre 2024, Huhtamaki accusera des coûts liés à la fermeture de l'ordre de 13 millions d'euros. opérons dans 37 pays et 107 sites d'exploitation à travers le monde. Huhtamaki compte 18 000 employés et ses ventes nettes en 2023 s'élevaient à 4,2 milliards d'euros. Le groupe a son siège à Espoo, en Finlande.


Publié le 08/03/2024

Ukraine

Le cartonnier ukrainien Poninkivska Cardboard and Paper augmente sa production

L'Ukraine continue de faire parler d'elle dans l'activité de la filière. Cela peut paraître étonnant au vu du contexte, mais il n'empêche : Le fabricant ukrainien Poninkivska Cardboard and Paper a réussi à augmenter ses activités de production d'emballages en carton ondulé d'environ % en janvier dernier par rapport à la même période de l'année précédente. Précisément, l'entreprise a atteint une production mensuelle d'environ 6,85 millions de mètres carrés. Poninkivska Cardboard and Paper fait partie de l’association nationale de l’industrie des pâtes et papiers, Ukrpapir.


Publié le 08/03/2024

Les producteurs de papier non couché sans bois lancent une nouvelle initiative de hausse des prix

 

Les producteurs européens de papier non couché sans bois devraient encore augmenter leurs prix de vente dans un contexte de hausse des coûts. Fin février et début mars, deux producteurs ont lancé une nouvelle initiative de hausse des prix des qualités de papier WFU. Le premier est le producteur portugais The Navigator Company, l'un des principaux fournisseurs de papier non couché sans bois. Il a ainsi annoncé une augmentation de prix allant jusqu'à 5 % à partir du 25 mars pour tous ses papiers d'impression et d'écriture WFU. Selon Navigator, les prix devraient augmenter tant en Europe que sur les marchés internationaux. L'ajustement des prix était nécessaire en raison de la hausse des coûts des intrants, a précisé la société. Le second à communiquer une hausse est le groupe italien Burgo. Il prévoit d'augmenter les prix de l'ensemble de sa gamme de papiers non couchés sans bois jusqu'à 7 % à compter des livraisons d'avril 2024. Cette augmentation des prix s'appliquera à tous les marchés européens et étrangers. 



Publié le 07/03/2024

Statistiques

Recul de la production allemande de papiers et cartons en 2023

Sans surprise, les dernières statistiques de VDP, l’association allemande des papetiers, dévoilent que l’année 2023 aura enregistré une chute de 13,7 % de la production de papiers et cartons, avec 18,6 millions de tonnes produites contre 21,6 par rapport à 2022. Ce recul de production touche l’ensemble des segments. Celui du sanitaire et domestique enregistre la baisse la moins forte, à -5,9 %, tandis que celui des sortes graphiques résiste le moins avec -30,5 % enregistré sur l’année. Le segment de l’emballage affiche quant à lui une baisse de -7,9 %, avec 11,7 millions de tonnes produites. Résultantes de ces tendances, la consommation de papiers récupérés a chuté de 9,1 %, à 15,4 millions de tonnes, et la consommation de pâte, de 20,8 %, à 3,7 millions de tonnes. La production de pâte a reculé quant à elle de 11,3 %, à 1,9 million de tonnes. (Source VDP). Retrouvez l’ensemble des statistiques de la production allemande de papier et carton sur notre site internet, dans la rubrique indicateurs.


Publié le 07/03/2024

Equipement

Mondi étend ses capacités de rouleaux de papier étroits dans son usine de Ružomberok en Slovaquie

De cette manière, ses clients professionnels du secteur de l'imprimerie et de la transformation bénéficieront d'un approvisionnement encore meilleur en rouleaux de papier étroits. Les bobines étroites sont utilisées par exemple pour des applications d'impression ou transformées en enveloppes ou en blocs-notes. IQ ALLROUND Envelope et IQ UNIVERSAL Notebook sont deux des produits désormais disponibles en bobines étroites garantissant un approvisionnement régulier en papier aux transformateurs. Les papiers offset et pré-impression tels que MAESTRO PRINT, IQ PRINT et DNS Performance Plus sont utilisés par les imprimeurs professionnels qui nécessitent des tirages d'impression sans problème et de bons résultats d'impression.
"Nous voulons assurer à nos clients une sécurité d'approvisionnement pour leurs besoins en papier en folio et en différentes largeurs de bobines et pour cela, nous devions étendre notre capacité de bobines étroites", explique Bernhard Cantzler, directeur marketing et commercial chez Mondi Uncoated Fine Paper. Mondi emploie 22 000 personnes dans plus de 30 pays.
En 2023, Mondi a réalisé un chiffre d'affaires de 7,3 milliards d'euros et un EBITDA sous-jacent de 1,2 milliard d'euros.


Publié le 06/03/2024

Cession

Advanced Industries Packaging (AIP) vend une usine de sacs turque à un fabricant de textiles

Le producteur de sacs en papier Advanced Industries Packaging (AIP) va céder son usine de sacs turque à Izmir. Le groupe a signé le 29 février 2024 un accord pour vendre le site au fabricant textile turc Karitex Tekstil İthalat İhracat. La période de transition va courir jusqu'en juin 2024. On rappelle que Advanced Industries Packaging (AIP) est le deuxième plus grand fabricant de sacs en papier en Europe avec (avant la cession) ses 7 sites de production en Allemagne, au Danemark, aux Pays-Bas, en Italie, en République tchèque, en Turquie et en Roumanie, avec une capacité totale installée de 828 millions de sacs par an. L'entreprise compte un grand nombre de clients, parmi lesquels d'importants producteurs mondiaux de ciment, de produits chimiques, de matériaux de construction, de produits laitiers et d'autres produits alimentaires.


Publié le 06/03/2024

SCA va supprimer des emplois dans les usines de pâte à papier d'Östrand et d'Ortviken en Suède

 

Le groupe suédois SCA, plus grand propriétaire forestier privé d'Europe, souhaite rationaliser ses opérations dans les usines de pâte à papier d'Östrand et d'Ortviken en Suède. L'entreprise a annoncé qu'elle prévoyait de supprimer 70 postes sur les deux sites. Pour mémoire, l'usine de pâte à papier d'Östrand est la plus grande ligne de production au monde de Northern Bleached Softwood Kraft (NBSK).


Publié le 05/03/2024

Innovation

ABB fournit des capteurs de concentration micro-ondes à une nouvelle usine en Grèce

C'est à la nouvelle usine de papier à Pelasgia (mise en service en 2023), en Grèce, appartenant au producteur de papier et d'emballage Unipak Hellas Central qu'ABB a délivré des capteurs de concentration micro-ondes KPM KC7. En pratique, ces capteurs utilisent la technologie micro-ondes en phase réelle. Cette méthode éprouvée fournit une mesure précise de la concentration totale des différentes qualités de pâtes tout comme celles avec des charges, quel que soit le débit, pour un contrôle avancé du processus. Les usines de pâte et papier peuvent ainsi obtenir les mesures les plus représentatives, les plus précises et les plus fiables, sans être altérées par les variables de processus.


Publié le 05/03/2024

Statistiques

L'industrie allemande du papier et de la pâte à papier accuse une chute de sa production et de ses ventes en 2023

Selon l'association Die Papierindustrie, la production a chuté d'environ 14% à 18,6 millions de tonnes en 2023. Il s'agit du niveau le plus bas des 20 dernières années. Les ventes, elles, ont chuté de 13 %, à 18,8 millions de tonnes. Le chiffre d'affaires de l'industrie, quant à lui, a chuté de 27 % à 15,5 milliards d'euros. Sans surprise, la baisse des ventes des papiers graphiques est importante, -29 %. Elle est cependant nettement plus importante que sur les marchés européens comparables. A noter que les papiers et cartons d'emballage ont également dû faire face à une nette baisse des ventes (-7 %).


Publié le 05/03/2024

Fermeture

Royaume-Uni : L'usine DS Smith à Louth a fermé ses portes le 29 février

DS Smith Packaging a annoncé la fermeture du site de Louth, affectant 70 salariés. Selon un porte-parole, la fermeture de l'usine, qui a débuté le 29 février, s'achèvera en août. En principe, les activités de l'usine de Louth seront regroupées sur le site de DS Smith à Blunham (deux heures au Sud de Louth), où une onduleuse de 2,8 mètres de large et des équipements de manutention de haute technologie ont été installés en 2015. Avec des installations en Europe et en Amérique du Nord, DS Smith a réalisé un chiffre d'affaires de 8,2 milliards de livres sterling (soit 9,6 milliards d'euros) sur l'exercice 2022-2023, dont 6,5 milliards de livres (7,6 milliards d'euros) dans l'emballage.


Publié le 04/03/2024

Drupa 2024 innove avec 5 forums spéciaux

 

Hier s'est déroulée la conférence de presse de la Drupa, dans les locaux de Procédés Chénel International. A date, près de 140000 m² de surface nette ont déjà été réservés par plus de 1400 exposants de 50 pays. Sabine Geldermann, Directrice Drupa, Print Technologies Messe Düsseldorf, a dévoilé les principaux temps forts du plus grand salon des technologies d'impression, qui se déroulera du 28 mai au 7 juin. Et il y en avait des nouveautés ! Il faut dire que le salon revient après huit ans d'absence en raison du Covid. Les forums notamment constituent un passage obligé pour les participants : Drupa Cube, pour les conférences, Drupa "sustainability", pour évoquer les solutions de process durables, forum packaging, forum DNA pour le réseautage, sans oublier le forum textile, qui est sans doute l'une des grandes nouveautés. Il se présentera sous la forme d'une micro-usine textile numérique. « En ces temps de changements continus, de process disruptifs et de nouveaux modèles commerciaux qui en résultent, nos forums spéciaux offrent une orientation importante et sont indispensables pour le secteur », a conclu Sabine Geldermann.


Publié le 01/03/2024

Investissement

DS Smith investit 56 M€ à l'usine de papier de Kemsley dans le Kent

Le fabricant britannique DS Smith a dévoilé un investissement de 48 millions de livres sterling (56 millions d'euros) dans une nouvelle ligne de préparation de fibres pour la MAP 3 à l'usine de papier de Kemsley dans le Kent. La mise en service de la nouvelle usine de préparation des pâtes est prévue début 2026. La MAP 3 a une capacité de 290 000 tpa de revêtements de test à dessus blanc, de revêtements en plaques de plâtre et d'autres qualités de matériaux pour caisses ondulées (CCM). Le nouveau système maximisera l'utilisation de matériaux dans le processus de recyclage en plus de réduire la consommation d'eau et d'énergie. Les émissions de carbone et les déchets de production seront réduits de plus de 6 000 t, soit plus de 50 000 m³ par an.
À l'usine de Kemsley, DS Smith exploite 3 machines à papier d'une capacité totale de 830 000 tpa de papier et carton fabriqués à partir de fibres 100 % recyclées. La MAP 4 peut produire jusqu'à 250 000 tpa de papier et carton (125-210 g/m²). La dernière machine, la MAP 6, a, elle, été installée et reconstruite en 2008. Elle peut produire 290 000 tpa de carton ondulé léger (85-130 g/m²). Kemsley est le plus grand recycleur de papier du Royaume-Uni, recyclant jusqu'à 1 million de tonnes de papier et de carton chaque année.


Publié le 01/03/2024

usine

Italie : RDM stoppe la procédure de fermeture de l'usine de WLC  Villa Santa Lucia

Une bonne nouvelle ! La fermeture de l'usine de carton WLC Villa Santa Lucia de Reno de Medici (RDM) en Italie a été évitée. L'entreprise a annoncé aujourd'hui que l'usine, à l'arrêt depuis juillet de l'année dernière, reprendrait ses activités le 4 mars. Pour rappel, en janvier, RDM avait annoncé qu'elle envisageait de fermer définitivement le site et avait déjà engagé la procédure d'arrêt de la production. Les syndicats s'étaient alors mobilisés et finalement la procédure de fermeture et de licenciement des 163 salariés a été interrompue. Les raisons de la fermeture prévue étaient des problèmes non résolus et des litiges juridiques des derniers mois qui empêchaient RDM de rejeter les eaux usées et les boues de l'usine via la station d'épuration communale existante. Les boues devaient être éliminées et ne pouvaient donc pas être recyclées et réutilisées dans la production de carton, avait expliqué l'entreprise à l'époque. Fin janvier, RDM a finalement obtenu une autorisation environnementale pour réutiliser les boues. L'usine RDM Villa Santa Lucia abrite une machine à carton d'une capacité allant jusqu'à 220 000 tpa de carton couché WLC (White Lined Chipboard), principalement du GD Liner.


Publié le 01/03/2024

Le ministère turc du Commerce demande des mesures de sauvegarde sur les importations de carton ondulé en provenance d'Europe

 

En janvier, le ministère turc du Commerce a demandé des mesures de sauvegarde dans le cadre des réglementations de l'OMC concernant les importations de carton ondulé, principalement en provenance d'Europe. L'enquête, ouverte à la suite d'une demande émanant de producteurs nationaux, porte sur un certain nombre de qualités de revêtements d'essai, de cannelures... La demande soutient que les importations de ces papiers ont augmenté, causant de graves dommages aux fournisseurs nationaux. Les importations de ces papiers au cours des six premiers mois de 2023 ont progressé de 35% par rapport à la même période il y a quatre ans, portant la part des importations de 100 en 2019 à 132 en 2022. L'origine des importations mentionnées provient principalement d'Allemagne, de Pologne, d'Israël et de Finlande.


Publié le 29/02/2024

Statistiques

La contraction du secteur manufacturier de la zone euro a marqué le pas en janvier

Selon le Dr. Cyrus de la Rubia, économiste à la Hamburg Commercial Bank : « Au vu des dernières données PMI HCOB, il faut s’attendre au premier trimestre 2024, à une continuation de la récession amorcée il y a un an dans le secteur manufacturier de la zone euro (46,6). Si l’indice PMI s’est redressé par rapport à décembre, il n’est cependant toujours pas repassé au-dessus de la barre du 50,0. (…) Les optimistes verront dans les indicateurs PMI de janvier les prémices d’une amélioration de la conjoncture du secteur manufacturier de la zone euro. (…) Malgré ces signes encourageants, la prudence reste de mise, car tant l’indice PMI que la majorité des sous-indices demeurent, pour l’heure, en territoire négatif. (…) Le chemin vers un retour à la croissance du secteur manufacturier de la zone euro pourrait s’esquisser du côté des pays du sud de la région, ceux-ci étant susceptibles de catalyser l’élan nécessaire aux principales économies pour sortir de la récession. Parmi les quatre premières économies de la zone euro, ce sont l’Espagne (49,2) et l’Italie (48,5) qui semblent les plus à même de donner cette impulsion. » En France (43,1), la conjoncture est demeurée extrêmement difficile en ce début d’année marqué par de nouveaux reculs de la production, des nouvelles commandes et de l’emploi. (…) Côté services, le Dr. Cyrus de la Rubia analyse qu’ : « Une fracture nord-sud divise actuellement le secteur des services de la zone euro (48,4). De manière peu conventionnelle, c’est le sud de la région, généralement considéré plus faible sur le plan économique, qui enregistre les meilleures performances, compensant ainsi en partie les replis de l’activité observés en Allemagne (47,7) et en France (45,4). De fait, grâce à la bonne tenue des secteurs des services italien (51,2) et espagnol (52,1), l’indice PMI du secteur des services de la zone euro ne s’est que très légèrement replié en janvier.


Publié le 29/02/2024

Bois

Metsä va mettre fin aux activités de la scierie Merikarvia d'ici fin juin 2024

Les négociations de changement concernant la scierie Merikarvia de Metsä Fibre, qui fait partie du groupe Metsä, qui ont débuté en janvier, sont terminées. Après les négociations, l'entreprise a décidé de mettre fin aux activités de la scierie Merikarvia d'ici fin juin 2024. Des efforts seront déployés pour offrir au personnel permanent de la scierie Merikarvia des emplois dans d'autres usines de production lorsque cela est possible, et les décisions de licenciement seront prises d'ici le 30 juin 2024. La capacité de production annuelle de la scierie Merikarvia est d'environ 220 000 mètres cubes de sciages de pin. La scierie utilise environ 455 000 mètres cubes de bois par an.


Publié le 29/02/2024

SCA augmente ses prix

 

Après le groupe Lecta, c'est au tour du groupe papetier suédois SCA d'augmenter ses prix. Cette hausse concerne le kraftliner blanc et brun en Europe. SCA va ainsi augmenter les prix du kraftliner de 80 € par tonne. Les nouveaux tarifs seront valables à partir du 1er avril 2024. SCA a été fondée en 1929 et son siège est à Sundsvall, en Suède.


Publié le 28/02/2024

Travaux

Extension de la station de traitement des eaux usées sur le site de Koehler Paper à Kehl

Bonne nouvelle pour Koehler Paper, qui a achevé en début d'année les travaux concernant l’extension de la station d'épuration sur son site à Kehl, en face de Strasbourg au bord du Rhin. Le chantier a duré un an et demi. Pour mémoire, le motif de cette extension était la nouvelle construction et la mise en service de la ligne de production 8 en 2019 et l’augmentation du volume d'eaux usées en résultant. En guise de solution provisoire, Koehler Paper avait dû déverser une partie de ses eaux usées dans la station d’épuration communale d’Auenheim. Mais maintenant que le chantier est fini (incluant la construction de nouveaux bassins ainsi que des installations de filtrage à sable), toutes les eaux usées de production peuvent être traitées à Kehl même.


Publié le 28/02/2024

Investissement

CEE Schisler investit dans sa base logistique

L'entreprise CEE Schisler, dirigée par David Schisler, petit-fils du fondateur, est le spécialiste des sacs et emballages papier carton dans les Deux-Sèvres, fournisseur de la restauration rapide et de la grande distribution. Portée par un marché porteur, l'ETI familiale construit une nouvelle base logistique de 18 millions d'euros à côté de son usine. Le bâtiment s'étend sur 19.000 m2. Capacité de stockage : 25.000 palettes sur cinq étages. Le producteur d’emballages en papier-carton, qui vient d'ouvrir son capital aux fonds Unigrains et iXO Private Equity, à hauteur de 13 % chacun, réalise 135 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel. Pour mémoire, en 2019, la société avait lancé son Earth Cup breveté, « le premier gobelet 100 % papier, sans film polyéthylène et compostable à domicile ».


Publié le 28/02/2024

Lecta augmente ses prix

 

En raison de la hausse notable des coûts des matières premières, particulièrement de la pâte à papier, et des autres coûts de fabrication liés aux récentes contraintes de la chaîne d'approvisionnement dans la région de la mer Rouge, Lecta annonce une augmentation, de 8 à 10%, des prix de toutes ses gammes de papiers de spécialité. Cette mesure touche les papiers pour étiquettes et emballage flexible, couchés une face, release liners, métallisés, couchés chrome, thermiques et autocopiants. L'application de cette augmentation entrera en vigueur sur tous les marchés pour toutes les commandes livrées à compter du 1er avril 2024.


Publié le 27/02/2024

Bong signe avec de nouveaux clients pour sa gamme de "Light Packaging"

 

Bonne nouvelle pour l'entreprise suédoise Bong, spécialiste de l'enveloppe et de l'emballage e-commerce, dont l'actionnaire principal est le groupe familial normand Hamelin ! Elle a ainsi reçu de nouveaux contrats commerciaux importants pour la gamme de produits "Light Packaging". Ses nouveaux clients ? Des entreprises de mode et de cosmétiques, de grands détaillants et des distributeurs européens. Ils amèneront un volume de ventes supplémentaires de plus de 50 millions SEK (4,5 millions d'euros). De quoi conforter l'optimisme de Bong, qui vise une croissance à deux chiffres pour son activité Emballage léger en 2024. Bong AB a publié ses résultats pour l'exercice complet clos le 31 décembre 2023. Pour l'ensemble de l'année, la société a déclaré un chiffre d'affaires de 2 088 millions SEK (187 millions d'euros), contre 2 164,7 millions SEK (194 millions d'euros) il y a un an. La perte nette s'est élevée à 4,7 millions SEK (420 000 euros), contre un bénéfice net de 44,1 millions SEK (3,95 millions d'euros) il y a un an.


Publié le 24/02/2024

Investissement

Au Brésil, Forest Paper et Revita Ambiental investissent 12 millions de dollars

Le groupe brésilien Forest Paper, qui possède le transformateur de papier Forest Paper et le recycleur d'emballages en carton Revita Ambiental, investit 60 millions de reais (un peu plus de 12 millions de dollars) pour moderniser ses trois installations industrielles au Brésil. Grâce à cet investissement, Forest Paper augmentera sa capacité de 25 %, permettant à l'entreprise de produire jusqu'à 300 000 tonnes de papier d'emballage par an. De plus, Revita Ambiental étudie la possibilité d'acheter une machine à papier pour soutenir sa production d'AmbiKraft, un type de carton doublure fabriqué à partir du recyclage d'emballages post-consommation de longue durée. Pour rappel, AmbiKraft est fabriqué avec du Revitacel, une pâte recyclée fabriquée à partir d'emballages en carton post-consommation tels que ceux fabriqués par TetraPak et SIG Combibloc. Actuellement, Revita dispose de processus pour désintégrer et séparer les matériaux de ces emballages en carton pour produire du Revitacel, mais elle doit louer des machines pour produire AmbiKraft. L'idée est d'acheter sa première machine à papier pour produire du revitacel cette année. On rappelle qu'Au Brésil, la majeure partie du papier est produite à partir de pâte de bois dur d'eucalyptus, et l'offre de produits à base de bois résineux est limitée. Le bois résineux possède des fibres plus longues avec des aspects techniques qui améliorent les performances du papier, le rendant plus résistant à la déchirure et capable de supporter des poids plus lourds.


Publié le 24/02/2024

Troisième fusion acquisition de l'année pour Fedrigoni !

 

Le moins qu'on puisse dire, c'est que le papetier italien démarre 2024 sur les chapeaux de roue ! Fedrigoni annonce ainsi le rachat d'actifs de l'entreprise Mohawk Fine Papers Inc. avec laquelle il avait établi un partenariat industriel en septembre 2022. "Il s'agit de notre troisième fusion-acquisition cette année (après SharpEnd au Royaume-Uni et Arjowiggins en Chine), une étape importante dans le renforcement de notre offre de produits haut de gamme à l’attention des clients aux États-Unis - commente Marco Nespolo, Pdg du groupe Fedrigoni. Grâce à l'entrée de Mohawk dans notre Groupe, nous serons désormais en mesure de produire et de distribuer à nos clients une large gamme de papiers Fedrigoni à haute valeur ajoutée directement en Amérique du Nord et d'élargir l'accès aux papiers spéciaux Mohawk à l'échelle internationale. De cette façon, nous soutiendrons davantage encore les stratégies de nos clients qui préfèrent les modèles de proximité à l'approche traditionnelle axée sur les achats mondiaux, afin de minimiser l'impact environnemental et les risques de rupture de la chaîne d'approvisionnement". Fondée en 1931, Mohawk est une entreprise familiale qui produit quelques-uns des papiers spéciaux les plus connus pour les designers, les marques et les imprimeurs.


