Espace abonnés
Indices des directeurs d'achat - Juillet 2020

05/08/2020

 

Le secteur manufacturier et l’activité de services de la zone euro renouent avec la croissance en juillet

 

 « Le secteur manufacturier de la zone euro (51,8) a entamé le troisième trimestre sur une note très positive, la production enregistrant en effet sa plus forte hausse depuis plus de deux ans en juillet, portée par un rebond encourageant de la demande, » résume Chris Williamson, économiste à IHS Markit. En France (52,4), le secteur manufacturier a été soutenu par une forte expansion de la production malgré une nouvelle stagnation des nouvelles commandes. Eliot Kerr, économiste à IHS Markit, tempère toutefois : « Ce regain d‘activité pourrait s’avérer trompeur, le retour à la hausse de la production ayant résulté du traitement des commandes mises en attente pendant le confinement plutôt que d’une reprise de la demande sous-jacente. » En Allemagne (51), les conditions commerciales ont commencé à s'améliorer dans le secteur manufacturier sous l'effet d'un fort rebond des nouvelles commandes. L'Espagne (53,5) et l'Italie (51,9) ont également renoué avec la croissance en juillet, les entreprises ayant continué de rouvrir après le confinement et les entreprises ayant bénéficié d’une reprise de la demande associée. C’est aussi une solide amélioration des conditions d'exploitation que les fabricants britanniques (53,3) ont noté, la croissance de la production atteignant un sommet de 32 mois, soutenue par la plus forte hausse des volumes de nouvelles commandes depuis la fin de 2018.

A contrario, en Grèce (48,6), le taux de contraction de la production et des nouvelles commandes s’est accéléré. Cette baisse globale a largement découlé d’un recul accéléré de la production et des nouvelles commandes, l'incertitude entourant l'épidémie ayant pesé sur la demande des clients nationaux et étrangers.

Aux Etats-Unis (54,2), la croissance de l'activité dans l'industrie manufacturière a progressé plus rapidement que prévu, tout comme en Chine (52,8) où les entreprises ont enregistré une augmentation de production et des nouvelles commandes dans un contexte de meilleure demande.

 

Côté services, la zone euro (54,7) a enregistré sa plus forte croissance depuis plus de deux ans. « Accompagnant un rebond de la production dans le secteur manufacturier, le retour à la hausse de l’activité dans le secteur des services laisse espérer une reprise de la croissance économique de la région au troisième trimestre après l’effondrement sans précédent de l’activité globale observé au deuxième trimestre », analyse Chris Williamson. Reflet de ce redémarrage, sur fond d’amorce de reprise de la demande, la France (57,3) et l’Allemagne (55,6) ont connu une forte croissance de leur activité en juillet. Le secteur des services espagnol (51,9) a progressé pour un deuxième mois consécutif, mais modestement car les niveaux de nouvelles affaires entrantes ont déçu et les entreprises ont continué à fonctionner en deçà de leur capacité. L’Italie (51,6) a également renoué avec la croissance, avec des volumes du carnet de commandes globalement stables, après cinq mois de baisses notables successives. Les fournisseurs de services britanniques (56,5) ont signalé pour leur part une forte augmentation de l'activité commerciale en juillet, dont le taux de croissance est le plus élevé depuis cinq ans.  En Chine (54,1) enfin, l'économie ayant maintenu sa récente reprise, la croissance du secteur des services est restée élevée. Contre toute attente, elle s’est aussi accélérée aux Etats-Unis (58,1).

 

Les indicateurs des directeurs d'achat - Activité manufacturière
  Zone euro France Allemagne Espagne  Italie Royaume-Uni Etats-Unis Chine
  PMI PMI PMI PMI PMI PMI ISM PMI
  Manufacturier Manufacturier Manufacturier Manufacturier Manufacturier Manufacturier Manufacturier Manufacturier
juil-19 46,5 49,7 43,2 48,2 48,5 48 51,2 49,9
juin-20 47,4 52,3 45,2 49 47,5 50,1 52,6 51,2
juil-20 51,8 52,4 51 53,5 51,9 53,3 54,2 52,8
Supérieur à 50 l'indice  reflète une hausse de l'activité, en dessous de 50 on considère que l’activité régresse    
Source : Markit Economics              
                 
Les indicateurs des directeurs d'achat - Services
  Zone euro France Allemagne Espagne  Italie Royaume-Uni Etats-Unis Chine
  PMI PMI PMI PMI PMI PMI ISM PMI
  Service Service Service Service Service Service Service Service
juil-19 53,2 52,6 54,5 52,9 51,7 51,4 53,7 51,6
juin-20 48,3 50,7 47,3 50,2 46,4 47,1 57,1 58,4
juil-20 54,7 57,3 55,6 51,9 51,6 56,5 58,1 54,1
Source : Markit Economics