Espace abonnés
Indices des directeurs d'achat - Décembre 2020

08/01/2021

La croissance du secteur manufacturier de la zone euro s’est accélérée en décembre

 

« Le secteur manufacturier de la zone euro (55,2) a terminé 2020 sur une note très encourageante, la production ayant enregistré l’une de ses plus fortes croissances depuis 3 ans. L' expansion de l’industrie manufacturière a en grande partie reposé sur les performances de l’Allemagne. Grâce à la bonne tenue du secteur manufacturier, les dernières données PMI préfigurent une contraction trimestrielle nettement plus faible que celle, sans précédent, enregistrée au 2e trimestre,» indique Chris Williamson, économiste à IHS Markit.

En France (51,1), la légère embellie de la conjoncture a favorisé une reprise de la production. Le secteur manufacturier allemand (58,3) a, pour sa part, terminé 2020 avec une nouvelle croissance forte et des pressions sur la chaîne d'approvisionnement. De son côté, l’Italie (52,8) a enregistré une accélération de la croissance de la production. Quant à l’économie manufacturière espagnole (51), et bien que les conditions demeurent difficiles, elle a enfin renoué avec la croissance. A contrario, c’est une nouvelle baisse que le secteur manufacturier grec (46,9) affronte en cette fin d’année, quoique moins sévère qu’en novembre.

Le secteur manufacturier britannique (57,5) a connu quant à lui une fin d’année mitigée, la fin de la période de transition du Brexit et l’espoir de la réouverture de l'économie mondiale ayant stimulé les entrées de nouvelles commandes et fait grimper la production.

Alors que le consensus l’attendait en légère baisse, l’activité manufacturière américaine (60,7) a enregistré une croissance plus forte en décembre, tout comme le secteur manufacturier chinois (53).

 

Côté services, l’activité économique de la zone euro (46,4) a reculé pour le 2e mois consécutif.

Si l'activité commerciale en Allemagne (47) a diminué pour le 3e mois consécutif, la France (49,1) a connu un ralentissement de la contraction de l’activité, sur fond de signes de reprise de la demande. Le ralentissement de l’économie des services en Espagne (48) et au Royaume-Uni (49,4) s’est aussi poursuivi, bien qu'à un degré plus faible. Le secteur des services italien (39,7) a quant à lui clôturé le dernier trimestre de l'année embourbé dans un ralentissement.

Du côté de la Chine (56,3), la croissance de l'activité des services a ralenti, mais est resté globalement marquée.

 

(Retrouvez les indices du mois de janvier sur www.pap-argus.com, dès le 5 février 2021, dans la rubrique indicateurs). 

 

Les indicateurs des directeurs d'achat - Activité manufacturière
  Zone euro France Allemagne Espagne  Italie Royaume-Uni Etats-Unis Chine
  PMI PMI PMI PMI PMI PMI ISM PMI
  Manufacturier Manufacturier Manufacturier Manufacturier Manufacturier Manufacturier Manufacturier Manufacturier
déc-19 46,3 50,4 43,7 47,4 46,2 47,5 47,8 51,5
nov-20 53,8 49,6 57,8 49,8 51,5 55,6 57,5 54,9
déc-20 55,2 51,1 58,3 51 52,8 57,5 60,7 53
Supérieur à 50 l'indice  reflète une hausse de l'activité, en dessous de 50 on considère que l’activité régresse    
Source : Markit Economics              
                 
Les indicateurs des directeurs d'achat - Services
  Zone euro France Allemagne Espagne  Italie Royaume-Uni Etats-Unis Chine
  PMI PMI PMI PMI PMI PMI ISM PMI
  Service Service Service Service Service Service Service Service
déc-19 52,8 52,4 52,9 54,9 51,1 50 54,9 52,5
nov-20 41,7 38,8 46 39,5 39,4 47,6 55,9 57,8
déc-20 46,4 49,1 47 48 39,7 49,4 57,2 56,3
Source : Markit Economics