Publié le 23/02/2024

Etiquettes

Stratus Packaging signe un partenariat avec la société néerlandaise Geostick et Nordvalls Etikett AB

Bonne pioche pour le fabricant européen d'étiquettes imprimées (89,3 millions d'euros de CA annuel), qui se rapproche de deux entreprises. La première, Nordvalls Etikett AB a un chiffre d'affaires annuel de 100 millions d'euros (2023) et emploie environ 300 personnes. Depuis 2017, Nordvalls fait partie du groupe PID (POSSEHL Identification Solutions), un groupe d'entreprises sur le marché mondial du marquage et de l'identification. La seconde, Geostick, est un fabricant leader d'étiquettes adhésives, d'emballages flexibles et de solutions d'impression et d'étiquetage. Ensemble, ces entreprises affichent 236 millions d'euros de chiffre d'affaires et une production annuelle de 159 millions de m² de matériaux auto-adhésifs. Ce rapprochement montre un peu plus que les marchés nationaux sont désormais trop petits pour les groupes de fabricants d'étiquettes et que la concentration du secteur est passée au niveau supérieur, c'est-à-dire au plan européen.


Publié le 23/02/2024

La France a réduit ses échanges commerciaux de pâtes sur les 11 premiers mois de 2023

 

Les dernières statistiques des douanes françaises compilées par Pap’Argus mettent en évidence que les volumes d’importations de pâtes ont été réduits de 17,5 % sur les 11 premiers mois de 2023, par rapport à la même période de 2022, avec 1,3 million de tonnes contre 1,6. Même tendance côté exportations, la France ayant exporté 447 310 tonnes contre 504 421 sur la même période de 2022, soit un recul de 11,3 %. Plus précisément, la France a réduit ses importations en provenance de son principal pays fournisseur, le Brésil (-8,5 %), de Finlande (-3,6 %) mais également de Suède (-19,1 %) et d’Uruguay (-15,8 %). Malgré un net accroissement des exportations vers la Chine de 69,6 %, la France a enregistré un recul vers l’Italie (-6,2 %), vers l’Allemagne (-45,9 %) et vers l’Espagne (-51,4 %). Retrouvez l’ensemble des statistiques douanières françaises de novembre 2023 sur notre site internet, dans la rubrique indicateurs.


Publié le 22/02/2024

Fibre moulée

Arctic Paper lance une nouvelle unité de production de barquettes en fibres moulées

Arctic Paper va démarrer ses activités de fabrication dans une nouvelle unité de production de barquettes en fibres moulées à l'usine de papier de Kostrzyn, en Pologne, au troisième trimestre 2024. Arctic Paper est l'un des principaux fabricants européens de papier graphique fin de haute qualité, de solutions d'emballage d'origine biologique et de pâte de bois de haute qualité. Arctic Paper est cotée à la Bourse de Varsovie et au NASDAQ de Stockholm. L'entreprise est également le principal propriétaire du producteur suédois de pâte à papier Rottneros AB. L’usine de papier de l’entreprise à Kostrzyn est située dans la région de Basse-Silésie, au sud-ouest de la Pologne.


Publié le 22/02/2024

Graphic Packaging cède son usine de carton d'Augusta à Clearwater Paper

 

Graphic Packaging a signé un accord définitif pour vendre son usine de carton blanchi d'Augusta, en Géorgie. Il s'agit d'un site bien investi avec une production d'environ 600 000 tonnes de carton blanchi. La valeur de la transaction est d'environ 700 millions de dollars, sur la base d'un EBITDA ajusté d'environ 100 millions de dollars. Arsen Kitch, Pdg de Clearwater Paper, a commenté cette transaction : "Augusta s'intègre parfaitement à notre stratégie et améliore notre position en tant que premier fournisseur indépendant de carton auprès des transformateurs nord-américains". La transaction est soumise aux approbations réglementaires et devrait actuellement être finalisée au deuxième trimestre 2024. Graphic Packaging a déclaré qu'il continuerait à répondre à la demande de carton blanchi depuis son usine de Texarkana. Graphic Packaging, dont le siège se trouve à Atlanta, en Géorgie, conçoit et produit des emballages grand public. Clearwater Paper est l'un des principaux fournisseurs de produits en tissue et en carton blanchi. Pour l'ensemble de l'année 2023, Clearwater Paper a fait état d'un chiffre d'affaires net de 2,1 milliards de dollars.


Publié le 21/02/2024

Conversion de machine

Model va mettre en service une machine à fabriquer du carton ondulé à l'usine d'Eilenburg

Model a acquis l'usine d'Eilenburg auprès de Stora Enso en 2021 et a lancé le projet de conversion de la machine à papier journal (280 000 t/an ). Le groupe suisse de papier et d'emballage Model Holding mettra en service la machine reconstruite pour les cartons ondulés recyclés (RCCM) à l'usine d'Eilenburg en Allemagne en avril de cette année. Précisons que la machine reconstruite devait initialement être mise en service fin 2023. Model estime la capacité de production de la machine RCCM reconstruite à 600 000 tpa, y compris les qualités de papier léger. Le site d'Eilenburg opère sous le nom de Model Sachsen Papier et approvisionnera aussi bien les propres usines de carton ondulé du groupe que celles de tiers. En 2023, Model a produit près de 475 000 tpa de matériaux pour caisses en carton ondulé. La nouvelle machine à papier d'Eilenburg augmentera la capacité de production de carton-caisse du groupe Model au-dessus d'un million de tonnes par an. En 2023, sur ses 15 sites de production en Suisse, en Allemagne, en Pologne, en République tchèque et en Croatie, le Groupe Model a produit près de 1.3 milliard de m² d'emballages en carton ondulé ou de plaques de carton ondulé et 474,000 tonnes de papier d'emballage pour la production de carton ondulé, ce qui correspond à une augmentation de 2 % ou 8,000 tonnes par rapport à l'année précédente.


Publié le 21/02/2024

DS Smith x Mondelēz International, c'est reparti pour 5 ans !

 

Le britannique DS Smith annonce un deuxième contrat consécutif de cinq ans pour être le fournisseur exclusif d'emballages en carton ondulé en Europe pour Mondelēz International (Oreo, LU, TUC et Belvita, les snacks 7Days, le lait laitier Cadbury, le chocolat Milka, Côte d'Or, Toblerone, ...) L'accord représente un partenariat exclusif et constitue une extension des services existants avec un engagement pour de nouveaux projets. Il s'appuiera sur une relation déjà établie entre le leader international du snacking et DS Smith au cours des dix dernières années. De nouvelles solutions d'emballage durable à base de fibres seront mises en œuvre sur les marchés européens, et les deux entreprises travailleront en étroite collaboration pour réduire l'utilisation de plastiques à usage unique et pour déployer des efforts conjoints dans le but d’atteindre l'objectif de zéro émission nette, d'ici à 2050. A noter que DS Smith et Mondelez continueront d'utiliser les indicateurs de conception circulaire (Score Circulaire) de DS Smith lors de la co-création de nouvelles innovations en matière d'emballage.


Publié le 20/02/2024

Pharma

MM Packaging appelle à la réduction du plastique dans le secteur pharmaceutique

MM Packaging, spécialiste de l'emballage secondaire du secteur pharmaceutique, appelle la chaîne d'approvisionnement de l'industrie à accélérer ses efforts pour réduire sa dépendance aux emballages plastiques d'ici 2024. Alors que l’industrie pharmaceutique est confrontée à une pression croissante pour réduire son impact environnemental, MM Packaging met en évidence une opportunité précieuse pour le secteur pharmaceutique d’ouvrir la voie en matière de réduction du plastique et d’amélioration de la circularité des matériaux, comme l'explique Laura López Pajarón, responsable marketing chez MM Packaging Pharma & HC : "L'industrie pharmaceutique n'a généralement pas été soumise à la même pression en matière de durabilité que les catégories de vente au détail davantage orientées vers le consommateur, mais cela est en train de changer. De nombreuses nouvelles réglementations, telles que la responsabilité élargie des producteurs (REP), se concentrent sur la réduction du volume de déchets issus des emballages, et nous sommes prêts à être une voix en faveur du changement. L’un des moyens les plus efficaces de réduire les déchets consiste à se concentrer sur la recyclabilité et l’économie circulaire. L’un des principaux avantages du passage du plastique au carton est qu’il est très facile à recycler dans les infrastructures existantes. C’est donc une solution ici et maintenant. Nous exhortons nos partenaires de la chaîne d’approvisionnement pharmaceutique à nous rejoindre dans ce voyage crucial vers une économie circulaire plus forte." Précisons que MM Packaging entretient des partenariats continus en matière de reporting développement durable avec Ecovadis, Ecodesk, SEDEX et CDP (Carbon Disclosure Project). Dans ses installations de production mondiales, qui comprennent 28 sites dédiés à l'industrie pharmaceutique, MM Packaging mène des initiatives de développement durable de base conçues pour réduire son impact sur l'environnement naturel. Il s'agit notamment de programmes Zéro Déchet mis en décharge, de projets de réduction d'énergie à plusieurs niveaux et d'une campagne connectée de réduction de l'empreinte carbone.


Publié le 20/02/2024

usine

DS Smith investit 13 M€ dans des usines autrichiennes

Cet investissement fait partie de la stratégie de croissance du fabricant britannique en matière de Packaging en Europe de l’Est. L'idée est d'augmenter la qualité, la productivité ainsi que les capacités d'innovation des deux sites. Précisément, dans le cadre du programme d'investissement de l'usine de Margarethen, de nouveaux robots de palettisation et chariots de transfert ont été installés, ce qui, en combinaison avec l'optimisation ciblée du processus de production, permettra une augmentation significative de l'efficacité. Sur le site de Kalsdorf, une nouvelle encolleuse de plieuses (Masterfold) et une découpeuse haute performance (Masterline) ont été mises en service. En outre, ont été aussi réalisés la modernisation du système de convoyage et l'agrandissement des entrepôts sur les deux sites. Ensemble, ces investissements augmenteront la production en Autriche de 20 %.


Publié le 20/02/2024

E-Ticket de caisse : 2 cas de greenwashing ont été relevés par Two Sides

 

Face au développement de solutions alternatives prétendument plus 'vertes' par nature que l'impression d'un ticket de caisse papier, l'association Two Sides surveille toutes les communications sur le sujet et pointe les cas de greenwashing avérés. En particulier, l'association a soumis deux plaintes de cas qui lui ont semblé emblématiques au Jury de déontologie publicitaire. Ce dernier lui a donné raison dans deux avis publiés le 31 janvier. En cause, la solution Quipo qui, au moyen de chiffres non sourcés, met en avant les impacts évités en n’utilisant pas les tickets papiers et la solution Billiv, qui revendique un ticket « éco-responsable », ignorant la loi AGEC qui interdit ce type de mention générale. Voici deux exemples de papier bashing qui ont été dénoncés. Et l'association de rappeler, dans son communiqué, que la communication numérique sous toutes ses formes a des impacts environnementaux que l’on ne peut plus ignorer. 



Publié le 19/02/2024

Metsä Tissue investit 370 M€ dans l'usine Katrinefors à Mariestad

 

L’activité tissue et papier sulfurisé de Metsä Group développe rapidement sa plateforme de production (Ses principales marques sont Lambi, Serla, Tento, Mola, Katrin et SAGA). Après avoir annoncé des investissements de 100 millions d'euros pour l'usine finlandaise de Mänttä et une nouvelle usine de 240 000 t/an à Goole, en Grande-Bretagne, la société Metsä investit 4,2 milliards SEK (370 millions d'euros) dans l'agrandissement et la modernisation de l'usine de tissue de Mariestad. Cela comprend l'installation de trois nouvelles lignes de transformation d'essuie-mains. La part totale des produits à base de fibres fraîches produits dans l'usine atteindra 80 % après l'achèvement de l'agrandissement au cours du second semestre 2025. Dans le détail, Valmet Tissue Converting a été chargé de fournir deux nouvelles lignes de transformation pour produire des papiers de soie en rouleaux destinés au marché de consommation et C.G Bretting Manufacturing Co de fournir une ligne de transformation de serviettes en papier pliées à usage professionnel. Les nouvelles lignes de transformation ont une capacité totale de 70 000 tonnes de tissue. Après l'agrandissement, l'usine disposera de neuf lignes de transformation.


Publié le 16/02/2024

Prix

MM informe ses clients de la hausse des prix du carton recyclé

Mayr-Melnhof (MM) propose des solutions d'emballage pour cartons et boîtes pliantes avec une offre attractive en papiers kraft, papiers fins non couchés, notices et étiquettes. Le groupe a récemment informé ses clients de son intention d'augmenter les prix du carton recyclé de 50 € ou 45 £/t. L'augmentation sera valable pour les livraisons à partir du 1er avril. Pour rappel, fin janvier, Reno de Médicis avait déjà présenté des projets similaires.


Publié le 16/02/2024

Carton ondulé

Board24 démarre une nouvelle onduleuse à Motherwell, près de Glasgow

Board24 est une société de Logson, groupe d'entreprises d'emballage en carton ondulé basé au Royaume-Uni. Collectivement, le groupe emploie plus de 1 400 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 400 millions de livres sterling par an. Fondé en 2004, il opère dans tout le Royaume-Uni en tant que marque mère de Board24, Boxes and Packaging, Cases24, Jardin Corrugated Cases, Boxshop, Cardboard Box Company, Red Rose Packaging, Durham Box et Challenge Packaging. Rappelons que c'est en fin d'année que Logson a finalisé l'acquisition de Challenge Packaging, basée dans l'East Sussex.

 


Publié le 16/02/2024

Baisse de la production de pâte à papier et de papier en Europe

 

Le rapport statistique préliminaire du Cepi est sorti : il décrit notamment la baisse de la production de pâte à papier et de papier en Europe en 2023. Plusieurs raisons à cela : un environnement économique médiocre, le déstockage et des coûts énergétiques toujours élevés. Le rapport montre aussi que la consommation a chuté de 15,3 % en 2023 et, à son tour, la production de l'industrie du papier et du carton a subi une deuxième année consécutive de contraction, diminuant de 12,8 %. Au final, la baisse de la production en 2023 reste plus importante que pendant la crise de la Covid-19 (-4,7 % en 2020). Il ressort de l'analyse que la production de papier et de carton d'emballage en Europe a également poursuivi sa tendance à la baisse, avec une diminution de la consommation de 12,2 %. Conséquence immédiate : baisse de la consommation de papier recyclé (-7,3 %). Sans surprise, le papier graphique a aussi vu sa consommation diminuer considérablement (-27,5 %). Quant au papier hygiénique et le papier à usage domestique, la baisse est moindre, de 3,7 %.


Publié le 15/02/2024

Acquisition

USA : Sofidel rachète l'usine de papier St Paper Duluth

Nouvelle acquisition à l'étranger en cours ! ST Paper Duluth, une usine de papier basée à Duluth, dans l'État américain du Minnesota, va être vendue au fabricant italien de produits papetiers Sofidel. L'usine de papier de Duluth a été lancée en 1987 et elle est actuellement exploitée par un effectif d'environ 100 employés. Le groupe Sofidel, lui, a été créé en 1966. L'entreprise italienne est l'un des plus grands fabricants mondiaux de papier à usage hygiénique et domestique (marques Sopalin, Le Trèfle...). Depuis son siège à Porcari (Lucques, Italie), Sofidel coordonne les activités de 16 entreprises à travers l'Europe et les Etats-Unis, qui produisent chaque année plus de 1,4 million de tonnes de papier et emploient plus de 6 900 personnes.


Publié le 15/02/2024

Statistiques

Titre : -13,5 % de baisse de la production française de papier et carton en 2023

Selon les dernières statistiques de la Copacel, la production de papier et de carton en France a chuté de 13,5 % en 2023, avec 6,13 millions de tonnes produites contre 7,09 en 2022. Le recul touche l’ensemble du secteur et particulièrement le segment des sortes graphiques qui enregistre une chute de 36,1 %, avec 760 500 tonnes produites en 2023 contre 1,18 million l’an dernier. Le segment de l’emballage et du conditionnement a reculé de 8,3 %, le carton plat enregistrant -18,5 %. Le segment des papiers d’hygiène a reculé le moins fortement, à -7,5 %. Dans ce contexte, la production de pâte a chuté de 18,9 %, et la consommation de papiers et cartons à recycler, de 5,3 %. A noter cependant que cette tendance baissière n’a cessé de s’infléchir depuis mars 2023, date à laquelle le secteur enregistrait -20,9 % de recul de production. Retrouvez l’ensemble des statistiques de la production française de papier et carton de décembre 2023 sur notre site internet, dans la rubrique indicateurs.

 


Publié le 15/02/2024

Quel scénario carbone futur pour la filière forêt - bois ?

Réponse dans l'étude menée par la filière bois accompagnée du Cabinet Carbone 4, de l’interprofession nationale de la forêt et du bois France Bois Forêt, du Comité professionnel de Développement des Industries Françaises de l'Ameublement et du Bois (Codifab), et de l’Union Française des Industries des Cartons, Papiers et Celluloses (Copacel). D'abord, la décarbonation de l’économie française passera inévitablement par un plus grand recours au matériau bois dans les usages. L’augmentation progressive et mesurée de la récolte annuelle (+10 Mm 3 d’ici 2035) demandera de mobiliser l’ensemble des forêts à travers une dynamisation proportionnée. La variabilité probable de la récolte induite par les crises climatiques devra s’accompagner d’une adaptation et d'une réorganisation de la gestion forestière pour valoriser les bois de crises de façon agile. La capacité à satisfaire la demande des différents marchés nécessitera d’articuler encore plus la ressource de bois autour des usages matière bois d’œuvre et bois d’industrie, tout en développant le réemploi et le recyclage des produits en fin de vie. Une bonne articulation des flux de la filière sera primordiale pour satisfaire les différents marchés et l’équilibre au sein de la filière. Une priorisation stricte parmi les usages du bois énergie sera indispensable pour renforcer la compétitivité des industries de transformation du bois matériau, prioritaires au vu de leur contribution au stockage carbone dans les produits bois. L’utilisation de bois-énergie devra donc être fléchée en priorité vers l’autoconsommation de la filière. Enfin, dans un objectif de neutralité carbone global et de souveraineté, la relocalisation des
approvisionnements en bois en France devra être amplifiée.


Publié le 14/02/2024

REP

Federec annonce son programme 2024-2027

À l'occasion de la réélection de son Président, François Excoffier, le 6 février dernier, Federec présente ses orientations stratégiques pour les trois prochaines années, en réaffirmant son engagement envers un futur durable. Il a notamment été question  des REP. Pour Federec, "c'est une relecture du système à laquelle il faut procéder, et une évaluation forte et précise de ce qui se développe aujourd'hui parfois pour le bénéfice unique des metteurs en marché". Et d'enfoncer le clou : "La décision à prendre est aussi celle de la création d'une autorité indépendante de contrôle et de régulation des REP dans laquelle la Fédération sera présente et agissante. "Fil rouge de l'action de la Fédération, la propriété de la matière produite par les installations des recycleurs est bien entendu l'enjeu n°1 pour les filières de Federec. Pour la filière Plastiques, Federec insiste sur l'importance de contribuer auprès du gouvernement pour accompagner les 50 sites fortement dépendants aux plastiques afin de développer le marché des plastiques recyclés en particulier dans l'automobile, le bâtiment et les emballages. S'agissant de la filière Papiers Carton, l'organisation estime qu'il faudra, comme pour les plastiques, intégrer le recyclage des papiers et cartons de manière appropriée dans le nouveau cahier des charges de la REP Emballages/papiers graphiques et veiller aux intérêts de la filière dans la révision du règlement européen, notamment aux tentations des metteurs en marché de préempter la ressource. Les messages sont passés !


Publié le 14/02/2024

Le groupe américain Berry réunit ses activités HH&S à celles de son compatriote Glatfelter

 

Le producteur américain d'emballages Berry Global Group a signé le 7 février un accord définitif avec son compatriote américain Glatfelter pour la scission et la fusion de la majorité du segment Berry's Health, Hygiene ad Specialties (santé, hygiène et spécialités), y compris les non-tissés et les films (« HHNF »), avec Glatfelter. La fusion aura pour objectif de créer une société cotée en bourse leader dans le secteur des matériaux spéciaux. En pratique, les actionnaires de Berry obtiendront 90 %de l'entité fusionnée (« NewCo »), les actionnaires de Glatfelter 10 %. La clôture de la transaction est prévue pour le second semestre 2024 et est soumise aux approbations réglementaires ainsi qu'à l'approbation des actionnaires de Glatfelter. La société fusionnée sera renommée après la clôture. Le Pdg du nouvel acteur mondial comptant 8 700 employés sera Curt Begle, qui est actuellement président de l’activité HH&S de Berry. Berry Global emploie plus de 40 000 personnes sur plus de 250 sites. Au cours de l'exercice 2023, la société américaine a généré un chiffre d'affaires pro forma de 10,2 milliards de dollars et un Ebitda ajusté de 1,8 milliard de dollars. Glatfelter, lui, emploie 2 980 personnes dans le monde et a généré un chiffre d'affaires d'environ 1,5 milliard de dollars en 2022. La société exploite 15 sites de production répartis aux États-Unis, au Canada, en Allemagne, en France (2 usines), en Espagne, au Royaume-Uni et aux Philippines.


Publié le 13/02/2024

Tissue

Metsä investit 100 millions d'euros dans son usine de tissue à Mänttä, en Finlande

Encore des investissements pour le groupe Metsä qui annonce un gros programme de dépenses pour booster son activité de tissue dans l'usine de Mänttä mais aussi développer la durabilité de ses opérations. Le plan prévu s'élève à environ 100 millions d'euros et les investissements correspondants doivent être réalisés sur la période des cinq prochaines années. Dans le cadre du programme prévu, l'entreprise va d'abord investir dans une nouvelle ligne d'essuie-mains, qui produira des essuie-mains en papier à base de fibres fraîches, spécialement pour le marché finlandais. Les préparatifs pour la nouvelle ligne sont en cours et la ligne devrait être opérationnelle courant 2025.


Publié le 13/02/2024

usine

WestRock va construire une nouvelle usine dans le Wisconsin

WestRock, en cours de fusion avec le groupe irlandais Smurfit Kappa, a récemment annoncé son intention de construire une nouvelle usine de boîtes en carton ondulé à Pleasant Prairie, dans le Wisconsin. A terme, cette nouvelle usine viendra remplacer le site de production de North Chicago, une fois le nouveau bâtiment achevé.Objectif de cet investissement : accroître ses capacités de production et d’améliorer ses coûts. Le montant des travaux est estimé à environ 140 millions de dollars.


Publié le 13/02/2024

Mondi réfléchirait à lancer une offre sur DS Smith

 

Breaking news ! DS Smith confirme avoir reçu une manifestation d'intérêt de la part de Mondi concernant un rapprochement avec lui. Le fabricant britannique de recyclage, de papier et d'emballages DS Smith a précisé qu'aucune offre n'avait été reçue à ce stade. De son côté, Mondi a également confirmé qu'il menait une réflexion sur un éventuel regroupement de toutes ses actions avec DS Smith et qu'il étudiait régulièrement des options visant à accélérer sa croissance dans les secteurs de l'emballage. Va-t-on voir émerger un leader du secteur des solutions européennes d'emballage durable à base de papier ? DS Smith est l'un des principaux fournisseurs mondiaux d'emballages en carton ondulé durables à base de fibres avec des activités dans le recyclage et la fabrication de papier. Le groupe emploie environ 30 000 personnes dans 30 pays. DS Smith a déclaré un chiffre d'affaires annuel de 8,2 milliards de livres sterling (9,6 milliards d'euros) pour l'exercice 2022/2023 qui s'est terminé le 30 avril 2023. Mondi est un groupe mondial intégré d'emballage et de papier organisé en trois unités commerciales : emballage en carton ondulé, emballage flexible et papier fin non couché. 22 000 salariés travaillent dans 100 unités de production dans plus de 30 pays. Mondi a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 8,9 milliards d'euros en 2022.


Publié le 11/02/2024

Recrutement

Au C!Print, FESPA France s'engage pour relever le défi de l'attractivité des métiers

Le recrutement et l'attractivité des métiers faisaient partie des thématiques phares abordées au C!Print, le salon dédié aux professionnels de la communication visuelle et de l’industrie graphique, qui s'est déroulé les 6,7 et 8 février à Lyon. FESPA France a profité du Salon pour recevoir sur son stand le Lycée d'Arsonval venu de Tours (37). Les étudiants ont été accueillis par Christophe Aussenac, Vice-Président de FESPA France et Marion Ferhat, Déléguée Générale de l'organisation, qui leur ont présenté les métiers de la Communication Visuelle. Lors de la conférence donnée par FESPA France, Frédéric Schneider, Président de la Commission Attractivité des Métiers a aussi donné des pistes pour aider les professionnels du secteur à promouvoir leurs métiers auprès des jeunes : Lancer des campagnes vidéos de collaborateurs qui témoignent de leur expérience au sein des entreprises ; Se rapprocher des salons étudiants, des centres de formations et des écoles ; S'appuyer sur les nouvelles formations métiers pour accompagner les besoins de la filière. Frédéric Schneider a notamment cité le TFP (Titre à finalité professionnelle) Médiapplicateur et le TFP Impression Numérique et Sérigraphie. Egalement, il a évoqué l'organisation des Portes Ouvertes pour renforcer le lien école/entreprise et faire découvrir les métiers de l'intérieur.


Publié le 11/02/2024

Evenement

Gros succès pour la dernière Paris Packaging Week

Cet évènement, dont la prochaine édition est prévue en janvier 2025, a rassemblé plus de 14 000 professionnels du packaging au Parc des expositions à Paris. C'est une participation record selon l'organisateur Easyfairs, qui annonce un taux de fréquentation en augmentation de 10,4 % par rapport à 2023. Une bonne nouvelle, qui montre que l'univers du packaging est toujours très attractif et se révèle très utile pour les représentants de nombreuses marques, d'agences de design, de fournisseurs d'emballages et d'association.

 


Publié le 11/02/2024

Au C!Print, Fedrigoni lance en avant-première le papier F-Jet Natural Fibers 115

 

"Une première mondiale !" Voilà en quels termes Paola Cerchiai, Business Development Manager chez Fedrigoni Self-Adhesives, décrit le lancement du papier F-Jet Natural Fibers 115, une alternative durable au films plastiques traditionnels dans le domaine du retail (panneau publicitaire intérieur, PLV, ...). "Celui-ci promet à l'impression digitale grand format un ACV inédit, annonce-t-elle : cet adhésif amovible se retire facilement des substrats tels que le verre ou le carton. Il est composé de 0 plastique et de 100 % fibres recyclées. La comparaison de l'ACV avec un film PVC monomère est sans appel : 50 % d'énergie consommée en moins, 58 % de consommation d'eau en moins et 48 % de CO2 en moins". Le produit sera disponible fin mars. Pour cette édition 2024, Fedrigoni a vu les choses en grand, en réunissant pour la première fois sur un même stand, inspiré de l'univers Tétris, les deux divisions Fedrigoni Special Papers et Fedrigoni Self-Adhesives. "Cela fait partie de notre volonté de rebranding, qui vise à renommer certaines de nos marques, à commencer par Ritrama, explique-t-elle. L'idée, derrière cette stratégie étant de montrer à nos clients qui connaissent la qualité de nos produits print, que nos produits grand format sont aussi qualitatifs."


Publié le 08/02/2024

Tissue

Nouvel équipement pour Suzano au Brésil

Valmet va livrer une ligne de fabrication de tissue, l'équipement de transformation et une chaudière à biomasse à Suzano au Brésil. La ligne de fabrication de papiers-mouchoirs, l'équipement de transformation et la chaudière à biomasse seront installés à l'usine d'Aracruz à Espírito Santo, au Brésil. Le démarrage est prévu pour le premier trimestre 2026. La valeur de la commande totale s'élève à environ 100 millions d'euros. La nouvelle ligne de fabrication de tissue aura une capacité de production annuelle de 60 000 tonnes. Suzano est le plus grand producteur mondial de pâte à papier et l’un des plus grands producteurs de papier d’Amérique latine. Les produits de l’entreprise, qui font partie de la vie de plus de 2 milliards de personnes et approvisionnent plus de 100 pays, comprennent entre autres la pâte à papier, le papier pour l’impression et l’écriture, les pailles et les gobelets en papier, les emballages en papier, les serviettes hygiéniques et le papier toilette.


Publié le 08/02/2024

Statistiques

UTIPULP : Hausse des stocks de pâte chez les papetiers européens

Les données Utipulp du mois de décembre indiquent que les stocks de pâte chez les papetiers européens ont été en légère hausse de 0,8 % entre novembre 2023 et décembre 2023 (740 933 tonnes contre 747 209), et en hausse de 5 % par rapport à décembre 2022 (711 756 tonnes). La consommation totale de pâte a baissé de 8 % d’un mois sur l’autre, avec 824 389 tonnes en novembre 2023, contre 757 265 en décembre 2023, et a augmenté de 3,2 % d’une année sur l’autre. Le nombre de jours de stocks est resté stable, à 29 jours entre novembre et décembre. Retrouvez l’ensemble de ces statistiques dans la rubrique indicateurs de notre site internet.


Publié le 08/02/2024

C!Print 2024 sort le grand "Jeu" !

 

La 11ème édition de C!Print, salon de la communication visuelle, de l'impression numérique et des arts graphiques, tient toutes ses promesses et plus encore ! C'est animé, très décoré, avec beaucoup de nouveautés. Par exemple, HP a présenté pour la première fois en France sa nouvelle solution d’impression et de découpe HP Latex 630 W Plus. Du nouveau aussi avec Antalis leader de la distribution de supports d'impression, qui profite du salon pour lancer un concours européen de car wrapping inédit : le Challenge " The Wrap & Remix by Antalis ". A gagner une Ford Mustang ! Fedrigoni innove également en réunissant pour la première fois ses deux divisions sur un seul stand : Fedrigoni Self Adhésive et Fedrigoni Special Papers. Comme à chaque fois, le C!Print s'illustre aussi par la beauté de ses stands : de l'univers Tetris recréé par Fedrigoni à la déco japonaise réalisée par Konica en passant par le rose et noir adopté par Canon, il y en a pour tous les goûts ! Sans oublier les stands de covering, tous plus colorés les uns que les autres. Clairement, C!Print 2024 vaut le détour ! Ne manquez pas notre compte-rendu dans la prochaine édition de Signal'Etiq !


Publié le 07/02/2024

Rachat

Mondi finalise l'acquisition de l'usine de pâte Hinton

Mondi, un leader mondial dans la production d'emballages et de papier durables, a finalisé l'acquisition de l'usine Hinton Pulp en Alberta, au Canada, auprès de West Fraser Timber  (West Fraser) pour un montant total de 5 millions de dollars. L'usine a la capacité de produire environ 250 000 tonnes de pâte par an et fournira au Groupe un accès à une fibre locale de haute qualité provenant d'un panier de bois bien établi dans le cadre d'un partenariat à long terme avec West Fraser. Mondi a l'intention d'investir dans l'usine pour améliorer la productivité et les performances en matière de durabilité et, sous réserve d'ingénierie préalable et d'autorisation, investir dans l'agrandissement de l'installation principalement avec une nouvelle machine à papier kraft qui intégrera ses opérations de sacs en papier dans les Amériques pour soutenir la croissance future.


Publié le 07/02/2024

REP Emballages

Léko contractualise avec 13 collectivités regroupant 1,3 million de Français

Léko, éco-organisme agréé par l'État pour la gestion des emballages ménagers, a vu son agrément renouvelé et étendu pour 2024. Ce renouvellement vient confirmer et amplifier l'excellente dynamique de développement de Léko : L'éco-organisme a convaincu 12 000 nouveaux adhérents en 2023, et en compte aujourd'hui plus de 70 000 au total. Son chiffre d'affaires, en parallèle, a doublé au cours de cette année, passant de 13 millions d'euros à 26 millions d'euros. Conformément à ses engagements et son travail étroit avec les collectivités, 13 d'entre elles, représentant 1,3 M d'habitants contractualisent directement avec Léko en 2024. (Rappelons que les pouvoirs publics lui demandaient de financer directement la gestion des déchets dans le cadre du renouvellement de son agrément pour la filière de responsabilité élargie des producteurs d'emballages ménagers). Fort de ces bons résultats, l'éco-organisme nourrit de fortes ambitions en ce début d'année. Au-delà de la poursuite de son déploiement auprès des acteurs de la filière, il souhaite se positionner comme le nouvel acteur de référence pour la prévention, le tri, le réemploi et le recyclage des emballages auprès du grand public. 
 


Publié le 07/02/2024

Antalis rachète la société Tecnoprimaf

 

On n'arrête plus Antalis qui continue de procéder à des opérations de croissance externe à un rythme record. C'est en effet la troisième depuis le début de l'année, après 100 Metros, leader du marché portugais, et le groupe Pakella, basé en Lettonie, Lituanie et Estonie. Cette fois, il s'agit de la société Tecnoprimaf. Fondée en 1988, celle-ci est spécialisée dans la fabrication et la distribution d'emballages en bois et de solutions anticorrosion pour les industriels. Avec un chiffre d'affaires consolidé de 26 millions d'euros en 2023 et un total de 80 employés, Tecnoprimaf opère depuis 5 sites en Italie. Grâce à cette acquisition, Antalis devient le leader des solutions d'emballage sur mesure sur le marché italien. Antalis, déjà bien implanté en Europe, continue ainsi d'étendre sa présence sur le marché de l'emballage.


Publié le 05/02/2024

Restructuration

Stora Enso annonce de nouvelles suppressions d'emplois

En raison de l'environnement de marché toujours faible et incertain, Stora Enso prévoit de lancer un nouveau plan, qui pourrait entraîner une réduction potentielle d’environ 1 000 employés. La majorité des économies se matérialiseraient au cours de l'année 2025, et la plus grande partie des réductions d'effectifs devrait avoir lieu au cours du premier semestre 2024. « Bien que difficile, ce plan est nécessaire pour assurer notre succès et notre compétitivité à long terme. L'année dernière, nous avons achevé un programme de restructurations qui a conduit à l'identification d'opportunités de synergie, que nous prévoyons de saisir grâce à notre nouvelle initiative d'amélioration des bénéfices. Nous sommes confrontés à une faiblesse persistante de l’environnement macroéconomique et géopolitique et devons nous concentrer sur nos activités principales qui correspondent à notre stratégie », a déclaré Hans Sohlström, président-directeur général de Stora Enso. Pour rappel, à la fin de l'année dernière, Stora Enso avait achevé un programme de restructuration lancé en juin 2023. Le programme avait abouti à une amélioration annuelle de l'EBIT opérationnel de 110 millions d'euros et à la suppression de 1 150 employés.


Publié le 05/02/2024

Espagne : Smurfit dépense 54 M€ pour doubler la capacité de son usine de Bag-in-Box d'Ibi

 

Nouvelle annonce de Smurfit Kappa qui va investir 54 millions d'euros dans son usine de bag-in-box d'Ibi à Alicante. Objectifs : doubler la capacité de l'usine et renforcer la durabilité des opérations et du portefeuille de produits de l'usine. Bag-in-Box Ibi a de solides antécédents en matière de recyclage et dispose de plusieurs systèmes de pointe pour identifier et séparer les sous-produits. Pour mémoire, 90 millions d'euros ont été dépensés dans l'usine d'Ibi au cours de la dernière décennie. Bag-in-Box Ibi crée une large gamme de produits pour le vin, les produits laitiers, les œufs liquides, les huiles de cuisson et l'eau. Smurfit Kappa est le premier fournisseur de Bag-in-Box en Europe.


Publié le 05/02/2024

Kimberly-Clark est satisfait de son bilan 2023

 

Le président-directeur général Kimberly-Clark, Mike Hsu, s'est dit satisfait de la performance annuelle de l'entreprise. Le groupe américain de produits de grande consommation, connu pour ses marques Huggies, Kleenex, Scott ou Cottonelle affiche une augmentation de 1 % de ses ventes à 20,4 milliards de dollars, avec une croissance organique de 5 %. Le bénéfice d'exploitation annuel s'est, lui, élevé à 2,34 milliards de dollars en 2023, contre 2,68 milliards de dollars en 2022. Pour 2024, Kimberly-Clark, qui a fêté ses 150 ans l'an dernier, s'est dit confiant dans ses fondements stratégiques et sa situation financière.


Publié le 02/02/2024

Rachat

Emballages : McLaren Packaging acquiert Glenhaze

Le producteur écossais de tôles ondulées et d'emballages McLaren Packaging a repris Glenhaze, spécialiste des emballages de protection basé à Bathgate. C'est un leader du marché dans la production de produits de protection durables, à base de papier et innovants pour les secteurs des spiritueux, de la fabrication du verre et du commerce électronique. McLaren Packaging conservera les locaux de Glenhaze à Bathgate, ainsi que l'ensemble des 25 employés. McLaren Packaging comprend les sociétés spécialisées dans l'emballage en papier et carton McLaren Tubes, McLaren Corrugate, Blue Box Design, Compack Cartons et Interlok Divisions. Créé en 1979 en tant que fournisseur indépendant de caisses en carton ondulé pour l'industrie du whisky, McLaren Packaging est aujourd'hui devenu le fournisseur d'un large éventail de clients, principalement issus de l'industrie des boissons. L'entreprise emploie plus de 300 personnes, réalise un chiffre d'affaires de 45 millions de livres sterling et exploite sept sites dans le centre de l'Écosse.


Publié le 02/02/2024

Hebert investit dans la pulpe sèche pour faire des emballages en carton

 

Pap'Argus fait un focus particulier sur une PME jurassienne, Hebert, spécialisée dans l'injection plastique et qui a su se réinventer en investissant dans une nouvelle technologie unique au monde, la pulpe sèche, pour fabriquer des emballages en carton. C'est la start-up suédoise Pulpac, qui a mis au point ce procédé pulpe sèche, bien plus sobre en énergie que celui de la pulpe humide. Le principe est le suivant : Ce sont des bobines de papier à base de pin finlandais qui sont défibrées et pressées. Pour développer ce procédé à l'échelle industrielle, l'entreprise familiale a investi sept millions d'euros dans la construction d'un nouveau bâtiment, entièrement dédié à cette nouvelle activité, complémentaire à l'activité historique de l'entreprise, la plasturgie. L'entreprise familiale Herbert a réalisé 55 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2023.


Publié le 01/02/2024

Statistiques

Euro-Graph : -24 % de livraisons totales de papiers graphiques sur les 11 premiers mois de 2023

Les dernières données d’Euro-Graph, l’association européenne des producteurs de papiers graphiques, indiquent une baisse de 24 % des livraisons totales de papiers graphiques à novembre, avec 14,7 millions de tonnes contre 19,3 sur la même période de 2022, reflet d’une conjoncture économique difficile et d’un marché qui continue à se resserrer. Plus précisément, les livraisons en Europe ont baissé de 26 %, et celles hors Europe, de 17 %, avec une demande européenne qui s’est contractée de 24%. La baisse la plus importante des expéditions européennes concerne le couché sans bois, avec -37 % enregistré sur les 11 premiers mois, suivi par le magazine SC, à -25 % et les couchés et non couché avec bois, à -23 %. Retrouvez l’ensemble de ces statistiques dans la rubrique indicateurs de notre site internet.


Publié le 01/02/2024

RDM augmente les prix

 

Le fabricant italien de carton recyclé Reno de Medici (RDM) a informé ses clients de son intention d'augmenter les prix du carton recyclé de 60 € (ou 50 £/t). Les nouveaux prix sont valables pour les cartons expédiés à partir du 1er mars. Rappelons que RDM n'a annoncé que récemment son intention de fermer son usine italienne de Santa Lucia, retirant ainsi du marché environ 220 000 tpa de WLC. Par ailleurs, l'usine française de Blendecques du groupe a fonctionné à capacité réduite après une inondation au quatrième trimestre 2023.


Publié le 31/01/2024

Acquisition

UK : Logson reprend Challenge Packaging

Le groupe Logson, le plus grand fournisseur indépendant d'emballages en carton ondulé du Royaume-Uni, a finalisé l'acquisition de Challenge Packaging, une usine de feuilles indépendante basée dans l'East Sussex. L'entreprise familiale Challenge Packaging exploite un site de 10 000 m² avec un laboratoire de conception et un centre d'expérience client, un stockage de plus de 3 000 palettes et une flotte de plus de 10 véhicules. L'offre comprend une boutique en ligne, des boîtes en carton, des emballages certifiés ONU pour réserver des courriers, du papier bulle, des enveloppes et des emballages durables pour le déménagement. Challenge Packaging rejoindra les marques existantes du groupe Logson : Board24, Boxes and Packaging, Cases24, Jardin Corrugated, Red Rose Packaging, Boxshop, The Cardboard Box Company et Durham Box. Logson Group réalise un chiffre d'affaires annuel de plus de 400 millions de livres sterling, exploite plus de 20 sites au Royaume-Uni et emploie plus de 1 300 personnes.


Publié le 31/01/2024

Imprimerie

Swissprinters va cesser ses activités fin septembre 2024

2024 ne démarre pas sur une note positive en Suisse pour les magazines édités par Ringier et NZZ. En cause, l'annonce de l'arrêt d'activité, à partir de septembre 2024, de l'imprimeur suisse Swissprinters, qui réalise un peu plus d'1 milliard d'euros de chiffre d'affaires annuel. Swissprinters, dont le siège est à Zofingue, appartient aux deux entreprises de médias Ringier (70 %) et NZZ (30 %) et emploie actuellement 144 collaboratrices et collaborateurs permanents. Swissprinters produit des imprimés de haute qualité tels que des magazines, des brochures et des catalogues en utilisant le procédé heatset. L'entreprise ne peut plus faire face à la hausse des prix du papier et de l'énergie et en même temps à la baisse des volumes. Pourtant, la dernière adaptation de l’infrastructure d’impression remonte à l’été 2023, afin de réagir à la tendance à la baisse. Mais même avec des mesures de coûts supplémentaires, il n’est plus possible pour le groupe de faire face à l’aggravation de la situation du marché. D'où l'appel d'offres international lancé pour l'impression des magazines Ringier et NZZ. Qui répondra ? On ne sait pas encore. Mais clairement, reprendre des activités d'impression en dehors de nos frontières fait partie de la stratégie des grands groupes, comme Riccobono le rappelle dans le numéro de Pap'Argus de décembre. A suivre.

 


Publié le 31/01/2024

Grèves en Finlande !

 

C'est l'hiver, il fait froid et il y a des ... grèves. Notre secteur n'y coupe, avec des grèves annoncées en Finlande du 1er au 3 février 2024. Elles concernent les entreprises du secteur du papier et l'ensemble de l'industrie des produits forestiers. Selon le syndicat finlandais des travailleurs du papier Paperiliitto, les usines touchées dans l'industrie du papier et des produits forestiers sont Stora Enso Enocell, Imatra (Kaukopää et Tainionkoski), Oulu et Varkaus, ainsi qu'UPM Kaukas, Kymi, Pietarsaari et Rauma. Selon le syndicat industriel Teollisuusliitto, le groupe Metsä, Mölnlycke et le groupe d'ingénierie Valmet sont également concernés par les grèves. Comme le syndicat finlandais des travailleurs des transports AKT a également suivi cet appel, la grève devrait également avoir un impact sur les opérations logistiques du pays. Entre autres choses, les opérations dans tous les ports maritimes finlandais seront suspendues du 1er février à 6 heures du matin au 3 février à 6 heures du matin. Des restrictions sur le transport de marchandises par route et par avion sont également à prévoir.


Publié le 30/01/2024

Acquisition

Emballages : Antalis rachète Pakella

Nouvelle opération de croissance externe pour Antalis (groupe Kokusai Pulp & Paper) qui acquiert Pakella, un acteur majeur de la distribution d'emballages industriels et alimentaires dans les pays baltes. Celui-ci réalise un chiffre d'affaires de 15 millions d'euros en 2023 et rassemble 60 collaborateurs répartis sur trois sites de distribution. Hervé Poncin (cf photo), Directeur général d'Antalis, s'est félicité de cette opération : "L'acquisition de Pakella est une formidable opportunité. Elle permettra à Antalis de développer de manière significative son activité de distribution d'emballages déjà existante en Lettonie, Lituanie et Estonie. Elle démontre l'intérêt que nous portons à nos clients dans les pays baltes suite à l'acquisition de Hansapakend en Estonie en 2015."


Publié le 30/01/2024

5 politiques pour réaliser la neutralité climatique de l’industrie papetière en Europe


L’association européenne des fabricants de papiers (CEPI) a publié une liste des politiques à mettre en œuvre pour atteindre la neutralité climatique de l’industrie papetière en Europe d’ici 2050, en se concentrant sur les besoins spécifiques de l’industrie des fibres forestières et du papier : Veiller à ce que l’industrie ait accès à une énergie fossile abondante et abordable, pour l’électricité et la génération de chaleur ; Faciliter la production d’énergie renouvelable ; Promouvoir les réductions d’émissions à l’échelle industrielle ; Mettre en place des instruments financiers pour atténuer les risques associés aux investissements industriels ; Encourager l’innovation. Rappelons que cette démarche intervient au moment où se profilent les prochaines élections au Parlement européen et le renouvellement de la Commission européenne. Jori Ringman, directeur général de la Cepi, souligne aussi les risques de désindustrialisation et d’augmentation des émissions mondiales de CO2 si l’équilibre entre la décarbonation et la compétitivité n’est pas trouvé. Le message est passé !


Publié le 26/01/2024

Nomination

Marco Eikelenboom, Pdg de Sappi Europe prend la présidence du Cepi

Il succède en ce début d'année à Ilkka Hämälä, (Metsä), au poste de président de la Confédération des industries papetières européennes (Cepi). De nationalité néerlandaise, Marco Eikelenboom a occupé plusieurs fonctions au sein de Sappi : directeur général de Sappi Benelux en 1998 et directeur marketing de la division Papier fin de Sappi Afrique Australe en 2002. Puis, en 2004, il prend la direction marketing et ventes Papiers graphiques de Sappi Europe, puis la vice-présidence de la même branche en 2009. Le 1er avril 2021, il devient président-directeur général de Sappi Europe à Bruxelles.


Publié le 26/01/2024

Statistiques

PPPC : Légère hausse des livraisons totales de pâte en glissement annuel en novembre

Selon les dernières statistiques du PPPC, les livraisons totales de pâtes ont légèrement augmenté de 1,7 % sur les 11 premiers mois de 2023, avec 49,63 millions de tonnes, contre 48,78 sur la même période de 2022. Le taux d’activité s’est établi à 89 % comme l’année passée. A 4,7 millions de tonnes, les livraisons totales de pâtes ont augmenté de 5,3 % en novembre 2023 par rapport à octobre 2023, et de 8,3 % par rapport à novembre 2022. Les stocks des usines ont baissé de 1 jour par rapport au mois précédent, à 40 jours, et de 5 jours par rapport à novembre 2022. Les livraisons de résineux ont très légèrement augmenté de 0,2 % d'une année sur l'autre, et les ventes de feuillus ont affiché une hausse plus nette de 4,5 %. Avec 18,71 millions de tonnes, contre 14,92 millions l’année précédente, les volumes de pâtes livrées vers la Chine sur les 11 premiers mois de 2023 ont augmenté de 25,3 %. Seule destination, avec l’Amérique Latine (+3 %) à avoir augmenté ses volumes par rapport à 2022. Retrouvez l’ensemble des statistiques de novembre 2023 du Pulp and Paper Products Council (PPPC) sur notre site internet, dans la rubrique indicateurs.


Publié le 26/01/2024

Koehler Paper collabore avec Ebro Color

 

Voici un partenariat inédit, celui noué entre Koehler Paper et Ebro Color. Le premier produit sur son site de Greiz, en Thuringe, des papiers recyclés. Le second réalise des boîtes pliantes. Avec ce rapprochement, la société allemande Ebro Color va s’appuyer sur le papier recyclé de Koehler Paper Ebro Color. « Ebro Color est connu pour offrir des produits de haute qualité, colorés et durables, des solutions d’emballage qui attirent l’attention des clients. Le partenariat avec Koehler Paper démontre comment le papier recyclé coloré de haute qualité peut enrichir l'industrie de l'emballage et améliorer le client expérience », a déclaré Simon Brodbeck, directeur général d'Ebro. En Allemagne, le groupe Koehler emploie environ 2 500 personnes réparties sur cinq sites de production, avec trois sites supplémentaires aux États-Unis. Le groupe génère un chiffre d'affaires annuel d'environ 1,3 milliard d'euros.


Publié le 24/01/2024

Fournitures de bureau

Office Depot UK & Irlande signe un partenariat avec Office Depot France

Cet accord de partenariat a été conclu le 10 janvier 2024. Cette alliance est le début d’une démarche visant à forger davantage de partenariats stratégiques à travers l’Europe, renforçant ainsi la présence mondiale du groupe. Pour mémoire, c'est le groupe coopératif Alkor (enseignes Majuscule, Burolike et Ioburo) qui avait eu la préférence du tribunal de commerce de Lille pour la reprise d'Office Depot (https://officedepot.fr/), placé en redressement judiciaire depuis février 2021.


Publié le 24/01/2024

Environnement

Le ministère uruguayen de l'Environnement impose une forte amende à UPM

Le ministère de l’Environnement de l’Uruguay impose une sanction d’environ 188 000 USD (soit un peu plus de 173 000 euros) à UPM pour non-respect du plan de gestion environnementale de l'usine de pâte à papier UPM Paso de los Toros. La sanction est liée à un incident survenu en août 2023, lorsqu'une fuite de produits chimiques s'était produite sur le site. La fuite a entraîné la présence d'hydroxyde de sodium dans un ruisseau voisin, provoquant des valeurs de pH élevées dans l'eau et entraînant la mortalité des poissons. Même si le pH des cours d’eau concernés est revenu à la normale en quelques jours, UPM se voit infliger une amende.


Publié le 24/01/2024

PPW : Fedrigoni s'exprime sur son acquisition d'Arjowiggins HKK3

 

A la Paris Packaging Week, le groupe papetier Fedrigoni a donné des précisions sur son acquisition de la totalité du capital d'Arjowiggins HKK3. Le site papetier de Quzhou, situé dans la province de Zhejiang, est un leader mondial dans la production de papiers calques, vendus sous les marques Gateway et Sylvicta, pour des applications allant du design industriel et du graphisme à l'emballage alimentaire, l'électronique grand public et les produits de luxe.  "Avec cette première usine de papier en Chine, Fedrigoni peut désormais renforcer sa présence géographique sur le marché asiatique, où elle dispose déjà d'un vaste réseau de distribution en Chine, à Hong Kong, aux Philippines, en Indonésie et au Bangladesh, comprenant 11 entrepôts, une usine de production de matériaux auto-adhésifs à Hefei et une usine de production d'encarts et d'étiquettes RFID à Guangzhou", a déclaré sur le salon Marco Nespolo, Pdg de Fedrigoni (cf photo). L'opération permettra également au groupe d'élargir son portefeuille de produits dans le segment des papiers calques. A date, l'usine de production de Quzhou emploie 130 personnes et produit environ 7 000 tonnes de papiers calques par an. Avec Arjowiggins China, le nombre de fusions-acquisitions réalisées par Fedrigoni au cours des 4 dernières années passe à 14, dont deux en 2024.


Publié le 24/01/2024

Pub

Antalis dévoile sa nouvelle campagne Cocoon & Cyclus


« It's up to you to help preserve the environment », C'est le message de la nouvelle campagne d'Antalis (groupe Kokusai Pulp & Paper,) qui fait la promotion des gammes de papiers recyclés Cocoon & Cyclus. Pour rappel, Cocoon est un papier couché et non couché 100 % recyclé qui rivalise à tous les niveaux avec les papiers traditionnels non recyclés ; Cyclus, lui, est un papier entièrement recyclé qui présente un caractère naturellement distinctif. La campagne sera visible sur différents canaux du 22 janvier jusqu'au 29 mars en digital sur le site d'Antalis, en Social Media sur Linkedin, Facebook et Instagram et en Print par le biais d'outils développés pour la force de vente sur les pays représentés par les marques partout en Europe.


Publié le 24/01/2024

Le belge VPK crée une coentreprise avec l'italien Iemme

 

L'Italie séduit le belge VPK, qui, quelques mois seulement après avoir racheté l'entreprise italienne Zetacarton, procède à une seconde opération dans la Botte. Cette fois, le groupe VPK crée une coentreprise avec Iemme. Cette dernière est une entreprise italienne de carton ondulé basée à Gambolò, près de Milan. C'est l’un des principaux producteurs d’emballages et de feuilles en carton ondulé du pays. En 2023, l’usine a produit 70 millions de m2 de carton et a réalisé un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros. Cette nouvelle coentreprise en Italie permet à VPK d’offrir là-bas une gamme variée de solutions d’emballage durables à base de papier, y compris des fanfold imprimés, des emballages à impression numérique, des feuilles de carton,...Aujourd'hui, le groupe VPK, (2,1 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2022) qui appartient à la famille Macharis, emploie 7 500 personnes dans 20 pays.


Publié le 23/01/2024

Acquisition

Gould Paper devient actionnaire majoritaire de EFP-Chavassieu

Gould Paper, une filiale de Japan Pulp & Paper (qui est dirigée par Didier Amsellem), a acquis des parts dans EFP-Chavassieu, distributeur de papier, carton et non-tissés en France. Basé à Neuilly-sur-Seine, EFP-Chavassieu est un distributeur de papiers de premier plan en France et en Europe. Par cette opération stratégique, Japan Pulp & Paper renforce sa présence sur les marché français et d’Europe de l’Ouest. La société MKH (Michael Kihlgren), actionnaire historique d'EFP Chavassieu, conserve quant à elle une part minoritaire. Basé à Tokyo, Japan Pulp and Paper vend et distribue de la pâte à papier, du papier, du carton et une large gamme de produits liés au papier.


Publié le 23/01/2024

Schumacher Packaging a démarré sa MAP 2 à Myszków, en Pologne

 

Bon début d'année pour le fournisseur allemand de papier et d'emballages qui annonce avoir démarré avec succès sa MAP 2 à Myszków, en Pologne. À l'exception de quelques composants existants, l'ensemble de la chaîne de production avait été modernisé par Voith. La reconstruction a permis à Schumacher Packaging de doubler la capacité de production de 500 à 1 000 t/j. Au passage, il diminue de manière drastique les déchets et réduit la consommation de fibres, d'énergie et d'eau douce. C'est en 2016 que Schumacher Packaging avait acquis l'usine de Myszków, qui produisait alors du papier journal. En investissant 100 millions d'euros, il avait reconfiguré la machine pour qu'elle produise du papier pour carton ondulé.


Publié le 22/01/2024

Emballages

Faller Packaging rejoint la Global Packaging Alliance

Alliance stratégique d’entreprises indépendantes dans le secteur de l’emballage, la Global Packaging Alliance (GPA) permet aux entreprises de taille moyenne, non intégrées, de participer plus facilement au marché mondial de l’emballage. Récemment, Faller Packaging a saisi l’occasion d’adhérer à cette association internationale. C'est un échange gagnant gagnant : D'un côté, le spécialiste de l’emballage profite d’un échange d’informations permanent au sein d’un réseau mondial d’entreprises, de l'autre, la GPA gagne en expertise dans le secteur pharmaceutique. C’est la première fois qu’une entreprise centrée à 100 % sur l’industrie pharmaceutique adhère à l’association. Basée à Waldkirch, en Allemagne, Faller Packaging est spécialisée dans le packaging pharmaceutique depuis plus de 30 ans.


Publié le 22/01/2024

Paprec devient actionnaire d'Helvetia Environnement

 

Présent en Suisse depuis 13 ans avec six sites, Paprec entre au capital d'Helvetia Environnement. Précisément, Paprec devient actionnaire minoritaire du leader suisse de la collecte et du traitement des déchets, aux côtés des investisseurs financiers Suisses historiques qui continuent de détenir majoritairement le groupe Helvetia Environnement. « Nous avons connu une grande réussite en Suisse avec la reprise du groupe Lottner pour constituer Paprec Suisse. Désormais nous appuierons également le développement d'Helvetia Environnement pour faire de la Suisse un pionnier exemplaire de l'économie circulaire en Europe » a déclaré Jean-Luc Petithuguenin, Président de Paprec International. Leader du traitement des déchets en Suisse, Helvetia compte 450 personnes sur 22 sites et collecte 350 000 tonnes de déchets par an. Quant à Paprec, il compte 15 000 salariés répartis sur 300 sites dans dix pays. Son chiffre d'affaires prévu pour 2024 est de 3 milliards d'euros.


Publié le 19/01/2024

Acquisition

Fedrigoni a finalisé le rachat d'Arjowiggins Chine

Le groupe papetier italien a annoncé avoir finalisé l'acquisition de la totalité du capital d'Arjowiggins HKK3 Limited le 29 décembre 2023, suite à la conclusion il y a un an d'un accord industriel avec Arjowiggins HKK3 Limited, propriétaire d'Arjowiggins China Group. L'usine de papier de Quzhou, dans la province du Zhejiang, est un leader mondial dans la production de papiers transparents (papiers calques) vendus sous les marques Gateway et Sylvicta pour des applications dans les domaines du design et du graphisme industriels, de l'alimentation, de l'électronique grand public et de l'emballage de luxe. L'usine emploie 130 personnes et produit environ 7 000 tpa de papier translucide. Le rachat devrait renforcer la division Special Papers de Fedrigoni et accroître sa présence géographique sur le marché asiatique où Fedrigoni dispose déjà d'un vaste réseau de distribution en Chine, à Hong Kong, aux Philippines, en Indonésie et au Bangladesh.


Publié le 19/01/2024

Cellulose moulée

PulPac crée une filiale spécialisée dans les moules

Le spécialiste de la cellulose moulée à sec crée une filiale spécialisée dans les moules pour permettre à ses clients de monter en compétences plus rapidement. Objectif : soutenir la mission de PulPac consistant à remplacer les plastiques à usage unique. En pratique, sa nouvelle filiale, DMF Tooling AB, fournira ainsi aux licenciés des outils spécialement conçus pour la fibre moulée à sec. « DMF Tooling agit comme un « Centre d’excellence », ouvert à tous les titulaires de licence et partenaires de PulPac pour qu’ils puissent apprendre et en bénéficier », a déclaré Gösta Blomqvist, directeur général de DMF Tooling. On rappelle que la technologie brevetée de fibre moulée sèche de PulPac est un processus de fabrication permettant de transformer la pâte renouvelable en produits d'emballage haute performance entièrement biodégradables, recyclables et compostables.


Publié le 18/01/2024

Fermeture

L'usine RDM Villa Santa Luci pourrait fermer définitivement

La production de l'usine de carton RDM Villa Santa Lucia en Italie est à l'arrêt depuis juillet dernier. Le fabricant italien de carton recyclé RDM envisage sa fermeture définitive. Il a en effet informé les représentants des syndicats qu'il entamerait la procédure de cessation des activités de production de l'usine de Villa Santa Lucia, avec pour conséquence le licenciement de 163 salariés. Pour mémoire, l'usine RDM Villa Santa Lucia abrite une machine à panneaux d'une capacité allant jusqu'à 220 000 tpa de panneaux de particules à doublure blanche (WLC), principalement du GD-Liner. L'usine exploite également un département de finition.


Publié le 18/01/2024

Statistiques

La France a réduit ses échanges commerciaux de pâtes sur les 9 premiers mois de 2023

Les dernières statistiques des douanes françaises compilées par Pap’Argus mettent en évidence que les volumes d’importations de pâtes ont été réduits de 17,4 % sur les 9 premiers mois de 2023, par rapport à la même période de 2022, avec 1,21 million de tonnes contre 1,46. Même tendance côté exportations, la France ayant exporté 401 739 tonnes contre 463 350 sur la même période de 2022, soit un recul de 13,3 %. Plus précisément, la France a réduit ses importations en provenance de son principal pays fournisseur, le Brésil (-9,4 %), mais également de Suède (-18,3 %) et d’Uruguay (-18,6 %). Malgré un net accroissement des exportations vers la Chine de 63,7 %, la France a enregistré un recul vers l’Italie (-5,2 %), vers l’Allemagne (-46,4 %) et vers l’Espagne (-52,8 %). Des chiffres qui reflètent la morosité du secteur papetier sur les 3 premiers trimestres de 2023. Retrouvez l’ensemble des statistiques douanières françaises d’octobre 2023 sur notre site internet, dans la rubrique indicateurs.

 


Publié le 18/01/2024

La CCFI a tenu son AG et annoncé le 65e Cadrat d'Or

 

Le moral était au beau fixe à l'Ecole Militaire mardi soir 16 janvier, à l'AG de la CCFI, l'association qui regroupe les chefs de fabrication des industries graphiques et de la communication sous la présidence de Pascal Lenoir, le directeur de la production des Editions Gallimard (en photo). Les adhésions ont été en effet nombreuses en 2023 portant le nombre d'adhérents à 171, une soixantaine d'autres ayant été détecté pour augmenter les rangs de l'Association. Bilan a été fait des actions de l'année écoulée notamment des conférences (une par saison en moyenne) et particulièrement de celle du 18 octobre qui s'est déroulée à l'A-Mi l'Atelier Musée de l'Imprimerie, cher à Jean-Paul Maury, en présence de quelque 140 étudiants sur le thème des métiers du futur. Redonner de l'attractivité aux métiers de l'imprimerie - au sens large du terme - est toujours la mission que se donne l'Association pour les années à venir. Le concours du 65e Cadrat d'Or a également été lancé pendant cette AG. Il sera décerné lors de la grande fête Saint-Jean de la Porte Latine où plus de 250 personnes avaient pris part en juin 2023, mais dont la date n'a pas encore été fixée en raison des JO qui mobilisent la plupart des lieux de réception parisiens. Une galette des Rois-party a clôturé l'AG, car "travailler ensemble ne doit pas faire oublier la convivialité", a déclaré Pascal Lenoir.


Publié le 17/01/2024

Production

Sappi cesse la production de papier à Sappi Lanaken

Le ralentissement économique mondial persistant s'avère beaucoup plus sévère que prévu, la dépression des marchés, l'instabilité géopolitique et la faible croissance économique se combinant pour exercer une pression importante sur Sappi, en particulier en Europe. Pour toutes ces raisons, Sappi conclut le processus de consultation à Sappi Lanaken et cesse la production de papier. La fermeture du site devrait être achevée au cours du deuxième trimestre civil 2024. Les détails concernant l'impact financier une fois tous les éléments de fermeture pris en compte seront fournis lors de l'annonce des résultats financiers du premier trimestre. Pour Sappi, son objectif stratégique consiste à réduire son exposition au segment des papiers graphiques tout en élargissant sa présence dans les domaines de l'emballage, des papiers spéciaux, de la pâte à papier et des biomatériaux. Tout en continuant à servir le marché du papier graphique, la priorité globale de l'activité européenne sera de développer le segment de l'emballage et des spécialités, en particulier dans les emballages flexibles, les papiers fonctionnels, les autocollants dont la glassine, les étiquettes ainsi que la sublimation thermique. catégories. Sappi Lanaken est une usine intégrée de pâtes et papiers située en Belgique, qui employait 581 travailleurs avec une capacité de production de 165 000 tpa de pâte utilisée pour produire 530 000 tpa de papier couché sans bois, principalement vendu sur le marché européen de l'impression.


Publié le 17/01/2024

Mondi investit 20 M€ dans son usine de Neusieder




Réduire les émissions de gaz à effet de serre, augmenter l'efficacité énergétique et renforcer la sécurité opérationnelle de son usine de papier fin non couché Neusiedler en Basse Autriche, voici les objectifs du papetier Mondi. Il s'est fixé ces trois buts au travers de son investissement d'une vingtaine de millions d'euros. Le projet comprend la modernisation de la chaudière de récupération, du séchoir à pâte, de la turbine à vapeur de l'usine de pâte à papier... Cela soutient les engagements ambitieux de Mondi en matière de développement durable, avec une volonté de diminuer les émissions de gaz à effet de serre de plus de 20 %, des émissions de NOx jusqu'à 10 % et de la consommation de gaz d'environ 25 %. Les travaux ont commencé et le programme d’investissement devrait être achevé d’ici fin 2024.


Publié le 16/01/2024

IA

Création du «Label Création humaine» pour garantir qu’un livre a bien été écrit par un humain

Saviez vous que sur Amazon, des milliers de livres sont rédigés par intelligence artificielle sous de faux noms ? C'est possible grâce à son outil Kindle Direct Publishing qui permet à "quiconque" d’éditer un livre, sans que celui-ci ne soit contrôlé ni relu. Dans ce contexte, un label va être mis en place pour garantir qu'un livre a bel et bien été écrit par un humain. Comment ? En utilisant... l'intelligence artificielle, qui déterminera si le texte a bien été conçu par un être humain ! Le mérite de cette initiative revient à Librinova, une entreprise qui permet de s'auto-éditer, qui s'est associée dans cette démarche à Label Création humaine, une entreprise lancée en 2023 qui vise à certifier des œuvres écrites, audiovisuelles ou musicales. Concrètement, le service sera opérationnel à partir de la mi-janvier. En pratique, le label sera ainsi apposé sur la couverture de l'auteur qui le souhaite.


Publié le 16/01/2024

Bois

Metsä envisage de mettre fin à sa production de bois d'oeuvre à Merikarvia

Metsä Fiber va entamer des négociations sur les changements liés à son projet d'arrêter la production de bois d'oeuvre à Merikarvia, en Finlande. Selon les plans, la production devrait s’arrêter d’ici l’été 2024. 79 salariés sont concernés. A date, la capacité de production annuelle de la scierie Merikarvia s'élève à environ 220 000 m3 pour le bois de pin. Quant à la consommation annuelle de bois, elle est d'environ 455 000 m3. En pratique, le volume de production de Merikarvia sera transféré à la scierie de Rauma. Rappelons que Metsä a fermé la scierie de Kyrö il y a deux ans.


Publié le 16/01/2024

Wepa Professional rachète Star Tissue UK

 

Le fournisseur de produits d'hygiène Wepa Professional a annoncé l'acquisition de Star Tissue UK, basée à Blackburn. Ce dernier est l'un des principaux fabricants indépendants de produits en papier hygiénique basé au Royaume-Uni. Il compte 130 employés et gère trois lignes de production entièrement automatisées d'une capacité de transformation totale de 27 000 t/a dans l'usine de Blackburn. La société sera rebaptisée « Wepa Professional UK » une fois la transaction finalisée. Khalid Saifullah, l'actuel directeur général, conservera ses fonctions. Wepa Professional, qui fait partie du groupe Wepa, propose des solutions d'hygiène pour les entreprises et les institutions dans les espaces publics, par ex. papier hygiénique, systèmes de distribution intelligents, désodorisants et solutions désinfectantes pour les mains. Le groupe Wepa exploite 13 sites de production en Europe, parmi lesquels le site de Bridgend, au Pays de Galles, qui fait partie de l'unité Consumer Business de Wepa.


Publié le 15/01/2024

Rachat

Fedrigoni acquiert une participation minoritaire dans SharpEnd

Le papetier italien Fedrigoni est de plus en plus connecté ! La preuve avec sa dernière opération de croissance externe, concernant le spécialiste des solutions connectées SharpEnd. Cela fait partie du nouveau programme de capital-risque d'entreprise lancé par le groupe italien pour identifier des start-up innovantes afin d'accélérer son processus d'innovation et d'acquisition. Concrètement, cette entreprise utilise des technologies telles que le NFC, les codes QR et la réalité augmentée pour développer des expériences connectées d'emballage, de produits et de vente au détail pour les marques. Marco Nespolo, Pdg du groupe italien a déclaré : "SharpEnd fournit des solutions et des services de conseil pour accompagner les grandes marques, notamment dans les secteurs du luxe et des produits de grande consommation, dans la création de produits et d'emballages intelligents, essentiels à la sécurité, à l'authenticité et à la traçabilité des produits mais aussi pour offrir aux utilisateurs finaux des expériences d'achat de plus en plus engageantes." Basé en Italie, le groupe Fedrigoni est l'un des principaux producteurs de papiers spéciaux à usage graphique et de produits autocollants pour étiquettes, et principalement la production d'étiquettes autocollantes pour le secteur vitivinicole. Fedrigoni compte 5 000 collaborateurs répartis dans 28 pays.


Publié le 15/01/2024

Sofidel rachète une usine de papiers-mouchoirs à Duluth

Le fabricant italien de papiers hygiéniques Sofidel a acquis auprès de ST Paper une usine de papiers-mouchoirs à Duluth, Minnesota. L'usine compte 80 employés et peut produire jusqu'à 65 000 tonnes de tissue à l'année. Ce nouvel investissement intervient quelques mois après que Sofidel ait réalisé un investissement de croissance organique pour agrandir son usine intégrée de Circleville, Ohio. Le projet, déjà lancé, prévoit la construction d'un nouveau bâtiment pour abriter une machine d'une capacité de production de 70 000 t/an. Il devrait être opérationnel au troisième trimestre 2025. L'usine de Circleville a été inaugurée en 2018. Construite pour un coût de 400 millions de dollars, l'usine dispose déjà de deux machines. Sofidel affirme que la mise en service de la troisième "Tissue Machine" à Circleville augmentera la capacité totale du site au-dessus de 200 000 t/a, faisant de l'usine Sofidel le site de production le plus important au monde. Pour rappel, ST Paper avait acquis l'usine de Duluth – qui était alors un site de production de papier d'impression et d'emballage – auprès de Verso en 2021 et avait alors annoncé son intention de convertir le site à la production de tissue.


Publié le 12/01/2024

Moyen de paiement

La Banque de France veut stopper l'envoi des chéquiers par courrier

Ce n'est pas parce que l'utilisation du chèque est en net déclin (seulement 3,3 % des paiements scripturaux en 2022) que la fraude ne reste pas élevée, bien au contraire. Et il s'avère que le principal vecteur de fraude est le vol de chèques. C'est la raison pour laquelle La Banque de France demande aux banques de ne plus envoyer les chéquiers par courrier, car ils sont souvent interceptés par les fraudeurs. En 2022, la fraude au chèque représentait 395 millions d'euros.


Publié le 12/01/2024

Stora Enso va entamer des négociations sur un éventuel chômage technique dans ses usines d'Oulu et d'Imatra

 

Difficile début d'année pour Stora Enso qui va mener des négociations sur d'éventuels licenciements temporaires dans ses deux usines finlandaises d'Oulu et d'Imatra. En pratique, ces négociations constituent une mesure préventive au cas où des licenciements temporaires pourraient s'avérer nécessaires. Si nécessaire, un total de 90 jours de licenciements pourraient alors être pris en 2024, mais aucune décision concrète n'a encore été prise. Stora Enso produit jusqu'à 450 000 t/p de papier kraft dans son usine d'Oulu, qui dispose également d'une capacité de production de pâte de 530 000 t/p. L'usine, qui fait partie de la division Emballages de l'entreprise et produisait du papier couché sans bois jusqu'en septembre 2020, convertit actuellement la deuxième machine à papier pour produire du carton (FBB, CUK) destiné à des applications dans l'industrie alimentaire. Une fois achevée, l'ancienne MAP 6 reconvertie aura une capacité de production d'environ 750 000 tonnes par an. Quant au complexe d'usines Imatra de Stora Enso, composé des deux unités de production Kaukopää et Tainionkoski, il produit du carton pour l'emballage de produits de consommation, y compris des qualités à revêtement polymère, avec une capacité de production de 1,2 million de tonnes par an.


Publié le 11/01/2024

Elopak choisit Little Rock, Arkansas pour sa nouvelle usine de production aux USA

 

Finalement, ce sera l'Arkansas ! C'est la région choisie par le fabricant norvégien de briques pour implanter sa première usine américaine. L'usine produira des cartons Pure-Pak pour les produits laitiers liquides, les jus, les produits à base de plantes et les œufs liquides. Il faut savoir que le marché des liquides frais augmente de plus de 40 % par an en Amérique du Nord. La nouvelle usine sera opérationnelle au premier semestre 2025. Elle représente un investissement important pour la région, de l'ordre de 70 millions de dollars, comprenant le terrain, le bâtiment et les équipements. "Il s'agit de notre première usine de transformation aux États-Unis et d'un investissement historique pour notre entreprise. L’Amérique du Nord constitue un élément clé de notre croissance future et nous sommes très heureux d’étendre notre présence dans la région", a commenté le Ceo d'Elopak, Thomas Körmendi. Fondée en Norvège en 1957, Elopak emploie aujourd'hui 2 600 personnes et vend plus de 14 milliards de cartons par an dans plus de 70 pays.


Publié le 10/01/2024

Tissue

Essity conserve sa division Consumer Tissue

En avril 2023, Essity avait annoncé qu'il entamerait une réorganisation de sa division Consumer Tissue Private Label Europe. L'objectif était de réduire la part de cette division dans le chiffre d'affaires total de l'entreprise. Finalement, le groupe d'hygiène suédois, après avoir examiné tous les bilans, a conclu que la division était compétitive et créatrice de valeur. Le chiffre d'affaires net de la division Consumer Tissue Private Label Europe s'est élevé à environ 9,8 milliards SEK (environ 875 millions d'euros) en 2022. Cette filiale comprend un total de sept sites de production en Allemagne, en Belgique, en Italie et en France avec environ 1 900 employés. Par ailleurs, Essity a également annoncé son intention de céder sa participation dans le fabricant chinois de papier tissu Vinda International Holdings à Isola Castle, filiale du producteur indonésien de pâtes et papiers Asia Pacific Resources International Limited (avril). Essity détient actuellement une participation totale de 51,59 % dans Vinda.


Publié le 10/01/2024

Usine

Toscotec délivre une reconstruction de la section de séchage aux Papeteries de Clairefontaine

Le fabricant de papier graphique Les Papeteries de Clairefontaine a mis en service la MAP 6 après la reconstruction d'une section de séchage dans son usine d'Etival Clairefontaine, située à 90km de Strasbourg. Celle-ci est fournie par Toscotec. Cette machine produit du papier graphique dans une gamme de poids de base de 60 à 100 g/m². La reconstruction a permis d'augmenter la longueur de la face de séchage de la MAP 6 sans modifier la largeur totale du châssis de la machine. Au milieu de la forêt Vosgienne, les Papeteries de Clairefontaine existent depuis 1858 et emploient plus de 500 salariés au sein du groupe Exacompta Clairefontaine. Clairefontaine livre à ses clients 170 000 tonnes par an de papier, non couché, d’impression-écriture.


Publié le 10/01/2024

Heinzel a finalisé l'achat de l'usine de papier et de la scierie UPM de Steyrermühl en Autriche

 

Le groupe autrichien Heinzel a annoncé avoir finalisé l'acquisition de l'usine de Steyrermühl en Haute-Autriche auprès d'UPM. Cette décision stratégique renforce l'engagement de Heinzel dans l'industrie du papier et de l'emballage. Dès mars 2023, la propriété d'une machine à papier graphique inutilisée à Steyrermühl avait été transférée à Heinzel, qui avait alors commencé à convertir l'usine pour produire jusqu'à 150 000 tpa de papiers kraft bruns et blancs à faible grammage de la marque starkraft. L'usine a arrêté la production de papier journal au deuxième trimestre 2023. Avec la clôture de la transaction, Heinzel a également repris la scierie de Steyrermühl, une centrale électrique locale exploitée avec de la biomasse et des résidus, etc. Heinzel prévoit de transformer le site de la scierie de Steyrermühl en un centre d'approvisionnement en chaleur et en énergie renouvelable pour la papeterie voisine de Laakirchen et pour la commune de Laakirchen dans son ensemble. Avec ses sociétés de production Zellstoff Pöls, Laakirchen Papier, Raubling Papier et Estonian Cell, Heinzel est l'un des plus importants producteurs de pâte et papier d'Europe centrale et orientale.


Publié le 09/01/2024

Production

La MAP 3 de Mayr-Melnhof à l'usine de Kwidzyn en Pologne va cesser sa production de papier kraft

L'entreprise a annoncé qu'elle avait conclu des discussions avec les représentants des salariés de l'usine sur la décision de suspendre définitivement la machine. Suite à cette décision, la production des qualités de papier kraft d'emballage Ipack Essential, Ipack Brown et Ipack Ultra sera arrêtée. La production finale de la MAP 3 aura lieu début janvier 2024. La machine a une capacité de production annuelle pouvant aller jusqu'à 75 000 tonnes de papier kraft. A noter que les MAP 1 et MAP 2 de l'usine de Kwidzyn continueront à produire des papiers fins non couchés et du papier kraft d'emballage blanchi de qualité Ipack Strong Pro. Les deux machines ont une capacité combinée de 410 000 t/an. L'usine MM Kwidzyn continuera également à fabriquer de la pâte à papier et du carton plat (MAP 4, 260 000 tpa de GC1 et GC2).


Publié le 09/01/2024

Usine

La dernière bobine de papier de Lanaken a été produite le 20 décembre 2023

Sappi Europe a définitivement arrêté la production à la papeterie de Lanaken en Belgique. Les deux machines à papier MAP 7 et MAP 8 ont été arrêtées le 20 décembre. Sappi Lanaken est une usine intégrée de pâtes et papiers avec une capacité de production de 165 000 tpa de pâte chimico-thermomécanique blanchie (BCTMP) et jusqu'à 530 000 tpa de papier couché sans bois. L'usine emploie plus de 600 personnes. Pour rappel, Sappi avait entamé en octobre dernier des consultations avec les représentants des salariés sur une éventuelle fermeture de l'usine de Lanaken.


Publié le 09/01/2024

Rottneros investit désormais dans Blue Ocean Closures

 

Avec cette opération, le fabricant suédois de pâte à papier Rottneros devient copropriétaire de la start-up suédoise Blue Ocean Closures, qui développe des matériaux d'emballage exclusifs à base de fibres. Précisément, elle permet la conception et la fabrication de bouchons à vis et de couvercles à base de fibres. Lennart Eberleh, directeur général de Rottneros AB, a déclaré : « Blue Ocean Closures ouvre la voie dans un nouveau domaine très passionnant avec sa technologie de formage par presse sous vide. Chez Rottneros, nous considérons ce domaine comme complémentaire à notre travail dans le moulage par voie humide et l'exploration des opportunités au sein des procédés par voie sèche correspond très bien à notre stratégie de marché ». Soutenu par des leaders de l'industrie tels qu'Alpla et Glatfelter, Blue Ocean Closures explore ainsi de nouvelles solutions d'emballage et permet aux marques de réduire leur empreinte carbone. Le groupe Rottneros compte environ 284 employés et réalise un chiffre d'affaires d'environ 3 milliards SEK.


Publié le 18/12/2023

Statistiques

Une production française de papier et carton qui fléchit moins fortement

Selon les statistiques de la COPACEL, la production de papier et de carton en France a chuté un peu moins fortement sur les 10 premiers mois de 2023 (-15,5 %) que sur les 9 premiers, où la baisse atteignait 16 %. Le recul touche encore l’ensemble du secteur. Seul le segment sanitaire et domestique (-7,2 %, contre -6,3 % sur ces mêmes périodes) chute davantage que le mois précédent. Le segment des sortes graphiques enregistre le plus fort recul, à -38,6 % (contre -39,5 % à septembre 2023). Le segment de l’emballage et du conditionnement a reculé de 10,4 % (contre 10,9 % sur la même période de 2022), le carton plat enregistrant -20,7 % (contre -21,1 %). Une très légère inflexion, dans une conjoncture économique toujours tendue. Retrouvez l’ensemble des statistiques de la production française de papier et carton d’octobre 2023 sur notre site internet, dans la rubrique indicateurs.


Publié le 18/12/2023

Usine

Revipac crée un site internet proposant la visite virtuelle d'une usine de recyclage d'emballages

C'est à cette adresse que l'on peut faire une visite virtuelle d'une usine de recyclage d'emballage. Celle-ci a été réalisée par les équipes de Revipac, la filière de reprise des déchets d'emballages ménagers (DEM) en papier-carton. Très pédagogique et très bien documenté, ce site s'avère idéal pour comprendre les principales étapes techniques qui vont permettre, tout d’abord, la transformation des emballages usagés en pâte à papier recyclée, puis la réutilisation de cette matière pour produire un matériau papier-carton recyclé neuf. Une présentation focalisée sur le procédé industriel de recyclage qui vient compléter les différents supports d’ores et déjà disponibles sur www.revipac.com et traitant de la boucle des emballages ménagers papier-carton dans son ensemble, notamment la collecte et le tri, les autres étapes indispensables de la chaine du recyclage. Ce nouveau site a vocation à servir les nombreux publics cités par les collectivités territoriales : les citoyens-trieurs tout d’abord, premiers maillons de la chaine, mais aussi les agents territoriaux, concernés ou simplement curieux; le monde associatif, souvent très engagé et bien entendu le milieu scolaire afin de sensibiliser et instruire les jeunes générations. Avec ce nouveau média, Revipac présente ainsi la réalité industrielle du recyclage et donne un aperçu des moyens mis en œuvre par son réseau de Repreneurs-Recycleurs pour respecter les engagements pris par l’industrie.


Publié le 18/12/2023

Le suédois Essity vend le hongkongais Vinda

 

Isola Castle, une société détenue indirectement à 100 % par Asia Pacific Resources International Limited (APRIL), a annoncé une offre publique conditionnelle aux actionnaires de Vinda pour acquérir 100 % des actions. Essity soutient l'offre et a signé un engagement irrévocable. Le prix de l'offre publique correspondra à une valeur nette de Vinda d'environ 28,3 milliards de HKD (3,31 milliards d'euros). La transaction devrait générer pour Essity un produit en espèces d'environ 15 milliards HKD (1,75 milliards d'euros). Une licence exclusive pour continuer à commercialiser et vendre certains produits de la marque Essity sera offerte à Vinda après la clôture de la transaction pour remplacer l'accord de licence existant. Vinda est cotée à la Bourse de Hong Kong et avait une capitalisation boursière d'environ 25 milliards HKD (2,9 milliards d'euros) à la clôture des négociations le 14 décembre 2023. Les ventes nettes de Vinda en 2022 se sont élevées à environ 25,1 milliards de SEK (2,24 milliards d'euros) et l'EBITA s'est élevé à environ 1,1 milliard de SEK (100 millions d'euros). La transaction devrait être finalisée mi-2024. Fondée en 1985, Vinda est spécialisée dans les mouchoirs en papier, les serviettes hygiéniques et les couches pour adultes et pour bébés. Elle possède 8 marques et 13 sites de production, dont 10 en Chine continentale, selon le site web de l'entreprise. Essity a réalisé 15 milliards d'euros de chiffres d'affaires en 2022.


Publié le 17/12/2023

Gascogne Papier va installer une machine à papier non couché glacé dans son usine de Mimizan

 

C'est ABB qui a été sélectionné comme partenaire de projet pour l’installation de la plus grande machine à papier glacé machine (MG) non couché au monde à l’usine de production de pâte et papier kraft de Gascogne Papier à Mimizan, en France. Remplaçant trois machines plus anciennes, la MAP 7 de l'installation sera entièrement intégrée. Les technologies d’ABB seront utilisées sur la nouvelle machine à papier dotée d’une laize de 6,8 mètres et d’une vitesse de conception de 1 300 mètres par minute. Elle sera capable de produire 125 000 tonnes par an de papier de grammage compris entre 25 et 120 grammes par mètre carré, établissant ainsi une nouvelle référence industrielle pour les papiers MG non couchés. ABB a commencé les livraisons début 2023.


Publié le 15/12/2023

Suzano choisit Andritz pour un important projet d'expansion de pâte en flocons

 

Andritz a reçu une commande du producteur brésilien de pâte et papier Suzano pour un important projet de conversion à l'usine de pâte de Limeira. Le projet permettra à Suzano d'augmenter sa capacité de production de pâte en flocons à base d'eucalyptus de 100 000 à 440 000 tonnes par an afin de répondre à la demande mondiale croissante de produits d'hygiène. Suzano est la seule entreprise au monde à produire de la pâte en flocons à partir de bois dur – sur la base de la technologie Andritz. Concrètement, Andritz convertira une ligne de séchage de pâte pour pâte kraft blanchie de feuillus (BHKP) en une ligne pouvant basculer entre la pâte BHKP et la pâte Eucafluff de Suzano. Avec ce projet, Suzano continue de développer son activité très réussie Eucafluff, qui a débuté il y a huit ans lorsque Andritz avait converti l'une des machines à papier de l'entreprise. La marque Eucafluff est désormais bien connue sur le marché de l'hygiène comme une solution innovante et durable.


Publié le 15/12/2023

Saica investit plus de 100 M€ dans une nouvelle usine de carton à Barcelone

 

Nouveau projet pour Saica ! Le groupe va se se doter d'une nouvelle usine de carton ondulé à Barcelone. Actuellement en construction, elle entrera en service au printemps 2025. Située dans la municipalité de Sant Esteve Sesrovires, l'usine regroupera les activités actuellement menées dans les usines de Saica Pack El Prat et Saica Pack Barcelone. Le nouveau projet implique un investissement de plus de 100 millions d'euros et vise à augmenter la production actuelle des deux usines de 45 %. Autre intérêt de cette usine : Elle va permettre au groupe de renforcer sa présence et son engagement à long terme sur l'un des principaux marchés de l'emballage du sud de l'Europe. La nouvelle usine sera équipée de la technologie la plus récente, combinant la flexographie et l'offset. Le groupe Saica est l’un des leaders européens dans la production de papier recyclé pour carton ondulé, avec une capacité de production annuelle de 3,3 millions de tonnes de papier recyclé.


Publié le 14/12/2023

Statistiques

-11,3 % de baisse de la production européenne de papier et carton au 3ème trimestre 2023

Selon les dernières statistiques publiées par la CEPI, la production de papier et de carton des pays membres de la Cepi a enregistré un recul de 15,5 % sur les 9 premiers de l’année par rapport à la même période de 2022, et plus précisément de 11,3 % sur le 3ème trimestre de cette année. Un chiffre qui s’infléchit légèrement par rapport aux données cumulatives du mois d’août (-16,7 %). Ces baisses touchent une fois encore l’ensemble des qualités de papier et de carton. La baisse la plus nette est enregistrée par le segment des sortes graphiques, à -28,8 % (contre -30,7 % le mois précédent). Le packaging affiche un recul plus modéré de 11,4 % (contre 13 % en août), et le segment du sanitaire et domestique s’est tassé de 4,5 % (contre 4,8 % le mois antérieur). Dans ce contexte, la production de pâte s’est contractée de 7,8 %, et l’utilisation de papier récupérés, de 9 %. Retrouvez l’ensemble des statistiques de la production européenne de papier et carton de septembre 2023 sur notre site internet, dans la rubrique indicateurs.


Publié le 14/12/2023

Le cartonnier belge Van Genechten rachète la totalité du groupe britannique Cartoncare

 

Les deux cartonniers misent ainsi sur les complémentarités géographiques en Europe. Cette décision stratégique renforce notamment la position de VGP sur le marché britannique. Le groupe Cartoncare est composé de sociétés privées, dont Cartoncare, MSO Cleland et Pendragon Presentation Packaging. Il réalise un chiffre d'affaires annuel combiné de 30 millions d'euros. L'acquisition du groupe porte le nombre de sites VGP à un total de 12 sites dans 9 pays. Les équipes opérationnelles du groupe Cartoncare resteront en place et la directrice générale Joanna Calixto gardera le contrôle des affaires quotidiennes. Pour rappel, les deux entités spécialisées dans l’emballage en carton, avaient déjà opéré un rapprochement il y a un an, en créant une co-entreprise à 50 %.


Publié le 13/12/2023

Tissue

Partners Group acquiert Velvet Care, le producteur de papier hygiénique à la croissance la plus rapide d'Europe centrale

Abris Capital Partners cède Velvet Care, l'un des plus grands fabricants de produits hygiéniques en Europe centrale, avec plus de 850 employés en Pologne et en Tchéquie. Cette cession intervient après cinq années de croissance dynamique. En 2020, Velvet CARE avait racheté Moracell, le plus grand producteur tchèque de papier toilette et d'essuie-tout, offrant ainsi au groupe une position forte sur le marché tchèque, une équipe expérimentée et de nouvelles perspectives en Tchéquie et en Slovaquie. Les produits Velvet Care comprennent du papier toilette, des essuie-tout, des mouchoirs en papier et du papier toilette humide. Sa marque Velvet jouit d'une grande popularité en Pologne depuis 26 ans et l'entreprise produit également pour des marques privées. Velvet Care possède deux usines, à Klucze, en Pologne et à Žabčice, en Tchéquie, et vend ses produits sur plus de 30 marchés, principalement en Europe.


Publié le 13/12/2023

Focus sur la conversion des machines à Laakirchen et Steyrermühl pour produire du papier d'emballage durable

 

Gros chantiers sur les sites Laakirchen et Steyrermühl du groupe Heinzel. Plusieurs projets clés sont prévus : conversion des machines à papier à la production de papiers d'emballage durables, conversion de l'approvisionnement en énergie vers des sources d'énergie renouvelables grâce à l'utilisation des matériaux recyclables et résiduels existants... "Nous avons l'intention de réduire nos émissions de CO2 fossile de plus de 40 % d'ici 2030", informe Sebastian Heinzel, Pdg du groupe éponyme. Dans le détail, la machine à papier 11 de Laakirchen et l'ancienne machine à papier 3 de Steyrermühl seront donc converties pour produire des produits durables. Egalement, il est prévu la construction d'une deuxième centrale électrique basée sur l'utilisation de matériaux recyclables à Steyrermühl. Est aussi planifiée une conduite qui reliera le site de Laakirchen Papier aux producteurs d'énergie de Steyrermühl et l'approvisionnera en énergie thermique durable. Enfin, la scierie de Steyrermühl sera également développée progressivement au cours des prochaines années. Montant des investissements : plus de 400 millions d'euros. Pour mémoire, sur quatre sites en Europe, le groupe Heinzel produit de la pâte commerciale, du papier d'emballage et du papier magazine et fait le commerce de la pâte, du papier, des fibres recyclées et des solutions d'emballage.


Publié le 12/12/2023

Usine

Elopak choisit Little Rock, Arkansas pour sa nouvelle usine de production aux USA

Le fabricant de briques alimentaires Elopak a annoncé son intention de construire sa première usine de production aux États-Unis. Elle produira des cartons Pure-Pak pour les produits laitiers liquides, les jus, les produits à base de plantes et les œufs liquides. La nouvelle ligne de production sera située à Little Rock, Arkansas et devrait démarrer au premier semestre 2025. Cela représente un investissement important pour la région, de l'ordre de 70 millions de dollars, comprenant le terrain, le bâtiment et les équipements. La nouvelle usine créera plus de 100 emplois permanents dans la région pour des ingénieurs, imprimeurs, opérateurs, spécialistes de la logistique... Fondée en Norvège en 1957, la société Elopak a été cotée à la Bourse d'Oslo en 2021. Elle emploie aujourd'hui 2 600 personnes et vend plus de 14 milliards de cartons par an dans plus de 70 pays.


Publié le 12/12/2023

Mondi va augmenter la production de papier kraft saturant dans deux usines en Autriche et en Suède

 

Grâce à l'investissement dans une nouvelle machine à papier dans son usine de Štĕtí en République tchèque, le papetier Mondi va optimiser la capacité de son réseau d'usines, en augmentant la production de son kraft saturant, dans son usine de Frantschach en Autriche et de Dynäs en Suède. Ces usines sont toutes deux idéalement placées pour garantir des délais de livraison courts dans toute l'Europe. Ces évolutions témoignent de l'engagement de Mondi à accroître la disponibilité d'Advantage MF Boost, le papier kraft utilisé dans les applications laminées. L'Advantage MF Boost de Mondi est idéal pour les stratifiés en raison de ses propriétés poreuses : le papier kraft brun naturel non blanchi est créé avec des fibres fraîches provenant de sources responsables en Suède et en Autriche et est disponible certifié FSC ou PEFC.


Publié le 11/12/2023

R&D

SIG ouvre un nouveau centre de développement d'emballages en Allemagne

Le fabricant suisse SIG muscle sa R&D avec un nouvel outil à côté de son usine de Linnich, en Allemagne, spécialisée dans les briques alimentaires aseptiques. Montant de l'investissement : une dizaine de millions d’euros. Ce centre est équipé d'une technologie avancée d'extrusion et de finition, ainsi que de systèmes de mesure de la qualité et d'équipements d'essai. SIG indique que la nouvelle installation accélérera la mise au point de nouveaux formats et de matériaux d'emballage durables. Fondée en 1853, SIG a son siège à Neuhausen, en Suisse. En 2022, SIG a produit 49 milliards de briques et généré 3,1 milliards d'euros de chiffre d'affaires.


Publié le 11/12/2023

Production

Et la couleur de l’année est… le Pantone 13-1023 Peach Fuzz !

Comme chaque année à cette période, Pantone lève le voile sur la teinte inspirante des designers et, plus généralement, de tous les créatifs en 2024. Cette fois-ci, son choix de Pantone s'est posé sur une couleur pêche. L'approche est apaisante, voire réconfortante, histoire sans doute d'apporter une touche de tendresse dans un contexte compliqué. On rappelle que Pantone est une filiale de X-Rite, une société spécialisée dans les instruments de mesure de la couleur et que les deux entreprises appartiennent au groupe américain Danaher (qui détient aussi notamment Esko).


Publié le 11/12/2023

Rachat

Evergreen Hill Enterprise acquiert SWM International

Le fabricant luxembourgeois de produits spécialisés Schweitzer-Mauduit International (SWM) a un nouveau propriétaire, Evergreen Hill Enterprise. L’acquisition implique également la dissociation de SWM de la société mère Mativ, qui exploitait la division Engineered Papers via SWM. La division a désormais été vendue à Evergreen. SWM deviendra une société privée indépendante appelée SWM International. SWM International produit des matériaux légers pour des industries telles que l'industrie de la cigarette et du tabac. Les produits de la société incluent papier à cigarette, papier filtre et papier d'emballage pour sachets de nicotine. Avec son nouveau propriétaire, l'entreprise va investir dans de nouveaux produits et technologies ainsi que dans le développement durable. L'entreprise emploie 2 000 personnes et exploite plusieurs usines en Europe dont trois en France et une en Pologne. La société possède également trois sites aux États-Unis, en Chine et un au Brésil.


Publié le 07/12/2023

Hamburger Recycling finalise l'acquisition d'Eurocart en Italie

 

Le rachat de l'entreprise italienne de recyclage et de gestion des déchets Eurocart augmentera la capacité de traitement de Hamburger Recycling et renforcera sa position sur le marché international du papier récupéré. Hamburger Recycling, une société du groupe privé autrichien Prinzhorn, a ainsi finalisé le 1er décembre l'acquisition de la société italienne de recyclage et de gestion des déchets Eurocart. Celle-ci peut collecter et traiter jusqu'à 239 000 tpa de papier de récupération et autres matières premières secondaires. Avec cette acquisition, Hamburger Recycling a étendu sa capacité totale de papier récupéré à 2,1 millions de tpa, répartis sur 39 sites dans 13 pays. Le rachat d'Eurocart est considéré comme une opération stratégique pour Hamburger Recycling et le groupe Prinzhorn. Avec l'acquisition de l'entreprise italienne de carton ondulé et d'emballage Scatolificio La Veggia, finalisée en septembre dernier, l'accord marque l'entrée du groupe sur le marché italien.


Publié le 07/12/2023

Usine

Stora Enso a fermé l'une de ses deux machines à papier à l'usine d'Anjalakoski

Comme annoncé en juin dernier, le papetier finlandais Stora Enso a fermé une machine à papier dans ses usines d'Anjalakoski en Finlande afin d'adapter la production aux évolutions du marché et de concentrer la production de papier pour livres sur une seule machine. La production de la MAP 3 a été interrompue fin novembre précisément. La fermeture de la ligne de production de papiers mécaniques non couchés réduira la capacité annuelle du site de 250 000 tonnes et les ventes d'environ 100 millions d'euros. Stora Enso emploie environ 21 000 personnes et ses ventes en 2022 s’élevaient à 11,7 milliards d’euros.


Publié le 07/12/2023

Le catalogue de formations de l'École Nationale du Recyclage et de la Ressource est en ligne

 

Ces formations (60 en métropole et 27 dans les DROM) ont été mises en ligne le 30 octobre 2023 et chaque apprenant peut désormais s'inscrire en passant par le portail de l'en2r accessible sur le site internet de Federec. Ce catalogue de formations n'est pas exhaustif, il est amené à évoluer dans les prochains mois. On rappelle que l'en2r est une école créée par la Fédération des Entreprises du Recyclage (Federec) en 2023, en partenariat avec l’Afpa, pour faire face aux enjeux de recrutement (16 000 collaborateurs d’ici 2030 – étude prospective de Branche) et de professionnalisation du secteur. Sa singularité est d’être portée par des professionnels du recyclage pour les entreprises du secteur, ce qui lui permet une approche fonctionnelle et réaliste des besoins en matière d’emploi et de compétences. Cette école s’inscrit dans le cadre stratégique du Plan France Relance et des axes définis dans le cadre du Comité stratégique de filière (CSF) déchets autour des enjeux prioritaires de transition écologique et de souveraineté.


Publié le 07/12/2023

Statistiques

Infléchissement de la contraction du secteur manufacturier de la zone euro en novembre

Le Dr. Cyrus de la Rubia, Chef économiste à la Hamburg Commercial Bank, analyse que « le secteur manufacturier de la zone euro (44,2) a connu un mois de novembre difficile, marqué par une nouvelle baisse de la production et par un sixième recul mensuel consécutif de l’emploi. Si la plupart des sous-indices de l’enquête se sont légèrement redressés par rapport à octobre, l’amélioration ainsi signalée a été modeste et dépourvue du dynamisme nécessaire pour traduire une véritable tendance haussière. » Plus précisément, le secteur manufacturier français (42,9) a enregistré son plus fort recul depuis mai 2020 en novembre. Selon Norman Liebke, économiste à la Hamburg Commercial Bank : « L’industrie manufacturière française a de nouveau souffert de la faiblesse de la demande en novembre. Les taux d’intérêt élevés et le maintien des opérations de déstockage ont en effet entraîné un fort recul du volume des nouvelles commandes, tendance qui risque de perdurer au cours des prochains mois. Notre modèle HCOB de prévision immédiate suggère ainsi une contraction du secteur manufacturier de 0,7 % au quatrième trimestre. » Du côté de l’Allemagne (42,6), le ralentissement du secteur manufacturier montre de nouveaux signes d'apaisement sur la période, les entreprises signalant les baisses les plus lentes de la production et des nouvelles commandes depuis six mois.


Publié le 07/12/2023

Communication

T'as le look Adveo ! Clairement, la nouvelle identité visuelle d’Adveo, un des principaux acteurs européens de la distribution en gros de fournitures de bureau, services et solutions, tranche avec la précédente. Objectif : mieux refléter ses valeurs, dixit sa nouvelle présidente, Anna Bordes, arrivée en 2022. Épuré, il se décline en nuances de bleu, avec un A fait d’une barre et d’un point, formant une sorte de toit car Adveo se voit désormais comme la « maison des enseignes ». Adveo est en effet un développeur de réseaux audacieux et engagé auprès de ses marques enseignes : Plein Ciel, Calipage France, BURO+ et Top Office. Ce logo est adossé à un discours de marque basé sur quatre valeurs : la proximité, l’audace, la résilience et l’innovation. Les initiales de ces quatre termes constituent le mot « pari », représentant son engagement collectif envers l'avenir. Depuis Juin 2019, Adveo est la propriété du fonds d’investissement international Sandton Capital Partners. 


Publié le 07/12/2023

Feu vert au rachat de Pelikan par Oxford

 

L'Office allemand anti-cartel autorise le rachat par le papetier français Hamelin (400 millions d'euros de chiffre d'affaires) de l'Allemand Pelikan. L'opération de rachat avait été annoncée en juin dernier. Les deux entités réunies vont former un acteur mondial sur les marchés des fournitures scolaires et de bureau. Pour mémoire, l'entreprise familiale normande Hamelin, dirigée par Éric Joan, fabrique des cahiers, blocs-notes et articles de classement, notamment sous sa marque phare, Oxford, tandis que Pelikan, basé à Berlin, fabrique des stylos, accessoires d'écriture à l'encre, boîtes d'aquarelle, pinceaux et autres blocs à dessin, à travers la marque Pelikan notamment. Pelikan a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 200 millions d'euros en 2022. Avec une expérience de plus de 185 ans, Pelikan dispose de nombreuses filiales, en Argentine, en Colombie, au Mexique, en Belgique, en Suisse, en Italie, en Pologne, en Hongrie, en République tchèque, en Bulgarie, en Roumanie, les Émirats arabes unis (EAU), ainsi qu’au Japon.


Publié le 06/12/2023

Tissue

US : Georgia Pacific investit 150 M$ dans une usine de tissue

Vive le rhume ! Il permet à des entreprises comme Georgia Pacific de vendre des millions de mouchoirs en papier. Un bon business à en juger le dernier investissement du groupe américain : 150 millions de dollars dans son usine de Halsey, en Oregon. Cela permettra d'augmenter la capacité de production de papier hygiénique de haute qualité. Les améliorations annoncées soutiendront les offres de tissue haut de gamme de Georgia-Pacific. Au total, à la fin de ce projet, Georgia-Pacific aura investi plus de 200 millions de dollars dans des machines à papier et des actifs de conversion à Halsey depuis 2022. Basée à Atlanta, Georgia-Pacific et ses filiales comptent parmi les principaux fabricants et distributeurs mondiaux de papier hygiénique, d'essuie-tout et de serviettes en papier, de vaisselle, d'emballages à base de papier, de cellulose, de fibres spécialisées et de produits de construction.


Publié le 06/12/2023

Usine

L’usine de bioproduits Kemi du Groupe Metsä se dirige vers une production à pleine capacité

Il y a eu beaucoup de travaux mais le résultat en vaut la chandelle : L'usine de bioproduits de Kemi s'achemine vers une production à pleine capacité. Les livraisons de pâte aux clients ont commencé. La construction de l'usine de bioproduits a commencé en février 2021 et a duré environ deux ans et demi. L'usine dproduira 1,5 million de tonnes de pâte de résineux et de feuillus par an, ainsi que de nombreux autres bioproduits, dont 2 térawattheures d'électricité renouvelable. La nouvelle usine de bioproduits est de classe mondiale en termes de production, d'efficacité environnementale et énergétique. On rappelle que l’usine de bioproduits de Kemi utilise un procédé innovant pour tirer parti de tous les avantages possibles lors de la production de pâte à papier et pour remplacer les combustibles fossiles par des bioproduits. Concrètement, l’usine produit de l’énergie grâce à un processus inédit qui transforme l’écorce inutilisée en biogaz pouvant être utilisé pour remplacer les combustibles fossile. Le projet de Kemi est le plus grand investissement jamais réalisé par l’industrie forestière finlandaise dans le pays.

 


Publié le 06/12/2023

Déchets

Le Groupe Saica acquiert Ecovidal pour renforcer sa présence dans la région de Madrid

Le groupe Saica a conclu un accord pour racheter la totalité des actions de la société de gestion et de collecte des déchets Ecovidal-Miguel Vidal e Hijos. Grâce à cette acquisition, Saica Natur renforce sa présence dans le secteur d'Henares, une importante zone commerciale, industrielle et résidentielle du nord-est de la région de Madrid. L'entreprise acquise compte 25 salariés et a réalisé en 2022 un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros. Elle gère jusqu'à 53 000 tonnes de déchets par an, dont la grande majorité (92 %) sont du papier et du carton. Située dans la municipalité de Torrejón de Ardoz (Madrid), avec un entrepôt de près de 16 000 mètres carrés, Ecovidal fournit du papier recyclé aux usines Saica Paper depuis plus de quatre décennies !


Publié le 05/12/2023

Emballage

Numérisation de l'emballage : Esko x Packitoo

Le fournisseur de solutions logicielles et matérielles intégrées Esko a noué un partenariat technologique avec la start-up française Packitoo. Les solutions ArtiosCAD, Automation Engine et Share & Approve d’Esko s’intègrent ainsi dans la nouvelle solution Web-to-Pack HIPE de Packitoo.  Thomas Othax, directeur général de Packitoo, a commenté : «HIPE est un outil de vente spécifiquement dédié au carton pliage et aux emballages ondulés. Il fournit un processus de vente numérique sur mesure aux entreprises. Notre objectif est de numériser l’industrie de l’emballage, de la génération de prospects à la production, de sorte que l’intégration des logiciels de conception structurelle et d’approbation d’Esko étaient un réel impératif pour nous.» En résumé, grâce à cette collaboration, les utilisateurs de HIPE, outil numérique dédié au processus de vente, bénéficient désormais du logiciel de conception structurelle, de l’automatisation des flux de production et de la gestion des approbations de la société Esko, les solutions les plus prisées du marché. L’intégration de ces technologies permet non seulement d’obtenir un outil de configuration des emballages des plus complets, mais également de gérer entièrement la relation client, les projets et les tâches jusqu’à la phase d’approbation, et même de générer une tarification automatisée.


Publié le 05/12/2023

Accord de prêt de 110 M€ pour Billerud pour la modernisation d'une usine de bioproduits à Frövi

 

Le prêt de 110 millions d'euros soutient la modernisation environnementale d'une usine intégrée de pâtes et papiers à Frövi, en Suède. Les améliorations réduiront les émissions et augmenteront l’efficacité énergétique et des ressources ainsi que la production d’énergie renouvelable à l’usine. Les améliorations sont bien ancrées dans la stratégie de développement durable de Billerud et garantiront à l’usine des performances environnementales élevées, avec une efficacité énergétique et des ressources accrue. L'usine de bioproduits de Frövi produit des matériaux d'emballage recyclables et compostables à partir de sources renouvelables pour diverses utilisations, notamment des emballages d'aliments et de boissons frais pour remplacer les plastiques. Billerud possède dix unités de production en Suède, aux États-Unis et en Finlande, avec environ 6 100 employés dans plus de 13 pays et des clients dans plus de 100 pays.


Publié le 04/12/2023

Revipac confirme ses engagements pour la nouvelle période d'agrément (2024-2029)

 

Avec un taux de recyclage fixé à 83% (contre 72% l'an passé) pour les emballages ménagers papier-carton à l’horizon 2029, un effort conséquent de toutes les parties prenantes concernées va être nécessaire pour amener, techniquement comme économiquement, le plus d’emballages usagés possible vers les usines de recyclage final. Face à ce défi, communautés de communes, communautés d’agglomération et métropoles ne seront pas seules : "elles peuvent compter sur l’engagement de Revipac, la Filière emballage papier-carton et sa Garantie de Reprise et de Recyclage", assure l'organisme dans un communiqué de presse. Déjà engagé dans l’éco-conception et la recyclabilité avec le Cerec, Revipac va aussi intensifier ses efforts afin de permettre l’intégration du maximum d’emballages papier-carton ménagers produits dans les standards matériaux existants. Revipac a par ailleurs fait une proposition pour renforcer le recyclage de proximité, basée une définition respectueuse du droit de la concurrence et incluant une prime à destination des collectivités territoriales qui souhaitent s’y engager.


Publié le 01/12/2023

Restructuration

50 postes supprimés chez UPM Raflatac à Pompey

Réorganisée actée chez UPM Raflatac à Pompey non loin de Nancy (Meurthe-et-Moselle), qui valide la suppression d'un quart des effectifs (50 postes sur 198) et la fermeture d'une ligne de production. Une partie de la production devrait être délocalisée en Pologne. La mise en place effective de la nouvelle organisation chez le fabricant d’étiquettes adhésives est prévue pour le 1er mars 2024. L'usine produit des étiquettes diverses et variées pour les bouteilles de vin, spiritueux et les boissons.


Publié le 01/12/2023

Recyclage

UPM Raflatac s'associe à Soprema pour promouvoir le recyclage des déchets d'étiquettes avec le service RafCycle

Concrètement, Soprema, l'un des leaders mondiaux de l'étanchéité et spécialiste de la toiture et de l'isolation, transformera les dorsaux d'étiquettes collectés via RafCycle par le service de recyclage d'UPM Raflatac en nouveaux matériaux de construction et d'isolation. Le service RafCycle d'UPM Raflatac s'engage en effet à recycler les dorsaux afin d'aider ses clients à atteindre leurs objectifs en matière de développement durable. Dans le cadre de ce partenariat innovant, les dorsaux peuvent être dé-siliconés et transformés en solutions d’isolation, soutenant l’utilisation de sources renouvelables dans le secteur de la construction sur le site de Soprema en France. De plus, les matériaux d’isolation jouent un rôle central dans l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments. La ouate de cellulose est l’une des meilleures solutions pour l’isolation des combles car elle offre de hautes performances dans différentes conditions climatiques. Rappelons qu'UPM Raflatac s'est fixé l'objectif ambitieux de diminuer au maximum les matières d'origine fossile afin de participer à la lutte contre le réchauffement climatique.


Publié le 01/12/2023

Euro-Graph : -27 % de livraisons totales de papiers graphiques sur les 8 premiers mois de 2023

 

Les dernières données d’Euro-Graph, l’association européenne des producteurs de papiers graphiques, indiquent une baisse de 27% des livraisons totales de papiers graphiques à juillet, avec 9 millions de tonnes contre 12,4 sur la même période de 2022, reflet d’un marché qui se réduit, mais également une conjoncture économique tendue. Plus précisément, les livraisons en Europe ont baissé de 29 %, et celles hors Europe, de 17 %, avec une demande européenne qui s’est contractée de 28%. La baisse la plus importante des expéditions européennes concerne le couché sans bois, avec -41 % enregistré sur les 7 premiers mois, suivi par le magazine SC, à -27 % et les couchés et non couché avec bois, à -26 %., et qui fait face à une conjoncture difficile.


Publié le 30/11/2023

Restructuration

Sylvamo annonce une réduction de ses effectifs de 7 %

Sur le troisième trimestre 2023, Sylvamo affiche un chiffre d’affaires de 897 millions de dollars (839 millions d’euros environ), avec un bénéfice net de 58 millions de dollars. Un bon résultat mais Sylvamo anticipe une baisse sur le dernier trimestre. En conséquence, le papetier travaille à réduire ses coûts de structure. Objectif : économiser 110 millions de dollars d’ici la fin de l’année 2024. Egalement, l'entreprise prévoit de réduire ses effectifs de 7 %. En pratique, cela concerne 150 postes.


Publié le 30/11/2023

Tissue

Essity rejoint un projet de recherche européen sur la technologie des capteurs circulaires

L'entreprise suédoise d'hygiène et de santé Essity a rejoint le projet de recherche européen Sustronics, qui soutient le développement de produits électroniques circulaires. Des entreprises et des universités de 11 pays développeront, en collaboration avec Essity, des solutions numériques basées sur des capteurs pour les soins personnels et professionnels. L'objectif principal de Sustronics est de transformer l'industrie électronique européenne et de promouvoir une économie plus circulaire grâce à l'utilisation d'écoconception, de matériaux biosourcés et d'une fabrication économe en énergie. Dans le cadre du projet, les produits électroniques seront repensés pour devenir des produits circulaires, compostables et réutilisables tout en mettant en valeur les opportunités commerciales dans le domaine de l'électronique durable. Le projet de recherche comprend neuf études pilotes axées sur les soins de santé et les diagnostics. Des prototypes seront développés et, en parallèle, des évaluations du cycle de vie et des méthodes d'éco-conception seront appliquées pour garantir la durabilité. « Les progrès de la technologie des capteurs peuvent améliorer considérablement les soins préventifs et changer la donne pour de grands groupes de patients. Grâce au projet de recherche Sustronics, nous pouvons renforcer davantage notre capacité d’innovation tout en améliorant parallèlement la santé et le bien-être des personnes et en contribuant à une société plus durable et circulaire », déclare Tuomas Yrjölä, président de la marque mondiale, innovation et développement durable chez Essity.


Publié le 30/11/2023

Nouvelles hausses tarifaires !

 

Les annonces se succèdent ! Après Sappi Europe qui annonçait qu'il augmenterait les prix du papier fin de 7 à 10 % à partir de janvier 2024, c'est au tour de deux autres acteurs de revoir leurs tarifs. Mitsubishi HiTec Paper est ainsi contraint d'ajuster à nouveau les prix des papiers thermiques thermoscript. En conséquence, il prévient que les prix seront augmentés "individuellement" selon chaque région. En pratique, cette hausse sera appliquée à compter du 1er janvier 2024. Burgo a aussi informé ses clients qu'il souhaitait augmenter les prix du papier couché. L'augmentation s'élèvera à au moins 7 % et sera mise en œuvre sur tous les marchés à partir des livraisons de janvier. On sait d'ores et déjà quelle ne sont pas les dernières hausses...


Publié le 29/11/2023

Développement

Smurfit Kappa poursuit son expansion aux Etats-Unis

Une nouvelle usine de plus sur le continent américain pour Smurfit kappa, qui annonce l'établissement de sa première usine dans le comté d'Anderson, en Caroline du Sud. Cet investissement de 68 millions de dollars promet la création de 200 nouveaux emplois. Cette décision souligne l'engagement du groupe, présent dans 36 pays avec plus de 350 sites de production, à renforcer sa présence en Amérique du Nord. On rappelle que Smurfit Kappa a par ailleurs conclu un accord de 11 milliards de dollars avec WestRock, deuxième plus grand acteur aux États-Unis. Les deux entreprises devraient fusionner sous le nom de Smurfit WestRock, qui deviendrait alors la plus grande société de papier et d'emballage cotée au monde.


Publié le 29/11/2023

Sappi Europe va augmenter les prix du papier fin de 7 à 10 % à partir de janvier 2024

 

Voilà qui pourrait gâcher les fêtes de certains ! Sappi Europe annonce une augmentation des prix du papier fin de 7 à 10 % à partir de janvier 2024. On rappelle que le groupe basé en Afrique du Sud réduit actuellement fortement son engagement dans le segment des papiers graphiques. C'est l'un des principaux fournisseurs mondiaux de produits et de solutions durables en fibre de bois, dans les domaines de la pâte dissolvante, des papiers d'impression, des papiers d'emballage et spéciaux, des papiers de coulée et de démoulage, des biomatériaux et de la bioénergie.


Publié le 28/11/2023

Production

Asia Symbol démarre une machine à carton fournie par Voith dans l'usine de Rugao

Voith a démarré avec succès la BM 13 d'Asia Symbol à Rugao, en Chine. La machine ultramoderne mesure 8,16 m de large, a une vitesse de 1 400 m/min et une capacité annuelle d’environ un million de tonnes. Elle produit principalement du carton pour boîtes pliantes blanc de haute qualité dans une gamme de grammage allant de 170 à 400 g/m². La mise en service de cette BM 13 renforce désormais la position d'Asia Symbol sur le marché. La ligne soutient l'objectif d'Asia Symbol de réduire ses émissions de CO2 liées à la production de papier et de promouvoir le développement conjoint des industries locales en amont et en aval. Asia Symbol est l'un des principaux producteurs mondiaux de pâtes et papiers du groupe RGE. Ses principaux produits sont le BHKP, le NBKP, le DP, le carton d'emballage pour liquides, le carton ivoire de haute qualité et le papier d'impression et de bureau non couché sans bois.


Publié le 28/11/2023

Carton plat : démarrage de l’extension de capacité de production de l’usine de Metsä Board Husum

 

C'est un grand projet qui voit le jour : celui de l'extension de la capacité de production de carton pour boîtes pliantes à l'usine intégrée de pâte et de carton de Husum en Suède. Grâce à la modernisation de la machine à carton (BM1), la capacité de production annuelle de carton pour boîtes pliantes (FBB) sera augmentée de 200 000 tonnes pour atteindre 600 000 tonnes. La BM1 de Husum deviendra ainsi la machine à carton la plus grande et la plus moderne d'Europe et renforcera la position de Metsä Board en tant que premier fournisseur européen de cartons pour boîtes pliantes. "En augmentant la capacité de production de Husum, nous répondons à la demande croissante de matériaux d'emballage qui soutiennent l'économie circulaire. La première phase de la rénovation de l'usine de pâte à papier de Husum, récemment achevée, augmente encore la production d'énergie biosourcée et l'efficacité énergétique de l'usine. Cela permet de réduire davantage l'empreinte carbone de nos produits et d'aider nos clients à atteindre leurs objectifs en matière de développement durable", déclare Mika Joukio, PDG de Metsä Board.


Publié le 27/11/2023

Chômage technique

UPM entame des négociations sur du chômage technique

Les unités commerciales d'UPM, UPM Pulp, UPM Timber, UPM Communication Papers et UPM Biofuels, vont démarrer des négociations sur d'éventuelles mesures de chômage technique. Ce chômage technique pourrait avoir lieu du 1er janvier au 30 juin 2024 chez UPM Pulp, UPM Timber et UPM Biofuels et du 1er mars au 31 août 2024 chez UPM. Plus tôt cette année, l'entreprise avait déjà mené ce type de négociations pour UPM Specialty Papers, UPM Plywood, UPM Raflatac, UPM Biocomposites et UPM Raumacell.


Publié le 26/11/2023

Reconstruction

Toscotec reçoit une commande de reconstruction de machine de Ranheim Paper & Board en Norvège

Le producteur norvégien de carton Ranheim Paper & Board a démarré la MAP 5 dans son usine de papier de Ranheim après une reconstruction de la section séchoir fournie par Toscotec. La reconstruction a été achevée comme prévu. Peu de temps après, Ranheim Paper & Board a passé une nouvelle commande auprès de Toscotec pour la deuxième phase de mise à niveau technologique de la MAP 5, prévue pour l'automne 2024. Cette machine produit du carton gris et du carton support dans la gamme de grammage de 220 à 540 g/m². Fondée en 1884, Ranheim Paper & Board a une longue histoire en tant qu’usine de papier innovante. Suite à la restructuration du groupe Peterson Packaging en 2016, la société a été baptisée Ranheim Paper & Board. Elle est aujourd'hui détenue par Fundermax. Elle compte actuellement 215 employés et une capacité de production d'environ 120 000 tpa de papier et 50 millions de m2 de carton compact.


Publié le 26/11/2023

Le Parlement européen adopte le futur règlement sur les emballages et déchets d’emballages

 

Surprise ! Concernant le règlement Emballages, le Parlement européen a revu ses ambitions, en particulier sur le sujet du réemploi. L'ambition en matière de réemploi, notamment dans la vente à emporter, a été revue à la baisse. En clair, les distributeurs finaux de boissons et de plats à emporter dans le secteur CHR devront permettre aux consommateurs d'apporter leur propre contenant. Exit donc l'obligation de réemploi. En revanche, d'autres mesures ont été, elles, actées, comme l'interdiction des sacs plastiques ultra-léger et l'obligation que tous les emballages soient recyclables d'ici 2030 et recyclés en 2035. Autre mesure proposée : l'interdiction de l'utilisation des substances per- et polyfluoroalkylées (PFAS) et du bisphénol A dans les emballages en contact avec les denrées alimentaires. On rappelle que chaque Européen a produit 188,7 kg de déchets en 2021 --un bond de 11 kg en un an et de 32 kg en une décennie-- pour un taux de recyclage de seulement 64% (moins de 40% pour les seuls emballages plastiques), selon Eurostat.


Publié le 24/11/2023

Honneurs

La Cartonnerie Oudin est reçue à L'Elysée

Mardi 21 novembre 2023, Emmanuel Macron a reçu à l’Élysée un parterre de chefs d'entreprises parmi lesquels figure Catherine de Colbert, présidente du directoire de la cartonnerie Oudin, qui produit des emballages cartons notamment pour l’industrie de luxe. La PME familiale basée à Truyes (Indre-et-Loire) est active depuis 1850. La réception à laquelle a participé Catherine de Colbert a été organisée dans le cadre du lancement du programme ETIncelles, qui offrira un accompagnement individualisé de l’État aux PME à fort potentiel pour les aider à devenir des ETI (entreprises entre 250 et 4999 salariés). L’accompagnement est prévu pour une période minimum de 12 mois. Au terme de ces 12 mois, un point d’étape est conduit avec l’entreprise pour dresser le bilan des problématiques relevées et des actions menées.


Publié le 24/11/2023

Milee (ex-Adrexo) est débouté par le tribunal

Le plan de financement présenté par la direction du distributeur de prospectus Milee (ex-Adrexo) et sa maison-mère Hopps Group, n’a pas obtenu l’homologation du tribunal de commerce de Marseille. Ce plan de financement comprenait notamment le recours à une aide du Comité interministériel de restructuration industrielle (CIRI), qui devait être de 30 à 40 millions d’euros. Ce revers pourrait conduire l’entreprise à se placer en cessation de paiement à la fin du mois. Pour mémoire, l’entreprise avait récemment lancé un site, nommé 150EUR, pour fournir aux Français un meilleur « accès à toutes les promotions proches » de chez eux.


Publié le 23/11/2023

Plastique

IPC, Elipso et Polyvia se mobilisent autour du réemploi

IPC, l'association professionnelle qui représente les fabricants d'emballage plastique rigide et souple en France Elipso, Polyvia et leurs membres industriels profitent du salon Prod & Pack qui se tient actuellement à Eurexpo Lyon, pour annoncer la création d'un groupe de travail industriel pour le réemploi des emballages en plastique. Ce groupe de travail, intitulé R3EMBALLE, souhaite contribuer à l'établissement de règles claires et opérationnelles pour le réemploi des emballages en plastique. C'est une alliance qui place la réduction de l'empreinte carbone des emballages et la circularité de la filière au premier plan, et souhaite changer la façon dont ils sont fabriqués et utilisés, en questionnant leurs usages. Pour mémoire, la règlementation nationale impose dès 2025, avec le décret 3R de la loi AGEC, un objectif de réduction des emballages en plastique à usage unique mis sur le marché de 20 %, dont au moins 50 % obtenus par recours au réemploi et à la réutilisation des emballages.


Publié le 23/11/2023

Statistiques

PPPC : Ventes totales de pâte quasi-stables en glissement annuel en septembre

Selon les dernières statistiques du PPPC, les livraisons totales de pâtes ont très légèrement augmenté de 0,7 % sur les 9 premiers mois de 2023, avec 40,42 millions de tonnes, contre 40,13 sur la même période de 2022. Le taux d’activité s’est établi à 88 % contre 89 % l’année passée. Avec 5,1 millions de tonnes, les livraisons totales de pâtes ont augmenté de 6,4 % en septembre 2023 par rapport à août 2023, et de 6,8 % par rapport à septembre 2022. Les stocks des usines ont baissé de 4 jours par rapport au mois précédent, à 39 jours, et de 6 jours par rapport à septembre 2022. Les livraisons de résineux ont légèrement reculé de 0,1 % d'une année sur l'autre, alors que les ventes de feuillus affichent une hausse de 3,3 %. Avec 15,04 millions de tonnes, contre 12,11 millions l’année précédente, les volumes de pâtes livrées vers la Chine sur les 9 premiers mois de 2023 ont augmenté de 24,1 %. Seule destination, avec l’Amérique Latine (+2,8 %) à avoir augmenté ses volumes par rapport à 2022. Retrouvez l’ensemble des statistiques de septembre 2023 du Pulp and Paper Products Council (PPPC) sur notre site internet, dans la rubrique indicateurs.


Publié le 23/11/2023

L'autrichien MM revoit ses plans pour l'usine polonaise de Kwidzyn

 

L'entreprise autrichienne de papier, carton et emballage Mayr-Melnhof a révisé ses plans d'investissement pour l'usine polonaise de Kwidzyn. L’entreprise n’investira pas dans la conversion d’une machine à papier sans bois du site à la production de papier kraft. En outre, MM a entamé des consultations avec les syndicats et le comité d'entreprise sur une éventuelle fermeture de la petite machine à papier kraft (MAP 3) et une réorganisation, qui pourrait inclure le licenciement d'environ 110 salariés. La MAP 3 a une capacité de production allant jusqu'à 75 000 t/a. Ces nouveaux plans réduiraient "de manière significative" le montant d'investissement initialement annoncé de 660 millions d'euros. Motifs invoqués : les prix du bois non compétitifs des forêts domaniales polonaises et la faible demande sur les marchés des produits en papier et carton. A noter que la production de pâte à papier et de carton (MAP 4, 260 000 t/an de GC1 et GC2) sur le site de Kwidzyn ne sera pas affectée par le changement de plan.


Publié le 22/11/2023

Usine

Suzano confie à Andritz la maintenance de sa nouvelle usine de pâte à papier

Le producteur brésilien de pâte Suzano a choisi le groupe technologique international Andritz pour fournir des services de maintenance pour sa nouvelle usine en construction à Ribas do Rio Pardo, dans l'État du Mato Grosso do Sul, au Brésil. Le contrat de cinq ans couvre plusieurs modules de maintenance pour tous les îlots de processus et équipements de la nouvelle usine, dont le démarrage est prévu d'ici juin 2024. Avec une capacité de production annuelle de 2,55 millions de tonnes, la nouvelle usine de Suzano sera la plus grande usine au monde dotée d’une seule ligne de production d’eucalyptus. C'est Andritz qui fournit les principaux équipements et services pour ce projet.


Publié le 22/11/2023

Inondations : Des papeteries ont été touchées

 

Les pluies diluviennes de ces dernières semaines ont causé bien des dégâts. A titre indicatif, rien que dans le Pas-de-Calais, l'une des régions les plus touchées, entre le 16 octobre et le 14 novembre, il a été enregistré un cumul de précipitations de 295 mm, ce qui en fait l’épisode de trente jours le plus pluvieux dans le département depuis le début des mesures par Météo-France, en 1958. Ces pluies ont engendré des crues à certains endroits, ce qui a occasionné des dommages à certaines usines de la filière, perturbant leur production. Citons Be Paper, à Wizernes, mais aussi Sical, à Lumbres, la papeterie RDM (ex-Cascades) à Blendecques, sans oublier l'usine Arc Packaging, elle aussi touchée par la montée des eaux.


Publié le 21/11/2023

Mayr-Melnhof (MM) a redémarré la production dans son usine de Kolicevo en Slovénie

 

Mayr-Melnhof (MM) a achevé avec succès la reconstruction de la machine à carton BM 3 dans son usine slovène MM Kolicevo. La production de carton est opérationnelle depuis quelques semaines. Rappelons que la production de la machine avait été interrompue fin août afin notamment d'inclure les dernières technologies et un CurtainSizer de pointe pour réduire les émissions spécifiques de CO2 tout en augmentant la capacité de la machine à carton. MM a aussi investi dans une nouvelle enrouleuse afin d'optimiser la productivité en augmentant la vitesse. Grâce à toutes ses initiatives, la capacité de la machine a légèrement augmenté par rapport aux 225 000 tpa précédents. À l'usine de Kolicevo, Mayr-Melnhof exploite une machine qui produit notamment du carton à fibres vierges et à fibres recyclées, du carton doublure dans des grammages de 180 à 450 g/m²... L'usine a été fondée en 1920 et est dans le giron de MM Board & Paper depuis 1998.


Publié le 20/11/2023

Restructuration

La papeterie Smurfit Kappa du Pontet devrait prochainement être fermée

Smurfit Kappa Recyclé France (SKPRF) a revu toutes ses activités au cours des derniers mois et a annoncé qu'elle devait réagir aux difficultés du marché en procédant à des restructurations. D'où l'annonce de la fermeture envisagée de l'usine du Pontet dans le Vaucluse. Celle-ci a une capacité de production de 75 000 t/an et produit du carton ondulé brun recyclé, principalement du testliner. L'usine emploie environ 60 personnes. Le contexte de la fermeture prévue est la baisse significative de la demande de carton ondulé qui a été constatée dans toute l'Europe au cours des douze derniers mois. En outre, de vastes capacités de production de matériaux de carton ondulé recyclés ont récemment été mises sur le marché et d'autres suivront dans un avenir proche. En conséquence, la capacité de production disponible est bien supérieure à ce que le marché peut actuellement absorber. Outre l'usine du Pontet, l'entreprise exploite dans le pays les usines de papier Cellulose du Pin (kraftliner blanc, testliner blanc, kraft brun), Rethel (testliner) et Saillat (testliner, cannelure recyclée). La papeterie du Pontet existe depuis 102 ans, elle a ensuite été reprise par Smurfit en 1994.


Publié le 20/11/2023

Avec l'intégration de Royston Labels au Royaume-Uni, Autajon couvre désormais l'ensemble des besoins du marché, de l'emballage à l'étiquette

 

Et de deux ! Le groupe Autajon rachète une nouvelle société britannique cette année, Royston Labels. Cette opération lui permet de renforcer la présence locale du groupe. Royston Label, fondé en 1984 et basé dans la ville éponyme près de Cambridge, est un acteur majeur dans le
domaine des étiquettes adhésives pour les cosmétiques, l’industrie pharmaceutique, les vins & Spiritueux ainsi que la confiserie et les spécialités alimentaires. L'entreprise produit plus de 400 millions d'étiquettes par an. Cette acquisition rejoint ainsi la précédente intégration effectuée cet été, Autajon Packaging Simply Cartons. Le groupe Autajon qui proposait déjà des étuis, des coffrets, complète ainsi son offre avec les étiquettes. Pour mémoire, le groupe familial est représenté par 41 sociétés et plus de 4300 employés. Il produit plus de 4,5 milliards d’étuis en carton et 21,5 milliards d’étiquettes par an.


Publié le 17/11/2023

Statistiques

Forte contraction du secteur manufacturier de la zone euro en octobre

Les nouvelles commandes ont enregistré l’un de leurs plus forts reculs historiques dans le secteur manufacturier de la zone euro (43,1) en octobre. De l’avis du Dr. Cyrus de la Rubia, économiste à la Hamburg Commercial Bank : « À quelques exceptions près, l’indice PMI pour le secteur manufacturier de la zone euro a mis en évidence un affaiblissement quasi-continu de la conjoncture industrielle depuis deux ans. Toutefois, le niveau de l’indice ayant peu évolué au cours des derniers mois, y compris celui d’octobre, on peut supposer qu’il atteint désormais un niveau plancher. Rien ne permet néanmoins de déterminer quand s’amorcera une reprise. » A cette image, l’activité dans le secteur manufacturier français (42,8) s’est contractée encore davantage, dans un contexte de renforcement du repli de la production et des nouvelles commandes. (…) Du côté des services, la zone euro (47,8) a subi une 3e baisse mensuelle consécutive de l’activité en octobre. Reflet d’une nouvelle détérioration marquée de la demande, tant sur les marchés intérieurs qu’à l’étranger, la France (45,2) comme l’Allemagne (48,2) ont connu une nouvelle contraction en ce début de quatrième trimestre. (…) L'activité commerciale dans le secteur des services chinois (50,4) a pour sa part continué de croître marginalement, tandis qu’aux Etats-Unis (51,8) la croissance de l’activité a été inférieure aux attentes des économistes. (Retrouvez les indices du mois d’octobre sur www.pap-argus.com, dans la rubrique Indicateurs)


Publié le 17/11/2023

Norske Skog Golbey reporte à nouveau le démarrage de sa MAP 1

 

Norske Skog a annoncé que le démarrage de sa MAP1 reconstruite dans son usine de Golbey en France serait reporté du deuxième trimestre 2024 au second semestre de l'année prochaine. Précisons que le montant net de l'investissement pour le projet de conversion augmentera de 265 millions d'euros à 300 millions d'euros, principalement en raison de la hausse des prix d'achat des biens et services ainsi que des livraisons d'équipements quelque peu retardées. En juillet de cette année, l'entreprise avait déjà reporté le démarrage, au deuxième trimestre 2024, afin de l'aligner sur la mise en service de la nouvelle chaudière biomasse. Initialement, la mise en service de la machine à papier reconstruite était prévue pour le quatrième trimestre de cette année. La machine à papier reconstruite aura une capacité de production de 550 000 t/an et Norske Skog s'attend à ce que la machine fonctionne à 95 % de sa pleine capacité deux à trois ans après son démarrage. La MAP 1 produisait auparavant jusqu'à 250 000 tpa de papier journal et a été arrêtée au quatrième trimestre 2022 pour commencer la reconstruction.


Publié le 16/11/2023

Tissue

Drenik a choisi Pulsar Engineering pour construire une nouvelle usine à Belgrade

Investir dans une technologie de pointe pour améliorer l’efficacité et la qualité. C'est l'objectif de l'ambitieux projet de la nouvelle usine à Belgrade de Drenik, spécialisée dans la production de papier toilette et d'essuie-tout sous les marques Perfex Cotton, Deluxe et Pure sur le marché de l'Europe du Sud-Est. Pour ce faire, l'entreprise familiale Drenik a choisi de s'appuyer sur l'expertise de Pulsar Engineering, entreprise italienne spécialisée dans l'ingénierie et la fabrication de solutions de manutention et de convoyage dans le secteur du tissue. Le groupe Drenik possède deux usines basées à Belgrade (Serbie) et à Szolnok (Hongrie). Avec ses sociétés sœurs situées en Croatie, en Bosnie-Herzégovine et en Bulgarie, Drenik emploie plus de 500 personnes et, avec une capacité de production annuelle de plus de 110 000 tonnes de papier, Drenik fait partie des plus grands producteurs de papier toilette en cellulose d'Europe du Sud-Est.


Publié le 16/11/2023

Carton Group rachète le britannique Duncan Print

 

La société allemande Carton Group a annoncé l'acquisition du fournisseur britannique d'emballages de luxe Duncan Print. Ce dernier fabrique des boîtes pliantes pour des clients des secteurs de la santé, de la beauté, des soins personnels et de l'alimentation et des boissons. Duncan Print rejoindra Carton Group en tant que filiale directe. L'ancien propriétaire, Bill Duncan, confiera la direction de l'entreprise à son fils James Duncan, qui assumera désormais la fonction de directeur général. Carton Group, propriété de la société d'investissement Waterland, vise à devenir un leader dans l'industrie européenne de l'emballage grâce à une croissance organique et à des acquisitions ciblées. La société a repris récemment Wrapology – ce qui a également marqué son entrée sur le marché britannique – ainsi que Noble-pac et Europoligrafico. Début octobre, la société a annoncé avoir reçu un refinancement d'un montant non divulgué de la société de crédit Capital Four pour un ambitieux plan d'expansion.


Publié le 14/11/2023

Emballages

Tetra Pak réagit à la proposition de l’UE pour le règlement sur les emballages et les déchets d’emballage

Le PPWR fait couler beaucoup d'encre. Cette fois, c'est au tour de Chakib Kara (cf photo), Directeur général de Tetra Pak France et Benelux & Président de l’Alliance Carton Nature, de s'exprimer sur le règlement européen concernant les emballages et déchets d’emballage (Packaging and Packaging Waste Regulation, PPWR). "Certaines dispositions sont susceptibles de mettre en péril des secteurs clés de l’industrie agroalimentaire, déclare-t-il. Par exemple, l'imposition d'objectifs de réemploi contraignants pour les produits alimentaires liquides périssables pourrait engendrer des conséquences inattendues : une augmentation des risques en matière de sécurité alimentaire pour les consommateurs, une réduction de l'accessibilité pour les populations vivant dans des régions éloignées, ainsi qu'une potentielle amplification du gaspillage alimentaire et des déchets. Parce que les solutions réemployables n'offrent pas toujours un meilleur résultat environnemental et ne sont pas en mesure de garantir une longue conservation des produits dans les conditions sanitaires nécessaires, nous devons considérer la brique alimentaire comme la solution utile et efficace. La brique alimentaire a des capacités propres qui permettent de prolonger la durée de vie des produits liquides jusqu'à 12 mois sans chaîne du froid ni additifs. Par conséquent, il est nécessaire que les denrées périssables liquides bénéficient de solutions adaptées qui répondent à leurs besoins et qu’elles soient exemptées des objectifs de réemploi dans le cadre des discussions en cours au niveau européen". Rappelons qu'en investissant plus de 200 millions d'euros en Europe, la filière des briques alimentaires qui représente environ 2% de l'ensemble du secteur de l'alimentation et des boissons dans l'UE s’engage activement à accélérer le recyclage et la recyclabilité de ses emballages tout en soutenant l’innovation. Cette démarche a permis d’ouvrir la voie à de nouveaux marchés, notamment pour la fibre papier composant à 75% de la brique et pour le poly-aluminium.  


Publié le 14/11/2023

Bois

Finlande : Stora Enso veut améliorer la biodiversité et la vitalité de ses forêts

Le groupe finno-suédois Stora Enso a pris la décision de réduire en Finlande, à partir du printemps 2025, la densité des épicéas plantés dans ses forêts, en passant de 1 800 plants par hectare à 1 600 plants par hectare. Cela permettra d'augmenter les forêts de différentes espèces, qui est l'un des objectifs principaux du programme de biodiversité de Stora Enso. A noter que des démarches similaires ont déjà été adoptées pour augmenter la part des feuillus en Suède, où Stora Enso possède 1,1 hectare de bois.


Publié le 14/11/2023

Encre

Espagne : Avec la gamme d'encres Dual Cure de Flint, Ingogroup réduit fortement sa consommation d'énergie

Ingogroup en Espagne a réduit considérablement sa consommation d'énergie en passant à la technologie UV LED. Les stations de polymérisation LED ne nécessitent que la moitié de la puissance installée des systèmes UV au mercure existants, ce qui permet à l'entreprise de réaliser des économies d'énergie allant jusqu'à 70 %. Ingogroup a choisi EkoCure Dual Cure du fabricant américain d'encre Flint car la gamme correspondait parfaitement à son ambition de réduire les coûts énergétiques et de passer avec agilité de l’impression UV traditionnelle à l’impression UV-LED. A noter que ces produits sont compatibles avec n'importe quel système de séchage sur n'importe quelle presse flexo à laize étroite ou moyenne.


Publié le 12/11/2023

Clairefontaine Etival redémarre la production après reconstruction

 

Le fabricant de papier graphique Les Papeteries de Clairefontaine a démarré la MAP 6 dans son usine d'Etival Clairefontaine près de Saint-Dié dans les Vosges en France après avoir achevé la reconstruction de la section séchoir. C'est la société d'ingénierie Toscotec qui a effectué la reconstruction. Grâce à cette opération, la machine produit du papier graphique dans des grammages allant de 60 à 100 g/m². En juin 2023, l'entreprise avait également annoncé son intention d'investir dans une nouvelle usine de biomasse sur le site afin de décarboner davantage la production de papier. Clairefontaine, du groupe Exacompta-Clairefontaine propriété de la famille Nusse, exploite quatre usines au total (Clairefontaine, Mandeure en Bourgogne, Everbal en Champagne pour le recyclé et Schut en Hollande). Sur le site d'Etival, l'entreprise exploite deux machines d'une capacité totale de 170 000 tpa de papier non couché sans bois.


Publié le 10/11/2023

Démarrage du projet de démolition de l’ancienne usine de Metsä Fibre à Kemi

 

Metsä Fibre, qui fait partie du groupe Metsä, a fermé l'ancienne usine de pâte à papier de Kemi avec le démarrage de la nouvelle usine de bioproduits de Kemi. La titrisation et la préparation au démantèlement de l'ancienne usine ont démarré.. La démolition proprement dite débutera début 2024. L'usine de bioproduits de Kemi produit 1,5 million de tonnes de pâte de résineux et de feuillus par an. Elle n'utilise aucun combustible fossile et ne produira aucun déchet d'ici 2030. L'usine produit par exemple du tallöl et de la térébenthine, ainsi que deux térawattheures d'électricité renouvelable par an, ce qui équivaut à la consommation annuelle de 100 000 maisons chauffées à l'électricité. Cela représente environ 2,5 % de la production totale d’électricité de la Finlande. Grâce à ses cycles chimiques efficaces, les émissions de la nouvelle usine sont inférieures aux limites spécifiées dans le permis environnemental actuellement en vigueur pour l’usine de pâte à papier de Kemi, et ce malgré l’augmentation considérable de la capacité de production.


Publié le 09/11/2023

Restructuration

Billerud réduit la voilure

Le papetier suédois prend une série de mesures visant à renforcer sa stabilité financière et à garantir une croissance à long terme. Ce qui passe notamment par une réduction de 350 postes au sein de l'entreprise. Cela touchera en particulier l'Europe et l'Amérique du Nord. Le but de la manœuvre est d'économiser environ 300 millions de couronnes suédoises par an. Par ailleurs, Billerud a décidé de retarder son projet de transformation de ses usines en Amérique du Nord.


Publié le 09/11/2023

Tissue

A.Celli démarre sa ligne de papier tissue à l'usine de papier Kochavinska en Ukraine

Malgré la situation extrêmement difficile créée par le conflit en cours avec la Russie, les équipes d'A.Celli et de Kochavinska Paper Factory ont réussi à démarrer la nouvelle ligne de papier tissue iDEAL dans l'usine ukrainienne située dans la région de Lviv. Kochavinska Paper Factory est l'un des plus grands producteurs de papier et de papier de soie recyclés en Ukraine. Il est basé dans l'ouest du pays. L'entreprise existe depuis 1938. Le Groupe A.Celli est une entreprise basée à Lucca, leader dans la fourniture de machines et de technologies avancées pour le marché du papier et des non-tissés.


Publié le 09/11/2023

Statistiques

La France a réduit ses échanges commerciaux de pâtes sur les 7 premiers mois de 2023

Les dernières statistiques des douanes françaises compilées par Pap’Argus mettent en évidence que les volumes d’importations de pâtes ont été réduits de 19,3 % sur les 7 premiers mois de 2023, par rapport à la même période de 2022, avec 836 256 tonnes contre 1 035 783. Même tendance côté exportations, la France ayant exporté 257 715 tonnes contre 336 964 sur la même période de 2022, soit un recul de 23,5 %. Plus précisément, la France a réduit ses importations en provenance de son principal pays fournisseur, le Brésil (-14,5 %), mais également de Suède (-23,6 %) et d’Uruguay (-9 %). Malgré un net accroissement des exportations vers la Chine de +21 %, la France a enregistré un recul vers l’Italie (-0,7 %), vers l’Allemagne (-43,2 %) et vers l’Espagne (-55,9 %). Des chiffres qui reflètent une conjoncture toujours tendue. Retrouvez l’ensemble des statistiques douanières françaises de juillet 2023 sur notre site internet, dans la rubrique indicateurs.


Publié le 09/11/2023

Norske Skog envisage une reconstruction de machine pour des produits alternatifs à l'usine de Saugbrugs

 

Petit rappel des faits : Le 27 avril dernier, le bâtiment, les équipements et la MAP 6 de l'usine de Saugbrugs à Halden, en Norvège, avaient été endommagés par un éboulement de terrain. Cela avait entraîné l'arrêt de la production de la machine (260 000 t/a de papier SC). Puis en août, afin de sécuriser les livraisons des clients, Norske Skog avait décidé de redémarrer la MAP 5 (papier SC), qui avait été arrêtée il y a trois ans. Aujourd'hui, maintenant que l'accord a été conclu avec la compagnie d'assurance (sur un montant de 2,4 milliards de couronnes suédoises), le papetier norvégien, a annoncé qu'il était en mesure de reconstruire la production de papier SC sur la MAP 6 mais qu'il envisageait également d'investir dans d'autres produits alternatifs. Norske Skog a aussi précisé que la machine était actuellement en préparation pour le démarrage et que la production serait accélérée au cours du trimestre en cours. Pour la petite histoire, Saugbrugs a été fondée en 1859.


Publié le 07/11/2023

Emballage

UK : Cepac investit dans une nouvelle formeuse de barquettes de Heiber + Schröder

Ce nouvel équipement installé chez Cepac, est l'un des plus grands formats fabriqués par H+S. Cette machine permettra à l'entreprise d'augmenter sa production de barquettes ondulées à microcannelures, qu'elle commercialise sous la marque Flutepac. Précisément, la CE1560-3 dispose de trois lignes de production pour permettre une production plus élevée de barquettes en carton finies. Cela permettra également à Flutepac de produire une plus grande variété de barquettes, notamment des contenants pour aliments hors domicile. « Avec une demande croissante de solutions d'emballage à base de papier dans le secteur alimentaire, l'ajout de cette nouvelle machine nous permet d'augmenter considérablement nos opportunités de servir nos clients à travers le Royaume-Uni », a témoigné Chris Ford, directeur des ventes et du marketing du groupe. Cepac est un important fournisseur indépendant d'emballages et de présentoirs en carton ondulé basé au Royaume-Uni.


Publié le 07/11/2023

Bois

Mayr-Melnhof va fermer la scierie de son usine Kotkamills

Au cours de ce dernier trimestre 2023, la scierie de l'usine MM Kotkamills devrait fermer. Cette décision a été motivée par le prix élevé et durable des matières premières, par la demande réduite de bois d'œuvre (bois de charpente et bois de menuiserie) en raison du cycle économique, ainsi que par les besoins d'investissement importants pour maintenir l'exploitation de la scierie. Depuis l'automne 2022, la rentabilité de l'activité de la scierie est déficitaire et la situation ne s'est pas améliorée au cours de l'année 2023. La scierie, dont la capacité annuelle s'élève à 210 000 mètres cubes de bois d'œuvre, est à l'arrêt depuis juillet 2023. Sa fermeture prochaine touche 64 collaborateurs. Le cartonnier autrichien MM a réalisé un chiffre d’affaires de 4,7 milliards d’euros en 2022.


Publié le 07/11/2023

Progroup va acquérir le site de l'usine de Stockstadt de Sappi

 

Sappi a conclu la vente de son usine de pâte et papier de Stockstadt en Allemagne. Selon son repreneur, Progroup, le site de la papeterie de Stockstadt offre la possibilité de développer une nouvelle installation de production de matériaux pour cartons ondulés. La reprise du site de l'usine de pâtes et papiers de Stockstadt est prévue pour avril 2024. Sappi peut produire jusqu'à 145 000 t/p de pâte et 230 000 t/p de papier couché et non couché sans bois à l'usine de Stockstadt. Avec 1.700 salariés, Progroup a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 1,8 milliard d'euros en 2022. Le groupe allemand dispose de trois usines de papier pour ondulé et de douze sites de production de plaques d'ondulé et d'emballages en carton ondulé dont une en France à Douvrin dans le Pas-de-Calais.


Publié le 06/11/2023

Emballage

Chine : Sun Paper a mis en service deux nouvelles machines à papier d'emballage

En un mois, Sun Paper a mis en service deux machines à papier d'emballage plus tôt que prévu. Il s'agit des machines XcelLine de l'équipementier Voith. Entre Voith et Sun Paper, c'est une relation de longue date. Les MAP 2 et MAP 3 de l'usine Nanning sont en effet les 13e et 14e machines à papier du partenariat entre les deux entreprises. Les MAP 2 et MAP 3 de l'usine de Nanning atteignent une vitesse de 1 200 m/min. La MAP 2 produit du papier d'emballage de haute qualité avec un grammage de 140 à 250 g/m² et une capacité annuelle d'environ 520 000 tonnes. La MAP 3 est, elle, spécialisée dans le papier d'emballage de haute qualité avec un grammage compris entre 100 et 160 g/m² et a une capacité annuelle d'environ 480 000 tonnes. Fondée en 1982, Shandong Sun Paper est un leader de l'industrie papetière en Chine.


Publié le 06/11/2023

Tissue

Joyeux anniversaire à Kleenex !

100 ans l'année prochaine ! Voilà qui se fête ! La marque de la multinationale Kimberly-Clark, qui a inventé les premiers mouchoirs jetables en papier, prévoit de fêter en grande pompe son anniversaire notamment en rénovant tous ses packagings et en organisant de nombreuses animations en points de vente pour l’occasion. En France, Kleenex réalise près de 20 % du chiffre d’affaires du segment des mouchoirs en super et hypermarchés. L’usine du groupe américain située à Sotteville-lès-Rouen, près de Rouen, produit environ 150 millions de boîtes de mouchoirs chaque année.


Publié le 06/11/2023

Smurfit Kappa annonce une amélioration de la demande

 

Enfin ! Il y a un mieux dans les carnets de commandes, a déclaré le groupe irlandais Smurfit Kappa, lors de la publication des résultats trimestriels. Précisément, la baisse de la demande de boîtes continuait à ralentir au troisième trimestre : Elle était inférieure d'environ 2 % aux niveaux de 2022, contre -7 % et -5 % aux premier et deuxième trimestres. Ce sont surtout des améliorations dans les carnets de commandes allemands qui ont été constatées. De bon augure pour la fin de l'année ? A suivre. Rappelons par ailleurs que Smurfit Kappa a conclu un accord de 11 milliards de dollars en septembre pour racheter son rival américain WestRock. Smurfit WestRock sera constituée et domiciliée en Irlande, avec un siège mondial à Dublin et ses activités nord et sud-américaines seront basées à Atlanta, en Géorgie.


Publié le 03/11/2023

Production

Paper Excellence Canada prolonge la réduction des opérations de papier à Crofton

La décision est prise par Paper Excellence Canada de prolonger la réduction des opérations de papier à Crofton jusqu'à la fin du mois de novembre. Cela signifie qu'environ 70 employés de l'usine de papier ne reprendront pas le travail ce mois ci. Paper Excellence Canada, dont le siège social se trouve en Colombie-Britannique, est un fabricant diversifié de pâte à papier et de papiers spéciaux, d'impression, d'écriture et d'emballage au Canada, avec une capacité de production de plus de 2,5 millions de tonnes par an et un effectif de plus de 2 100 personnes.

 


Publié le 03/11/2023

pâte

Suzano investit dans une ligne de production de pâte fluff à base d'eucalyptus

Suzano, le plus grand producteur mondial de pâte commerciale, annonce qu'il investira 490 millions de reals (environ 100 millions de dollars américains) dans une nouvelle ligne de pâte. Précisément, une ligne de pâte BHKP de l'usine de Limeira de Suzano devrait être convertie pour produire de la pâte kraft blanchie de feuillus (BHKP) et de l'Eucafluff. La production devrait commencer d’ici le quatrième trimestre 2025, date à laquelle la capacité de production devrait passer de 100 000 tonnes à 440 000 tonnes. Eucafluff est décrite comme la « première » pâte kraft blanchie au monde composée à 100 % d’eucalyptus planté. Suzano souligne qu'il fait partie de la liste des matières premières autorisées pour une utilisation dans les produits de soins personnels jetables, conformément aux labels écologiques européens. Le marché mondial de la pâte fluff est actuellement estimé à 6,4 millions de tonnes par an, avec un taux de croissance annuel moyen (TCAC) de 4,2 % pour les années à venir.

 


Publié le 01/11/2023

Statistiques

Une production française de papier et carton toujours en recul

Selon les récentes statistiques de la Copacel, la production de papier et de carton en France a chuté un peu moins fortement sur les 9 premiers mois de 2023 (-16 %) que sur les 8 premiers, où la baisse atteignait 17,2 %. Le recul touche encore l’ensemble du secteur. Seuls les segments sanitaire et domestique (-6,3 %, contre -6,1 % sur ces mêmes périodes) et celui des papiers pour emballage souple (-40,5 % contre -38,8 %) chutent davantage que le mois précédent. C’est d’ailleurs ce segment qui enregistre le plus fort recul, suivi par les sortes graphiques, à -39,5 % (contre -41,5 % à août 2023). Le segment de l’emballage et du conditionnement a reculé de 10,9 % (contre 12 % sur la même période de 2022), le carton plat enregistrant -21,1 % (contre -23,3 %). Une très légère inflexion, dans un contexte toujours très incertain. Retrouvez l’ensemble des statistiques de la production française de papier et carton de septembre 2023 sur notre site internet, dans la rubrique indicateurs.


Publié le 01/11/2023

NextStage AM entre au programme du groupe Cartonnerie Moderne

 

Encore du développement à venir pour Cartonnerie Moderne, spécialisé dans la fabrication d'emballages en papier et carton à destination des métiers de bouche (boulangers, chocolatiers, traiteurs, pâtissiers, bars à salades, pizzerias etc...). Comment ? Grâce à l'entrée à son capital de NextStage AM. Cette opération minoritaire, menée aux côtés de l'entrepreneur du groupe, Vincent Rey, va en effet permettre à l'entreprise de mobiliser au total 4 millions d'euros pour accélérer son développement en France et à l'international. Cartonnerie Moderne a, depuis la reprise de l'entreprise en 2013 par Vincent Rey, multiplié par cinq son chiffre d'affaires pour atteindre un peu moins de 15 millions d'euros avec une capacité de production de 200 millions de boîtes par an sur trois sites de production en région PACA et Rhône-Alpes. Grâce aux emballages en carton produits dans les usines de Cartonnerie Moderne, le groupe a permis d'éviter l'utilisation de plus de 70 000 tonnes de plastique depuis 2013. Ces dernières années, le groupe a en particulier démontré sa capacité à remonter la chaîne de valeur par la réalisation de deux acquisitions structurantes avec l'intégration successive des sociétés Alpes Emballages en 2019 et Défi Imprimerie en 2020.


Publié le 31/10/2023

Participation

VPK acquiert une participation minoritaire dans le britannique Ribble

Toujours très actif, le groupe VPK qui vient de racheter Zetacarton en Italie, fabricant de fanfold et de produits de niche tels que des emballages big box, vient de conclure un nouvel accord. Cette fois, il prend une participation minoritaire dans Ribble, une entreprise britannique spécialisée dans le fanfold. Ribble a été fondée en 1938 et son siège social se situe à Oldham, dans le Lancashire. En 2022, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros et elle emploie aujourd’hui plus de 100 collaborateurs. Avec plus de 80 ans d’expérience dans l’industrie du carton ondulé, dont 30 dans le domaine du fanfold, Ribble est l’un des principaux fabricants de fanfold du Royaume-Uni. On rappelle que grâce à ses propres papeteries situées à proximité en Belgique et en France, VPK dispose d’un approvisionnement garanti en papier recyclé utilisé comme matière première pour la production d’emballages en carton ondulé.


Publié le 31/10/2023

Réforme des médicaments : vers la fin de la notice papier ?

 

La Commission européenne propose de rendre la version papier des notices pharmaceutiques optionnelle ! Si le scénario est validé, la notice pourrait dès lors être plutôt disponible en version digitale. La seule possibilité pour obtenir une copie imprimée serait de réclamer une copie imprimée de la notice au titulaire de l'autorisation de mise sur le marché. Peu pratique ! Inquiète, l'Intergraf manifeste son opposition, arguant que cette proposition met à mal l'accessibilité des informations pour les patients. Pour justifier son propos, l'organisation s'appuie sur les données d'Eurostat 2023 qui révèlent que 70,7 % des Européens ne possèdent que des compétences numériques de base et que 7,5 % des ménages européens n'ont pas accès à Internet.


Publié le 30/10/2023

Restructuration

Billerud supprime des emplois en Europe et en Amérique du Nord

Environ deux tiers des suppressions d'emplois annoncées concerneraient les usines suédoises de Billerud à Frövi, Karlsborg, Gruvön, Gävle et Skärblacka. Les négociations statutaires entre Billerud et les représentants des employés ont déjà commencé. Ces mesures prises par le fabricant suédois de pâte à papier, de papier et de carton devraient générer des économies structurelles annuelles de 300 millions SEK. La société vise une amélioration de l'EBITDA de 1,5 milliard de SEK d'ici la fin de 2025, dont 600 millions de SEK devraient être livrés en 2023 et 700 millions de SEK supplémentaires en 2024.


Publié le 30/10/2023

Restructuration

Finlande : Metsä Board prévoit de mettre du personnel au chômage technique

Metsä Board, l'un des principaux producteurs européens de carton à base de fibres fraîches de haute qualité, réduit la voilure. Au programme, ralentissement de la production et mise à l'arrêt du personnel pendant une durée maximale de 90 jours. Sont concernés 1 100 employés répartis dans les usines de Joutseno, Kaskinen, Kemi, Kyro, Tampere, Simpele et Äänekoski en Finlande.


Publié le 30/10/2023

Alpla devient actionnaire majoritaire de Paboco

 

Alpla a succédé à Billerud en tant qu'actionnaire majoritaire de Paboco et investit désormais dans l'augmentation de sa capacité de fabrication, envisageant la production d'une bouteille en papier entièrement recyclable sur un nouveau site de fabrication de pointe d'ici la fin de 2024. Fondée dans le cadre d'une coentreprise entre Alpla et Billerud, Paboco (The Paper Bottle Company) est basée à Slangerup, au Danemark. Elle travaille avec The Absolut Company, Carlsberg Group, The Coca-Cola Company, L'Oréal et Procter & Gamble pour tester ses premiers produits depuis 2021. Ricardo Rehm, directeur financier d'Alpla, et Rainer Widmar, directeur général Europe centrale et orientale d'Alpla, rejoignent Zmölnig au conseil d'administration de Paboco.


Publié le 27/10/2023

Restructuration

Etats-Unis : International Paper rationalise son business

International Paper a annoncé une série d'actions visant à restructurer son activité, à savoir : la fermeture définitive de son usine de carton à Orange, au Texas, et l'arrêt de production de deux de ses machines à papier, la MAP 20 à Riegelwood, en Caroline du Nord, et la MAP 4 à Pensacola, en Floride. Au total, environ 900 postes en interne seront touchés. Les actions de restructuration à Pensacola et Riegelwood réduiront la capacité de pâte d'International Paper d'environ 500 000 tonnes. Le groupe a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 21,2 milliards de dollars.


Publié le 27/10/2023

Lancement du Lab Riccobono

 

Nouveauté chez l'imprimeur qui a créé un laboratoire interne collaboratif de Recherches & Développement. Il s'agit d'une cellule transversale composée des experts techniques déjà présents au sein des centres de productions des 4 pôles d’activités du groupe. Il a un triple objectif : permettre de la veille technologique, incuber des idées et optimiser des processus. Le Lab Riccobono a déjà donné lieu à la création de nouvelles solutions innovantes sur le marché, comme les alternatives pour la suppression du film plastique pour le routage, la vente et le portage, la mise en place d’un nouveau procédé de fabrication de papier thermoscellant d’épaisseur à très faible grammage permettant aux éditeurs de faire des économies d’affranchissement postal. A mettre aussi à son crédit la mise en place des premières machines en Europe pour le recassage des tabloïds en quart de pli, une innovation dont le groupe Riccobono a le monopole en France.


Publié le 26/10/2023

Recyclage

Federec négocie un troisième accord collectif sur la revalorisation des salaires conventionnels en 2023

A l'issue des négociations salariales de branche, Federec, la Fédération Professionnelle des Entreprises du Recyclage, a abouti à un nouvel accord quasi unanime sur la revalorisation des minimas conventionnels, avec 4 organisations syndicales représentatives. Celui-ci prévoit une augmentation de + 3.8 % sur le barème conventionnel applicable depuis le 1er août 2023. Il s'agit de la troisième revalorisation présentée cette année pour les salariés du secteur du recyclage qui permet de garantir, aux salariés relevant du premier niveau échelon, un salaire minimal de 1 847.10 € bruts mensuels, soit un écart d'environ 100 € par rapport au montant du SMIC brut actuel. Depuis janvier 2023, c'est donc + de 8.7 % de revalorisation qui ont été ainsi négociés au premier niveau de la grille. L'accord entrera en application le 1er janvier 2024.


Publié le 26/10/2023

Usine

Chine : Ilim dévoile sa nouvelle usine de pâte et de carton (l'usine KLB) à Ust-Ilimsk

La production de l’usine atteindra 600 000 tonnes de papier kraft par an. Ainsi, les exportations globales d’Ilim vers la Chine atteindront 2,4 millions de tonnes par an. Ilim opère sur le marché chinois depuis plus de 27 ans. Plus de 500 usines dans 20 régions de Chine sont devenues des consommateurs des produits Ilim depuis le début de la coopération. De fait, Ilim est devenu le premier fournisseur de matériaux ondul&eacu